AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (daisy) au clair de la brume.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jenna louise coleman.
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 337
≡ métier : infirmière au blackwood psychiatric hospital. une folle parmi les fous. un comble.
≡ quartier : 701 judd height, center blackwood.
MessageSujet: (daisy) au clair de la brume.   Jeu 29 Oct - 15:56

daisy rose pendleton
it's where my demons hide.
nom : PENDLETON. le nom doit surement vous dire quelque chose, car il y a quatre mois il a défrayé la chronique lorsque le corps d’Ashley Pendleton a été retrouvé sans vie dans la montagne de Blackwood. une effroyable tragédie, teintant à jamais ce nom de larmes et de sang. prénom : DAISY. la douce, la naïve, la gamine qui s'émerveille d'un rien. celle qui a le cœur au bord des lèvres, qui trouve toujours les mots justes qui donnent le sourire. quoi que depuis l’accident, y’a comme un changement qui s’opère en elle. Daisy, elle n’a plus la pupille qui brille, qui scintille et qui pétille. les larmes ont remplacé les rires. les cauchemars, ses rêves d’enfant. c'est tout son être qui s’ébranle, qui s’effrite, sans que rien ni personne ne puisse y faire quoi que ce soit. son deuxième prénom est ROSE, parce qu'il fallait bien inscrire quelque chose à sa naissance.  date et lieu de naissance : elle est née un 14 OCTOBRE de l'année 1988. un jour comme les autres, qu’elle rechigne de plus en plus à fêter. c’est qu’elle ne souhaite pas grandir, la gamine, se complaisant dans l’insouciance de la jeunesse. une insouciance souillée par le deuil, promesse de futurs anniversaires gorgés de nostalgie. son anniversaire, elle le fêtait avec toute sa famille. mais rien ne sera jamais plus comme avant à présent. elle est née à BLACKWOOD, au CANADA. toute sa famille y est née, et ce depuis plusieurs générations déjà. si Daisy n’avait jamais pensé à quitter cette ville qu’elle chérie tant, l’idée fait de plus en plus son chemin dans son esprit.  âge : elle vient de souffler ses VINGT-SEPT BOUGIES. vingt-sept années d’innocence, de rires et d’insouciance. la vingt-huitième année promet d’être bien différente des précédentes. tintée d’un traumatisme qui peine à s’estomper.   statut civil : CÉLIBATAIRE. le prince charmant se fait attendre. ou bien il lui a fait faux-bond. Daisy enchaîne les déceptions amoureuses, s’enlise dans des relations qui la brisent toujours un peu plus. trop bonne trop conne. les hommes semblent l’avoir compris, et du coup ils en profitent. et si à chaque rupture Daisy promet qu’elle ne refera plus les mêmes erreurs, elle retombe toujours dans les mêmes pièges. c’est comme foncer droit dans un mur, mais accélérer quand même. origines : CANADIENNES. et d’aussi loin que se souviennent ses parents et grands-parents, il en a toujours été ainsi. du moins depuis la découverte de l’Amérique, mais là ça remonte à trop loin. nationalité : CANADIENNE. tout comme ses origines. elle est née au Canada, et y mourra surement. bien qu’à présent elle pense de plus en plus à quitter Blackwood, quitter le Canada ne reste pas dans ses projets. et ne le sera probablement jamais.  emploi : elle est INFIRMIÈRE. ça a toujours été sa vocation. depuis qu’elle est toute petite, elle voue sa vie aux autres. à répondre à leurs besoins, à prendre soin d’eux. c’est donc tout naturellement que Daisy s’est tournée vers les soins infirmiers. elle est employée depuis maintenant six ans à l’hôpital psychiatrique. et à trop côtoyer les fous, forcée de côtoyer qu’ils commencent à déteindre sur elle.  orientation sexuelle : HÉTÉROSEXUELLE. il n’y a et n’aura que les hommes qui sauront lui faire de l’effet. que les hommes qui sauront faire battre son cœur pour mieux le lui briser par la suite. groupe: contre son gré, elle fait à présent partie des SURVIVOR GUILT. celle qui a survécu. elle et pas sa sœur. à elle de vivre avec ça. avec ce poids sur ses frêles épaules. avec cette éternelle question "pourquoi elle et pas moi ?". crédits : tumblr.

(001), elle fait la collection de vernis à ongles, et en possède une trentaine sur une étagère dans sa salle de bain. bien que depuis qu’elle soit infirmière elle n’en porte pas quand elle travaille, elle se fait plaisir lorsqu’elle est en repos ou en vacances. (002), Daisy a vécu son accident comme un véritable traumatisme. autrefois souriante et pétillante, elle semble à présent effacée. comme l’ombre d’elle-même. souvent en proie aux larmes et aux cauchemars, elle s’est découverte récemment des délires paranoïdes. victime d’hallucinations, Daisy survit dans la crainte de revoir le monstre qui l’a agressé il y a de ça quatre mois. (003), elle a recueilli un chat errant il y a de ça plusieurs années déjà. une petite boule de poils pleine de puces, ave la peau sur les os et une oreille esquintée. c’est pas le plus beau, mais il est très affectueux, et ils sont rapidement devenus fusionnels.  (004), jusqu’alors très portée vers la famille, Daisy semble s’en éloigner de plus en plus depuis la mort d’Ashley. culpabilisant d’être en vie à la place de sa sœur, elle peine à soutenir le regard de ses autres frères et sœurs. amnésique de l’attaque, elle peine à répondre aux questions de ses proches. elle sait qu’ils ont besoin de savoir comment Ashley est morte, et ce qui les a réellement attaqué. et elle culpabilise d’être incapable de leur fournir les informations qu’ils attendent. (005), depuis qu’elle a eu son accident, elle est atteinte de l’infection lupine. si pour le moment les symptômes ne sont pas flagrants, ils commencent néanmoins à faire leurs apparitions. le premier symptôme a été la pâleur de sa peau. si Daisy a au début mis ça sur le compte du fait qu’elle restait prostrée chez elle, forcée de constater que c’est bien plus que ça. pire que ça. la faim a été le deuxième symptôme. de plus en plus présente dans son esprit. toujours cette sensation qui ne la lâche pas. une tentation, surtout envers la viande rouge, qui la ronge. (006), elle a pratiqué durant son enfance de la gymnastique. elle y était d’ailleurs plutôt douée, bien que ce soit plus une activité de loisirs qu’une passion à proprement parlé. elle a arrêté de la pratiquer lorsqu’elle est entrée à l’école pour devenir infirmière, et a gardé de ce sport une certaine souplesse. (007), Daisy c’est la petite dernière de la famille. l’enfant chérie, qu’on dorlotte, qu’on chérie et qu’on protège. peut-être est-ce le surplus d’affection qui fait d’elle une gamine fragile. ou peut-être est-ce simplement dans son caractère. le fait est que Daisy, elle a toujours été bancale. sur le fil du rasoir. souvent enjouée, remplie d’un amour débordant. et quelque fois plus solitaire, en retrait. Daisy, quand elle était jeune, elle s’était inventée tout un monde, avec des amis imaginaires. les médecins n’avaient rien trouvé d’anormal à cela, si ce n’est une imagination et une créativité supérieures à la normale. et ils avaient raison, car avec les années tout ce beau monde disparu, ne restant plus que des fragments. (008), elle garde de son accident de grandes lacérations dans le dos et sur les épaules. ce qui veut dire fini les maillots de bain et les dos nus. Daisy déjà d’ordinaire très pudique ne supporte plus le reflet qu’elle dégage dans le miroir. elle ne supporte pas non plus toutes les cicatrices marquants son corps. entre les griffures et les cicatrices de ses nombreuses opérations… Daisy n’ose plus se regarder, craignant le souvenir douloureux de la perte de sa sœur que lui rappellent tous ces vestiges. (009), elle est passionnée par la nature, et passe beaucoup de temps dehors. adepte des randonnées dans la montagne et de l’escalade, il n’est pas rare de la voir partir durant ses repos en escapade. seule ou accompagnée. sa dernière randonnée était avec Ashley, et elle s’est terminée de manière tragique. revenue blessée de cet enfer, Daisy a tout juste fini de cicatriser de ses blessures physiques. les blessures internes sont néanmoins toujours à vif, et pas sûre qu’elles guérissent de si tôt. traumatisée depuis l’attaque, elle n’est pas retournée en montagne. (010), Daisy n’a jamais été une adepte de la mode, ou même du shopping. elle rechigne à faire les boutiques, et à faire comme les autres. elle a son propre style, qui reste très sobre. et même si elle n’aime pas faire du shopping, elle n’en reste pas moins féminine et charmante à sa manière.



≡ avis sur les légendes
les légendes ne sont pour elle qu’une source de divertissements. que des livres qu’elle dévore à la tombée de la nuit quand elle tente de trouver le sommeil. elle aime ce genre de récits, même si quelque fois ils lui donnent quelques frayeurs. elle n’y croit pas vraiment, à toutes ces histoires. ou du moins espère-t-elle qu’elles n’existent pas. parce que si des créatures comme les Wendigos existaient -pour ne citer qu’eux- alors le monde sombrerait dans la panique et le chaos. Daisy, elle n’est pas prête à admettre que de telles créatures, aussi néfastes pour l’humanité, existent bel et bien. elle en a pourtant déjà croisé un, et est revenue au gouffre de la mort de sa rencontre avec ce dernier. depuis, un déni s’est instauré en elle, fragile barrière séparant son esprit déjà effrité d’une réalité trop insurmontable à admettre.

Que pensez vous de l'infection lupine ?
Pour avoir vu des patients atteints de cette pathologie, Daisy y croyait dur comme fer. Une attaque de loups, c’est ce que racontent les victimes. Ou du moins c’est ce que laissent croire les morsures sur leurs corps. Ses proches l’ont d’ailleurs mis en garde sur ses randonnées en forêt. Qu’elle ferait mieux d’y aller accompagnée plutôt que toute seule. Elle les a écouté, a emmené Ashley avec elle. Et résultat ? Elles se sont faites agressées. Non pas par des loups, comme les rumeurs le disaient. Mais par… Autre chose. Pas un animal, ça elle en est persuadée. C’est d’ailleurs la première chose qu’elle a clamé. Que ce n’était pas une bête. Que c’était un monstre. Mais on lui a rit au nez. Et à force de lui rabâcher que ce n’est pas possible et qu’elle a surement inventé tout ça, que les monstres ça n’existent pas et que c’est surement un loup, et bien Daisy, elle a arrêté de défendre ses idées. Monstre ou pas, dans tous les cas, l’affection est bien réelle, et coule à présent dans ses veines. Après, qu'elle vienne des loups, ça c'est une autre histoire, qu'elle tend à vouloir élucider.


fauve. - charlotte - vingt-deux ans
ft. jenna louise coleman - scénario de Joshua.

fréquence de connexion : tous les jours via mon téléphone, même si mes horaires de boulot font que je ne pourrais rp qu'environ trois ou quatre jours par semaine. pays : france. avis sur le forum : j'aime, sinon je ne serais pas là.  héé  avez vous des suggestions : point pour le moment chef. comment l'avez vous connu : via la publicité Bazzart. dernier mot :  I love you


Dernière édition par Daisy Pendleton le Ven 30 Oct - 10:48, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t102-daisy-au-clair-de-la http://outofthedarkness.forumactif.org/t140-daisy-les-ames-lanternes
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jenna louise coleman.
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 337
≡ métier : infirmière au blackwood psychiatric hospital. une folle parmi les fous. un comble.
≡ quartier : 701 judd height, center blackwood.
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   Jeu 29 Oct - 15:56

the warriors that built this town.
sonne le clairon, pour moi s'il te plait.
Des bruits de pas qui résonnent à l’étage. Un rire cristallin qui rebondit contre les murs. Et puis un décompte, seul éclat de voix qui fuse dans la maison. « Dix… Neuf… Huit… » Toujours des bruits de pas, qui se précipitent. Et puis des rires, encore et toujours. Signe que la maison est habitée par des enfants joyeux. « Non c’est ma cachette, va t-en trouver une autre ! » qu’un gamin vocifère, alors qu’il est caché derrière un rideau opaque. Un grondement contrarié s’échappe de la bouche de la fillette, qui, après un haussement d’épaules, repart en courant à la recherche d’une autre cachette. « Sept… Six… Cinq… Quatre… » La gamine s’arrête dans une pièce, son regard scrute les alentours à la recherche de la cachette du siècle. Le temps presse, si elle ne trouve pas maintenant, elle va se faire découvrir en premier. Et elle ne veut pas être découverte en premier. Parce qu’elle n’aime pas compter. Elle préfère se cacher. Une bassine à linge traîne par terre, ce qui donne une idée à la gamine qui se jette dessous. C’est la petite dernière de la fillette, et du haut de ses cinq ans elle n’est pas bien grande. « Trois… Deux… Un… Prêts ou pas j’arrive ! » Les rires se tarissent, ne laissant dans la maison qu’un profond silence. Rythmé par les bruits de pas de Joshua, un des grands frères de la gamine. Il passe près de sa cachette, s’arrête un long moment dans la pièce. La gamine retient son souffle, retenant difficilement un rire de fuser d’entre ses lèvres. Et puis Joshua repart, sans l’avoir vu. Daisy, elle a un grand sourire qui se peint sur son visage, ravie qu’il ne l’ait pas trouvé et qu’elle ne compte pas. « Trouvé Donovan, tes pieds dépassent de sous le rideau ! » Daisy jubile sous sa bassine. Son deuxième frère, l’avant-dernier de la famille, s’est fait prendre. Il voulait absolument la cachette derrière les rideaux, et il s’est fait prendre. Bien fait pour lui ! Daisy discerne les vociférations de Donovan, mais ne comprend pas ses paroles. Elle comprend juste qu’il est frustré de s’être fait coincé. « Trouvée Elyssa, derrière le canapé quel manque d'originalité ! » Au tour de la sœur ainée de se faire découvrir. Ne reste donc plus que Daisy et Ashley, la jumelle de Joshua dans la course. Après de longues minutes, la voix de Joshua résonne. « Trouvée Ashley, tu es sous la couette ! » Daisy est aux anges, sa cachette est décidément la meilleure. « Daisy… Où te caches-tu petite chipie ? » Joshua cherche depuis un petit moment déjà, sans succès. Ses frères et sœurs se sont aussi mis à chercher, et sont dans la même impasse. Ils finissent par se retrouver dans la salle de bain où est cachée Daisy. La petite, n’en pouvant plus de les voir chercher en vain, laisse échapper un gloussement, qui trahit sa position. Un silence s’installe par la suite, puis brusquement la bassine se soulève, la faisant sursauter. « Trouvée Daisy, bien joué le coup de la bassine ! » Joshua la soulève pour l’envoyer dans les airs, tandis que la gamine éclate de rire tout en tendant ses petits poings vers le haut en signe de victoire. Elle colle ses lèvres contre la joue de son grand frère et lui donne un baiser sonore, avant de vociférer. « Encore, encore ! » Et tandis que Donovan, dans un rire, se retourne pour compter, la gamine disparaît dans la maison, les rires continuant à résonner dans les murs bien après qu’elle soit sortie de la pièce. Elle aime sa famille Daisy. Elle aime ses quatre frères et sœurs, ses parents, la vie qu’elle a ici, à Blackwood. Elle aime jouer, aussi. Et elle espère que ça durera toujours.

———————— ϾҨϿ ————————

Un craquement de branches. Le brame d’un cerf qui s’enfuit. « Tu as entendu ? » clame Ashley, d’une voix qui trahit son manque d’assurance. Daisy pose son index sur ses lèvres, lui indiquant de se taire, tandis que son regard scrute les alentours. C’est étrange, cette sensation qui l’enveloppe. Comme si c’était tout son être qui lui criait de faire attention, qu’un danger était proche. Trop proche. Et qu’il fallait fuir. Le plus vite et le plus loin possible. Daisy, elle fait peut-être la plus grosse erreur de sa vie, ce jour funeste, en décidant de ne pas écouter son instinct. « Surement un prédateur qui a fait peur au cerf. Viens, la clairière n’est plus très loin maintenant. » Et sans un mot de plus, les deux sœurs reprennent leur route. Elles ont marché toute la journée dans la montagne de Blackwood, et Daisy doit bien avouer qu’une bonne nuit de repos n’est pas de refus. Alors elle accélère le pas, histoire de ne pas arriver après la tombée de la nuit sur le lieu de leur campement. Elles marchent comme ça dix bonnes minutes, avant qu’un cri déchire le ciel et fasse s’envoler des oiseaux paniqués. « Et ça, c’était quoi ? C’est pas un animal Daisy… » souffle Ashley, sur ses gardes. La cadette doit bien l’avouer, ce cri là, il lui a donné froid dans le dos. « Tu veux que ce soit quoi ? » qu’elle gronde, presque énervée par la réflexion de son ainée. Elle sait qu’Ashley a raison, que ce cri n’a rien d’animal. Ni rien d’humain d’ailleurs. Mais elle préfère s’emporter contre sa sœur plutôt que d’admettre l’horrible vérité. « Je… Je ne sais pas. On devrait rentrer, tu ne penses pas ? » La peur se lit sur le visage d’Ashley, et cette dernière se transmet à Daisy. Ashley a raison, une fois de plus. « Mais la nuit va bientôt tomber… » qu’elle murmure, partagée entre son envie irrépressible de rentrer à la maison, et la crainte de devoir refaire tout le chemin inverse alors que la nuit est tombée et qu’il y a quelque chose qui rode dans les bois. « Dépêchons-nous alors. Il y a une auberge à deux heures de marche, on trouvera refuge là-bas jusqu’au lever du soleil. » Daisy acquiesce sans ajouter quoi que ce soit, et la décision est prise de rebrousser chemin. Les deux sœurs accélèrent le pas, avançant en petites foulées. Plus vite elles seront au chalet, plus vite elles seront en sécurité. Soudain, un nouveau craquement de branche les fait sursauter, les faisant s’arrêter net. « C’était tout prêt… » Trop prêt. Juste derrière elles. Une ombre passe dans leur dos. Une ombre trop grande pour être vraie. Trop rapide pour être humaine. « COURS ! » hurle alors Ashley, poussant Daisy devant elle. Le chaos s’installe, tandis que les deux sœurs prennent leurs jambes à leur cou. Les bruits dans leur dos leur indiquent qu’elles sont suivies. Qu’elles sont pistées. Qu’elles sont en danger. Alors Daisy elle court, jusqu’à en perdre haleine, jusqu’à ne plus sentir ses jambes, jusqu’à avoir l’impression que son cœur va imploser dans sa poitrine. Elle court, les doigts entremêlés dans ceux de sa sœur. Jusqu’à ce que Daisy se prenne les pieds dans une branche. Jusqu’à ce qu’elle s’écrase lourdement dans la neige. Leurs mains se lâchent, et Ashley stoppe sa course pour revenir à son niveau. « Vite Daisy, elle est toute proche ! » La créature. La chose. Le monstre. Mais il est déjà trop tard. Quoi que ce soit, ça fond sur Ashley. Ça l’entraine dans la pénombre. Y’a que les cris de panique d’Ashley qui résonnent dans les bois. Et puis il y a ce bruit. Cet atroce craquement. Et le silence. « Ashley ? » Daisy se redresse péniblement, scrute les alentours. Elle y voit pas grand-chose, parce que y’a les larmes qui inondent ses joues rosies par le froid. Il n’y a rien. Aucune trace de sa sœur. « ASHLEY ! » Elle sait qu’elle n’est plus en vie. Que l’effroyable bruit qui a coupé court aux gémissements de sa sœur était fatal. Mais pourtant, Daisy, elle peut pas admettre qu’elle l’a perdu. Qu’elle est morte. Alors elle cherche, toujours, dans la forêt. Elle l’appelle, longtemps. Mais y’a que le cri de la créature qui lui répond. Qui la fait sursauter. Et qui la fait prendre la décision de tout abandonner, et de s’enfuir. Elle laisse son sac à dos à même la neige, car il la gêne dans sa course. La panique fait qu’elle court toujours tout droit, sans qu’elle ne sache où elle est. Perdue, désorientée, traumatisée. Sans s’en rendre compte, Daisy court droit dans un fossé. Quand elle s'en rend compte, elle s'arrête net, peinant à garder son équilibre pour ne pas tomber. Elle a même pas le temps de trouver un autre chemin que déjà elle sent une présence dans son dos. Puis bientôt quelque chose qui lui attrape l'épaule. Daisy pousse un hurlement, tente de se dégager tant bien que mal. Finalement elle trébuche, bascule dans le fossé, percute à plusieurs reprises des pierres et des troncs d’arbres. Elle entend des craquements partout dans son corps, ressent une douleur flamboyante qui lui vrille sa vision. Pour finir y a sa tête qui percute un rocher. Et tout devient noir.

———————— ϾҨϿ ————————

Radius brisé. Fracture ouverte du tibia. Commission cérébrale. Sévère hypothermie. Voilà le diagnostique lancé par un urgentiste lorsqu’elle pénètre dans le sas des urgences. C’est une miraculé, compte tenu de la gravité de ses blessures et du temps qu’elle a passé dans le froid. Le corps de sa sœur a été retrouvé plusieurs jours plus tard. En lambeaux. Personne n’a pu identifier son corps tant il était mutilé, seules ses empreintes dentaires réussissant à dévoiler la vérité. Raison de plus, aux vues du carnage, de penser que Daisy est revenue de loin. Qu’elle a connu là-bas un véritable enfer. Que c’est une battante, parce qu’elle a lutté pour rester en vie. Pour vivre. Alors qu’elle ouvre péniblement les yeux après plusieurs jours plongée dans un coma artificiel, Daisy a la surprise de découvrir les murs d’un hôpital autour d’elle. Elle met plusieurs minutes avant de réaliser le pourquoi elle est ici. De se souvenir. Auparavant très calme, elle se met subitement à paniquer. A suffoquer. « Ashley, Ashley ! Où est Ashley ? » qu’elle vocifère autour d’elle, arrachant d’un coup sec l’aiguille servant à la perfuser. Elle tente de lever de son lit, de marcher jusqu’à la porte. Mais son corps la rappelle à l’ordre, et une douleur lui vrille la jambe. Son champ de vision se trouble, elle perd l’équilibre et s’écrase lourdement au sol. Les larmes dévalent le long de ses joues, à mesure qu’elle se souvient. Qu’elle sait. « Ashley… » qu’elle appelle désespérément, son corps étant secouer de soubresauts dus aux larmes. Une personne ouvre la porte, s’agenouille à ses côtés. Elle ne le reconnait pas tout de suite. Pas avant de croiser son regard. « Joshua. » qu’elle murmure dans un souffle, soulagée de le voir à ses côtés. Son grand frère, qu’elle croyait être aux Etats-Unis, et qui se retrouve finalement à Blackwood. Comme avant. Deux autres ombres se faufilent dans la pièce. « Donovan. Elyssa. » Ses autres frère et sœur. Elle veut leur sourire, leur dire qu’elle est contente de les voir avec elle. Il ne manque plus qu’Ashley. Et là c’est la claque, le coup de poignard. L’amertume qui inonde sa bouche la fait grimacer, lui donne la nausée. Elle vomit sur sa casaque, fond en larmes de plus belle. « Ashley… » qu’elle répète, inlassablement. Ils ont la mine grave. Ils la dévisagent. Leur silence est révélateur. Ashley a disparu. Ashley ne reviendra pas. Ashley est morte. Joshua et Donovan l’aide à se relever, l’allonge dans son lit. Ils s’observent, se concertent en silence. Ne savent visiblement pas comment aborder le sujet. Finalement, Joshua se lance. « Daisy, qu’est-ce qu’il s’est passé ? » qu’il demande. Trop abruptement. Avec trop de rudesse. La colère se lit clairement dans le timbre de sa voix, et il semble s’en rendre compte car il affiche un regard désolé. Devant le silence de Daisy, Elyssa prend la parole. « Elles se sont fait attaquer par un animal Josh. » L’explication phare. Celle que l’on dit lorsqu’on ne sait pas. Lorsque l’on est face à une impasse. Face à une réalité trop inimaginable à assimiler. « C’était pas un loup Elyssa. » Joshua n’y croit pas. Comme personne d’ailleurs. Les lésions sur le corps d’Elyssa, ou encore les cicatrices sur le corps de Daisy l’attestent. Ce ne peut pas être un loup. Mais qu’est-ce que c’est, alors ? Les regards se tournent vers Daisy, qui préfère faire semblant de ne pas les voir. Elle ne veut pas se rappeler. Elle veut oublier. « Un ours alors. Qu’importe, elles ont été attaquées par un animal. » Il y a de la tension dans l’air, ce qui fait frémir la gamine. Elle n’aime pas quand ses frères et sœurs se disputent. « C’était pas un ours. » qu’elle finit par avouer à demi-mots, mettant fin à la querelle entre Joshua et Elyssa. Un silence de plomb les enveloppe, tandis qu’ils attendent qu’elle complète ses paroles. Qu’elle s’explique. Daisy prend son temps, partagée entre sa peur de se souvenir, et la culpabilité de ne pas répondre à leurs attentes. « Ni un loup. » qu’elle souffle, le regard toujours porté sur le bout de ses doigts, qu’elle emmêle et entremêle en quête d’apaisement. Elle se mord l’intérieur des joues, se demande si elle doit en parler ou pas. Pendant un instant, elle décide de ne rien dire de plus. Mais elle se rend compte qu’elle en a trop dit. Qu’elle doit aller jusqu’au bout de sa pensée. Elle leur doit bien ça. Pour Ashley. Alors elle prend une grande inspiration, et elle se lance. « C’était pas un animal Josh. C’était un monstre. » Et elle insiste bien sur le mot « monstre ». Le soupire d’Elyssa résonne dans la pièce, lourd de significations. Elle ne la croit pas. Comme beaucoup par la suite. Joshua, lui, est plus perplexe. « Faut la laisser tranquille, tu vois bien qu’elle n’a pas l’esprit clair. » Une phrase qui peine Daisy, les sanglots reprenant de plus bel. Ils ne la croient pas. Et pourtant elle sait ce qu’elle a vu. Certes, elle n’a pas vu ce que c’était. Mais elle sait ce que ce n’était pas. Un animal, en l’occurrence. C’était trop gros, trop humanoïde, trop… Quoi que ce soit, en tout cas, c’était terrifiant. Et dangereux.



Dernière édition par Daisy Pendleton le Dim 1 Nov - 22:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t102-daisy-au-clair-de-la http://outofthedarkness.forumactif.org/t140-daisy-les-ames-lanternes
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   Jeu 29 Oct - 15:59

Haan Jenna la plus belle ♥️
Bienvenue sur le fofo miss ! Bonne chance pour ta fiche red
Si tu as des questions, n'hésite pas calinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : brett dalton.
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 706
≡ métier : maitre-chien.
≡ quartier : 22, woodstone lane, east blackwood.
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   Jeu 29 Oct - 15:59

MA PETITE SŒUR LA PLUS BELLE red
Bienvenue ici, bonne chance pour ta fiche puppy Si tu as des questions, n'hésite pas à me harceler luv
JTAIME LA SISTAH red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   Jeu 29 Oct - 16:02

han j'avais hésité à la prendre en plus ! Arrow
BON T'AS FAIT UN SUPER CHOIX DE SCENA MAIS TU LE SAIS DEJA. I love you

bienvenue à la maison ! niais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jenna louise coleman.
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 337
≡ métier : infirmière au blackwood psychiatric hospital. une folle parmi les fous. un comble.
≡ quartier : 701 judd height, center blackwood.
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   Jeu 29 Oct - 16:05

Vous êtes des amours. aon Je n'hésiterais pas à vous harceler (surtout Joshua al). Merci pour votre accueil, j'vous aime déjà. I love you red Et oui, Daisy elle va tout déchirer (à sa manière bg), hâte de la faire évoluer parmi vous ! lick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t102-daisy-au-clair-de-la http://outofthedarkness.forumactif.org/t140-daisy-les-ames-lanternes
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : sebastian stan
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 24
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   Jeu 29 Oct - 23:34

Bienveue sur le forum soeurette, bon courage pour ta fiche ow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jenna louise coleman.
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 337
≡ métier : infirmière au blackwood psychiatric hospital. une folle parmi les fous. un comble.
≡ quartier : 701 judd height, center blackwood.
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   Jeu 29 Oct - 23:38

Merci. I love you

_________________

- it's where my demons hide. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t102-daisy-au-clair-de-la http://outofthedarkness.forumactif.org/t140-daisy-les-ames-lanternes
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : brett dalton.
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 706
≡ métier : maitre-chien.
≡ quartier : 22, woodstone lane, east blackwood.
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   Ven 30 Oct - 21:47

C'est parfait red je valiiiiiide inlove

félicitations, tu es validé(e) !
t'es trop swag kikou lol, tmtc bg !
High five gros, t'es officiellement validé(e) sur OTD ! C'est la classe,du coup, je te donne un premier conseil de survie :don't fucking move ! et puis si rien qu'en regardant le gif t'es complètement paralysé, c'est normal, c'est stressant quoi yay

Pour commencer tu peux aller vérifier dans le bottin des avatars, si on a pas oublié de rajouter ton avatar, si jamais c'est le cas, n'hésite pas à le signaler qu'on puisse régler ça au plus vite. Ensuite, les listings, si tu veux une maison passe chez notre agent immobilier et si tu as un job, tu peux le recenser par là.

Ensuite, si tu veux chercher des liens, c'est ici que ça se passe, faire une fiche de liens et passer dans celles des autres est essentiel pour l'intégration. Et puis, si tu veux un partenaire de rp, tu peux aller chercher dans ce sujet. Tu peux également faire un scénario par là en respectant le modèle et les règles, ça va sans dire. Le plus intéressant pour la fin, tu peux également venir flooder avec nous en faisant un tour ici ! N'hésite pas non plus à poster dans la fiche bazzart, un petit mot, ça fait toujours plaisir

Sur cette avalanche de liens, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue parmi nous et sache qu'on t'aime déjà fort loove du coup, deuxième coseil de survie shoot pas les serrures c'est pas discret Arrow et encore moins juste après avoir renversé un bidon d'essence euh
VOILA ! Maintenant, à toi de jouer mon petit red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (daisy) au clair de la brume.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(daisy) au clair de la brume.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (daisy) au clair de la brume.
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Promenade au clair de lune [Aetius]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF THE DARKNESS :: 
Boom : butterfly effect
 :: Time to meet and greet :: White Butterflies
-
Sauter vers: