AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeSam 31 Oct - 17:29

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
Bordel ! Enfin sorti du lycée. Bon Felix aimait son boulot et tout, mais franchement, après cinq heures de cours, il avait envie de faire tourner un gros joint à ses élèves pour que tout le monde se détendent... ou une boite de somnifère. Enfin, certains étaient déjà assez à la masse comme ça, c'était mieux d'éviter de les assommer encore plus... Quoi que son cours devait en assommer certains, pourtant, il était plutôt enthousiaste et impliqué comme prof, mais bon, quand on s'en fou de l'histoire... y a pas grand-chose à faire. Enfin bref, il était quinze heures et la journée de Felix était finie. Il avait le devoir de ce matin à corriger, bon, et bien s'il s'y mettait assez vite, il aurait la soirée pour lui et pourrait faire la tournée des bars et sa classe de terminale auraient leur devoir au prochain cours. Certains allaient être déçu vu les certaines copies qu'il avait déjà regardées vite fait. Ce n'était pas comme c'était un devoir surprise, ça faisait deux semaines qu'ils étaient au courant et il avait encore demandé s'il y avait des choses incomprises au court précédent. Bon, une clope pour évacuer la frustration. Il observait les élèves posés devant le lycée, certain qu'il connaissait, d'autre pas. En même temps, il n'avait pas toutes les classes de l'établissement, sinon, il devrait faire vingt heures par jour pour espérer finir son programme. Enfin bref, son regard se posa sur un gosse en train de faire des tours de magie. Lorsque les autres élèves s'éloignèrent de lui, Felix, curieux, s'approcha à son tour.

« Tu te démerdes bien. C'est un hobby ou une passion peut-être ? » Lâcha-t-il une fois arrivé à son niveau. Putain, ce qu'il était grand ce gosse. Ce n'était pas possible, les parents leur donnaient quoi à bouffer à leurs gamins pour qu'ils soient presque tous plus grands que lui ?  Même certaines gamines étaient plus grandes que lui. Il voulait consommer la même chose que ses élèves... Enfin trop tard, il avait fini de grandir, lui... Le truc, c'était qu'avec sa taille et son look plutôt casual, on le prenait facilement pour un élève. Heureusement que contrairement à certains gamins, il avait passé de stade de la puberté, il avait au moins sa barbe dite de dix jours et sa voix grave pour sauver sa virilité... Mais dès qu'il se rasait, c'était mort, il avait l'air d'un gosse. En parlant de gosse, celui qui se trouvait en face de lui était plutôt mignon et Felix se maudissait d'avoir ce genre de pensées... parce que trouver quelqu'un mignon impliquait l'idée que le mettre dans son lit ne serait pas de refus... Mais même si certains élèves étaient -malheureusement- très bandants, c'était illégal d'envisager ce genre de choses. Bref. Il supposait que ce gamin devait être en dernière année de lycée, il devait avoir eu son collègue en prof depuis un moment parce qu'il ne l'avait jamais eu en cours. Sinon, il s'en serait souvenu d'avoir eu ce beau blond dans sa classe quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Lincoln Berlinski
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lucky blue smith
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 339
≡ métier : magicien de rue, il fait rire les enfants errants. impressionne les parents, les passants et les marchands
≡ quartier : west blackwood.
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeSam 31 Oct - 19:42

lazing on a sunny afternoon
felix & lincoln

 
Une journée comme les autres pour le jeune Lincoln, tentant de gagner sa vie grâce à sa magie. Il joue, émerveille, offre quelques instants de merveilleux. Apparitions et disparitions successives,  éphémères tours surnaturels. Devant ce lycée qu’il n’a côtoyé que trop peu de temps, il montre désormais à ce monde que l’on parvient à vivre même sans études. La route est plus difficile, Lincoln ne dira jamais le contraire mais ce n’est pas impossible. « Rien n’est impossible » souffle-t-il à l’oreille d’une lycéenne avant de faire apparaître une rose d’une flamme et de la lui tendre. Il observe ses joues s’embraser, un sourire satisfait accroché aux lèvres. Partager des émotions avec les autres, voilà ce qui intéresse ce magicien rêveur. Il observe le chapeau posé au sol se remplir de pièces au fil des heures, l’argent n’est qu’un détail sans importance pour ce grand imbécile. Cette journée allait lui rapporter beaucoup mais ça, il le savait déjà. Les jeunes ont toujours été plus sensibles à la magie que les adultes, une question d’innocence, d’insouciance, d’espoir et de ... « Rêve. » Un gazouillement puis une colombe s’échappant de ses mains pour rejoindre les nuages.

La foule applaudie, le félicite de toutes les manières possibles. Certains le prennent en photo, d’autres s’aventurent à lui demander son nom ou même son numéro. Mais le temps n’attend pas, les heures filent à une vitesse folle. Il entend la sonnerie de l’établissement sonner une énième fois, les élèves affluent aux portes. La plupart s’empressent de monter dans leur bus tandis que d’autres s’offrent le luxe de s’arrêter quelques instants pour observer les tours de magies du blond. Au fil des minutes le groupe d’étudiants se dissipent, la journée de ‘travail’ du magicien n’allait pas tarder à se terminer. Jamais épuisé par ces longues heures de jeux, qui pourrait l’être d’ailleurs, il remercie ses spectateurs avec quelques révérences et mots bien placés. C’est alors qu’il voit ce petit gars s’avancer vers lui. Un sourire amical accroché aux lèvres il ne peut s’empêcher de le dévisager, d’observer chacune de ses formes – une de ses mauvaises habitudes. Et il se demande quel pouvait bien être son âge, sa barbe le vieillissait certes de quelques années mais cela ne signifiait rien – Lincoln avait déjà vu des lycéens avec une barbe plus importante. Une nouvelle tendance qu'il ne peut s'offrir à cause de sa pilosité inexistante.

Alors il en conclue que ce n’est qu’un lycéen venu voir ses tours, un redoublant peut-être. Il a un petit sourire en coin en entendant sa question, fourrant ses mains dans ses poches arrières il hausse les épaules. « C’est mon métier, je gagne ma vie avec une de mes passions. Que demander de plus ? » Lincoln pointe du menton le chapeau noir rempli de pièces et de billets de toutes sortes, fier du butin remporté. « Et toi, t’as finis de suivre les cours, petit ? » Il continue de sourire, légèrement provocateur. Lincoln, il aime toujours jouer, un grand gamin qui a oublié de grandir - du moins mentalement. Et il observe cet inconnu, ou plutôt sa cigarette. Il aime pas vraiment voir les gens se bousiller la santé avec ces merdes, même s’il doit avouer que ça lui arrive de jouer au con et de s’enfiler des paquets entiers quand l’ennui le prend. « T’es pas un peu trop jeune pour fumer ? » Et il extirpe une main de ses poches avant de l’approcher de l’oreille de son interlocuteur, un énième claquement dans cette journée ensorcelée, une sucette apparait entre ses doigts et il la tend au petit homme. « C’est mieux pour toi. »



 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
 
STILL INSANE

Everything I say falls right back Into everything I'm not In the swing of things But what I really mean is Not in the swing of things yet Only bad people live to see their likeness set in stone©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t101-and-i-explose-like-a http://outofthedarkness.forumactif.org/t134-univers-de-cristal
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeDim 1 Nov - 12:33

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
Son métier, hein. Ce n'était pas un élève donc ? Mais putain, il avait quel âge ? Il avait l'air physiquement plus jeune que lui. Enfin, lui il ne faisait pas son âge, selon les gens. Avec une vingtaine de centimètres en plus, des muscles dignes de ce nom, il aurait peut-être l'air d'un mec de vingt-six ans... Mais il ne pouvait rien faire pour les centimètres manquant et pour ce qui était des muscles... bouarf. Il n'avait aucune envie de faire du bodybuilding... c'était un intellectuel, pas un sportif... Enfin, il se défendait bien au lit, mais ce n'était pas ce qu'il y avait de mieux pour sculpter un corps d'apollon. Donc, Felix n'était ni une statue grecque, ni l'un de ses mannequins fins qui en faisaient rêver plus d'un(e). Quoi qu'il en soit, le reste des paroles du blond le laissa bouche bée. Nan, mais c'était pas vrai ça ! Il le prenait pour une élève ?! Mais il avait de la barbe et une clope... Il fallait quoi en plus ? Qu'il vienne habillé en costard ?! Non merci, ce n'était pas pratique pour faire du vélo et pour bouger en règle générale. Et Felix était de genre de prof qui n'était pas souvent assis à son bureau... il s'asseyait sur le bureau, s'appuyait contre le tableau ou contre les tables du premier rang qui étaient désertes... Mais merde, il n'avait quand même pas l'air d'un gamin, si ? Bon, il fallait reconnaître que de plus en plus, les lycéens semblaient matures et passaient facilement pour des adultes... Ou alors c'était que la mode des adultes et celle des jeunes se ressemblaient de plus en plus... Enfin bref, une réflexion sur sa clope et celle-ci se transforma en sucette. Felix était autant étonné qu'agacé.

Zen. Il n'allait pas se laisser bousiller sa fin de journée comme ça. « Je suis prof ici... et majeur depuis huit ans au passage, donc je peux fumer je crois. Même si comme certains élèves ici, je fumais déjà au lycée. Donc si tu pouvais retransformer cette sucette en clope, se serait bien. » Lâcha-t-il calmement, même si on pouvait sentir un brin d'agacement dans sa voix, en même temps, c'était normal d'être frustré d'être pris pour un élève lorsqu'on était prof... Enfin surtout pour un mec, les femmes aimaient ce genre de "compliments" en règle générales. « Et d'abord, c'est quoi ce merdier, t'as été nourris à l'engrais pour être aussi grand ? Et tu as quel âge d'abord ? » Ouais bon, comme il était curieux, mais vexé, il préférait faire genre qu'il "engueulait" le jeune homme, c'était plus simple que de faire genre qu'il était vraiment intéressé par son âge. S'il avait fini le lycée, c'était qu'il devait être majeur, non ? Il avait l'air jeune de visage... Enfin visiblement, Felix aussi... en y repensant, il n'était pas rare qu'on lui demande à sa carte d'identité au bar... Qu'est-ce que ça aurait été s'il avait fait dix centimètres de moins ? Oh putain, il ne préférait pas y penser... lui qui avait faible pour les mecs grands... Il était loin de correspondre à propres envies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Lincoln Berlinski
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lucky blue smith
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 339
≡ métier : magicien de rue, il fait rire les enfants errants. impressionne les parents, les passants et les marchands
≡ quartier : west blackwood.
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeDim 1 Nov - 13:31

lazing on a sunny afternoon
felix & lincoln

 
Lincoln, il regarde ce monsieur et affiche une mine étonnée. Il a un peu de mal à le croire majeur et encore moins professeur au début. Il devait se faire charrier par ses élèves à cause de sa taille, au moins dans son dos – Lincoln était ce genre d’élève. L’élève je-m’en-foutiste aimant se moquer de ses professeurs et leur rire au nez. Maintenant qu’on y pense il a pas tellement changé et il n’aime pas plus les professeurs. Une haine réciproque. Alors il se penche sur le visage du brun,  préparant une mauvaise blague comme l’annonce son sourire, il plisse ses paupières et semble examiner les traits de visage de son interlocuteur. « Maintenant que tu le dis c’est vrai que t’as des rides, et un début de cheveux blanc aussi. » Lincoln il cherche les ennuis, comme toujours il aime se faire remarquer, marquer les esprits. Parce qu’au fond il a peur, cette peur d’être oublié qui lui dévore les entrailles.

Puis ses yeux se posent sur la sucette, hésitant à accepter sa demande ou non. Lincoln, il a bien vu que ça ne semble pas lui plaire au professeur d’avoir perdu sa cigarette et il en rie, sans vraiment se retenir. Il rie jusqu’à en avoir mal au ventre, il se tient alors la taille pour tenter de faire passer cette soudaine douleur et il secoue sa tête de droite à gauche pour montrer sa désapprobation. Lincoln, il a ses moments de folie qui effraient parfois les passants ou amusent la galerie. Alors il se redresse une fois calmée et se gratte négligemment la nuque, les yeux baissés sur le brun. « Désolé ça marche que dans un sens. » Mensonges, il n’a simplement pas envie de lui rendre cette cigarette. Il veut le saouler au fond, ça ne peut être que ça. « Mais je peux t’en débarrasser. » Sans même attendre sa réponse, il s’empare de la sucette et la frotte entre ses mains avant de la balancer au loin derrière lui. « Boom, disparition. Mes tours se vendent chers mais je te le fais gratuitement pour cette fois. »

Et Lincoln, il rigole aux paroles du petit homme. Il n’y avait pas vraiment d’engrais magique, seulement une histoire de hasard. Ses parents à lui, ils n’étaient pas très grands, son père mesure cent soixante dix centimètres à tout casser et sa mère faisait sûrement dans les cent soixante centimètres. Lincoln, il se dit que ça doit venir de son oncle qui était basketteur. « Si t’es petit c’est à cause du tabac, ça stoppe la croissance. » Un autre mensonge sur la toile d’araignée qu’il tisse, des affirmations idiotes qui le font rire. A croire que le magicien ne vit que pour rire et se perdre dans ses mots insensés. Puis il hausse les sourcils à la question du professeur, reculant d’un pas avec un air faussement méfiant. « Quoi ? T’es intéressé par moi ? J’ai vingt et un ans mais on pourrait croire que tu veuilles fréquenter tes élèves hein… » Alors il hoche la tête comme pour appuyer ses propres paroles.

Fatigué d’être resté debout trop longtemps, il s’assoit sur le rebord du trottoir et observe une voiture passer avant de lever les yeux vers le brun. « Maintenant que t’es plus grand tu te sens mieux ? » Toujours ces mêmes provocations, il se sert de sa main comme visière pour se protéger du soleil et regarde le jeune homme. « Et toi t’es prof d’histoire j’imagine, on vous reconnait à vos vêtements. » Mensonge, une fois de plus. Lincoln, il a simplement entendu parler de lui de la part de ses amis lycéens qui l’ont en professeur. « J’aime bien l’histoire de Napoléon et de la guerre de Waterloo à Chicago qu’il a mené en 1325. C’est dommage que les philippins aient gagnés. » Il joue l’idiot Lincoln, il teste un peu ce professeur plutôt mignon avec son petit mètre cinquante.




 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
 
STILL INSANE

Everything I say falls right back Into everything I'm not In the swing of things But what I really mean is Not in the swing of things yet Only bad people live to see their likeness set in stone©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t101-and-i-explose-like-a http://outofthedarkness.forumactif.org/t134-univers-de-cristal
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeDim 1 Nov - 16:39

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
Et en plus, il se foutait de sa gueule. Felix savait bien qu'il n'avait pas de ride, ni de cheveux blancs, il faisait attention à ce genre de choses... il n'avait pas hâte de devoir se foutre de la crème antirides sur la tronche. Enfin bref, il ne préférait pas répondre à ça, il bossait avec des gosses de quinze ans, il était bien placé pour savoir que ça les faisaient jubiler quand il entrait dans leur jeu. Le brun leva les yeux au ciel en entendant la réflexion du blond. Il n'était pas si naïf, même si la magie le faisait rêver (comme beaucoup de choses liées à l'imagination et à l'incompréhension), il savait que sa clope était quelque part... Enfin de toute façon, elle était déjà entamée à trois quarts. Et puis, il n'est pas si petit ! Il est moyen moins... la taille moyenne pour les Canadiens était de 174/177cm... Il ne lui en manquait que cinq pour atteindre le mètre soixante-quatorze... Donc crotte... Et oui, il s'était renseigné sur la taille moyenne des hommes dans son pays, parce que oui, il était complexé et on ne pouvait dire qu'apprendre ça l'avait rassuré. Enfin, il devrait prendre sur lui. De toute façon, c'était comme ça... ce n'était pas comme s'il pouvait faire quelque chose pour ça change.

« Mais bien sûr et je suis pas si petit d'abord... » Ce fut sa réponse, à la réflexion du grand blond sur les effets de la clope sur la croissante. Il avait arrêté de grandir avant de se mettre à fumer... En fait, il avait grandi vite et avait atteint sa taille définitive tout aussi vite. Enfin, s'il avait fait un mètre quatre-vingts il aurait surement trouvé autre chose pose se faire complexer. Il préféra chasser ces pensées de sa tête et fronça les sourcils quant à la réplique suivante. Il pouvait être intéressé par ses élèves, c'était un fait, mais il ne pouvait pas assumer de toute façon. Et puis, rares étaient les lycéens qui assumaient d'être gay... il avait eu de la chance d'avoir une mère aussi cool que la sienne pour pouvoir assumer dès le lycée. Bon au moins, ce gamin-là était majeur. Il n'avait pas besoin de s'auto-flageller pour avoir pensé qu'il était mignon. Mignon mais casse-couille... et assez pénible/intéressant pour attiser la curiosité de Felix. Il ne releva pas remarque du blond lorsque celui-ci asseyait. Felix en profita pour s'allumer une deuxième clope qu'il ne laisserait pas filer cette fois.

Il observa ses vêtements. Ils étaient très bien ses fringues, n'importe qui pouvaient porter un jean et un duffle-coat. Felix ne savait pas trop s'il avait eu de la chance ou s'il faisait vraiment prof d'histoire, mais dans les cas, il avait vu juste et la suite de ses paroles hérissèrent le poil de l'enseignant. Même si l'histoire européenne n'était pas une spécialité de beaucoup de gens, il y avait quand même des choses qui relevaient de la culture générale. Enfin, vu le niveau de ce troll, il y avait de forte chance qu'il le cherche. « Hum, Waterloo à Chicago et Miami c'est la capitale d'Espagne. » Lâcha-t-il ironiquement avant de reprendre. « Mes élèves me sortent des perles bien plus jolies et en toute innocence et avec bien plus de convictions, eux. » Lâcha-t-il à la fois provocateur et blasé... Il ne pensait pas un jour dire ce genre de choses à propos de ses élèves. Enfin bref. Il préférait en revenir à la magie. « Et ma clope, allumée, tu l'as éteinte avec tes doigts pour la planquer ? » Il était à la fois curieux et ironique dans le ton sa voix. Il n'y connaissait rien en magie, mais sans que ce soit particulièrement inflammable, jouer avec une clope ça pouvait comporter quelques petits risques... d'où le fait qu'on déconseillait aux gens de balancer leurs mégots encore allumés dans les poubelles... Une question de bon sens quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Lincoln Berlinski
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lucky blue smith
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 339
≡ métier : magicien de rue, il fait rire les enfants errants. impressionne les parents, les passants et les marchands
≡ quartier : west blackwood.
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeDim 1 Nov - 21:18

lazing on a sunny afternoon
felix & lincoln

 
Pourquoi ne veut-il pas avouer sa petitesse ? Lincoln ça le fait rire de le voir si préoccupé par sa taille, il aime bien insister sur les complexes des gens, les voir s’énerver et crier. Pas dans le but de les blesser mais plus pour arriver à les faire rire à ce sujet, leur montrer que ce n’est pas important et qu’ils n’en mourront jamais. Lincoln, il passe souvent pour un connard à cause de ça mais au fond c’est sûrement l’un des types les plus gentils que l’on puisse connaitre. Un ange se cachant sous les traits d’un démon. Mais Lincoln, il en a finit avec ça. Décidé à arrêter de taquiner sa victime au sujet de sa taille, il laisse ses jambes s’étendre sur la route au risque qu’une voiture vienne les écraser. Mais ça, il s’en fout – ça lui fera simplement un logement gratuit à l’hôpital et ce serait pas plus mal pour lui.

Puis il observe le professeur s’allumer une seconde cigarette, cette fois-ci Lincoln n’en fait rien. Plus vraiment décidé à bouger, un peu ramolli par le soleil qui lui grille une partie du visage. Il n’a jamais vraiment aimé le jour, préférant la nuit et ses mystères. Petit, il se prenait toujours pour une sorte de Dracula junior. Il s’amusait à faire des grasses matinées et à ne boire que du jus de tomate, du moins avant que son père ne le remarque et ne lui brise une bouteille de bière sur le crâne. Il a jamais vraiment eu le droit de jouer, alors maintenant qu’il est libre il tente de rattraper cette enfance perdue.

Sorti de ses pensées par les paroles de l’enseignant, il relève la tête avec un air faussement étonné. « Vraiment ? C’est pas Moscou la capitale de l’Espagne ? » Un léger rictus flottant sur ses lèvres, il repose son regard sur ses baskets abîmées et trouées à quelques endroits. Il serait peut-être temps d’en racheter des nouvelles. « Excuses-moi de ne pas être aussi doué que tes élèves en matière d’inconnaissance. » Lincoln, il aime bien jouer aux idiots même s’il est loin de l’être. On le prend souvent pour un inculte parce qu’il a arrêté ses études trop tôt mais il a eu le temps de lire et d’apprendre des choses durant toutes ces années à glander. Et il secoue la tête à la question suivante du brun, laissant ses mèches blanches retomber négligemment sur son front. « Je l’ai pas éteinte. Je l’ai laissé glisser dans ma manche et l’ai fait tomber derrière moi en baissant mon bras. » Alors il soulève la manche de son pull et lui montre la brûlure rouge courant le long de son poignet comme preuve de ses dires. Il ramène aussitôt son bras vers lui et rabaisse sa manche. Ce serait pas la première fois qu’il se faisait mal pour réussir un de ses tours, le professionnalisme ou l’idiotie le voulait. « Les secrets du métier. »

Alors il balance en arrière les quelques cheveux lui bloquant la vue, une question au bout des lèvres – il se mordille l’intérieur de la joue comme pour chercher ses mots. Ça lui arrive souvent, ces trous de mémoires qui l’empêchent de trouver les mots justes. Puis il lève les yeux vers son interlocuteur avant de pointer la nouvelle cigarette du doigt. « Tu fumes parce que t’es malheureux ? » Une question d’enfant, une question pleine d’innocence dont Lincoln ignore la réponse. Il s’était toujours demandé ce qui poussait les gens à se détruire la santé avec ces choses, lui il fume par curiosité mais il n’a jamais aimé le goût ou l’odeur du tabac. Ça s’accroche à son palais, ça se colle à sa gorge et ça brûle ses narines. Lincoln il aime pas ça.




 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
 
STILL INSANE

Everything I say falls right back Into everything I'm not In the swing of things But what I really mean is Not in the swing of things yet Only bad people live to see their likeness set in stone©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t101-and-i-explose-like-a http://outofthedarkness.forumactif.org/t134-univers-de-cristal
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeMar 3 Nov - 16:02

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
Moscou la capitale d'Espagne hein ? Ce n'était pas le même climat entre la ville et le pays. Il haussa les épaules lorsque l'autre s'excusa de ne pas être aussi inculte que ses élèves... En même temps, c'était difficile de l'être plus. Il avait l'impression que ce qu'il disait pendant ses cours leur passait au-dessus de la tête. Enfin, peut-être qu'il n'était pas un bon prof... Il faisait de son mieux pourtant, mais ça n'avait pas l'air d'être suffisant. Bref, fronça les sourcils en entendant les paroles du blond et encore plus en voyant sa brûlure. Il était complètement fou. Il était en train de se demander ce qu'il pouvait bien dire... Il n'allait pas l'engueuler, ce n'était pas à lui de le faire. Mais en même temps, ce n'était pas normal de se faire du mal juste pour réussir un tour de passe-passe. Alors qu'il cherchait toujours comment réagir, l'autre reprit la parole. Felix afficha un air étonné. Quel rapport entre la tristesse et la cigarette ? Il fumait parce que ça faisait du bien. Pas à ses poumons certes, mais à son esprit. Il fumait parfois plus que des clopes d'ailleurs, il tournait parfois au cannabis. Il n'en fumait pas beaucoup, de l'herbe, mais de temps en temps, ça faisait carrément du bien. C'était un bon moyen de s'évader et bizarrement, lorsqu'il dormait après avoir fumé ce genre de choses, ses rêves étaient plus net, ses prémonitions plus précises.

« Pourquoi est-ce que je serais triste ? Je suis satisfait de ma vie. En tout cas, même si tout n'est pas toujours parfait, je ne pense pas être à plaindre, même avec des élèves qui ne veulent pas apprendre leurs cours. » Il était ironique sur la fin de sa phrase. Après tout, même si l'éducation de ces gamins lui tenaient à cœur, il n'allait pas se mettre à pleurer si la moyenne de son contrôle était un C ou un D. La clope entre ses lèvres n'avait rien d'une échappatoire à une quelconque tristesse. Il fumait avant d'avoir connu son ex, c'était juste un bon moyen de se détendre selon lui. « Et toi, ça ne te gêne pas de te faire du mal pour réussir un tour de magie ? Tu devrais aller passer de l'eau froide, je peux t'accompagner jusqu'aux toilettes dans le lycée. » Avait-il rétorqué de façon presque inquiète, le jeune homme pouvait pas rentrer comme ça dans le bahut, mais accompagné d'un prof, ça ne posait pas de problème. C'était son côté prof ça : ce genre de signe de mutilation (même si ce n'était pas pareil dans ce cas-là), lui faisait toujours un peu peur. Il ne voulait pas être le prof qui se fichait de la souffrance de ses élèves ou qui passait à côtés de détails qui signifiaient le mal-être d'un gamin... enfin, le garçon avant vingt-et-un ans, il n'était plus un gosse et n'était pas son élève, mais ça n'empêchait pas le chaman d'avoir un brin d'inquiétude... il était beaucoup trop sensible par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Lincoln Berlinski
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lucky blue smith
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 339
≡ métier : magicien de rue, il fait rire les enfants errants. impressionne les parents, les passants et les marchands
≡ quartier : west blackwood.
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeMar 3 Nov - 21:05

lazing on a sunny afternoon
felix & lincoln

 
Dix-sept ans ? Ça ne le dérangeait pas tant que ça le Lincoln, pauvre idiot cherchant simplement à  se faire remarquer. Et il sourie à l’entente du terme gamin, se mordant la lèvre afin de ne pas lâcher une nouvelle vanne à propos de sa petite taille. Lincoln, il trouve qu’il l’a déjà assez embêté et puis, il commence à l’apprécier un peu ce prof. Il est pas vraiment comme les enseignants qu’il a put connaitre – ennuyants, nerveux, coincés et complètement cons. Lincoln il a toujours été une sorte de visionnaire, il dirait pas qu’il a la science infuse, mais il voit toujours plus loin que son nez – trop loin parfois. Alors dans ces moments-là les adultes lui disaient souvent qu’il n’y comprenait rien puisqu’il n’était qu’un gosse. Depuis, il a pas vraiment changé, il continue de raconter ce qui se passe au-delà de l’atmosphère et les adultes le haïssent toujours autant.

Il fronce les sourcils le magicien, se demandant si le prof d’histoire plaisante ou non. Il hésite à répondre quelque chose à cette proposition douteuse à ses yeux. Il se gratte la nuque, une manie qu’il a quand il ne sait pas trop quoi faire. Maintenant qu’il y pense, il a beaucoup de manies – c’est un peu un livre ouvert, Lincoln. Il observe la lèvre du brun s’effacer sous ses dents, alors Lincoln il comprend qu’il a dut faire un faux pas en parlant de cet ex. « Et toi, t’es prêt à mettre le premier venu dans ton lit ? » Une question qu’il pose avec un léger sourire au coin des lèvres, une question qu’il pose pour tenter de faire passer le sujet difficile. Alors, il se met à suivre le professeur – abandonnant les toilettes et un potentiel coup. Il laisse ses pieds trainer sur le sol, il laisse ses yeux trainer sur les murs des couloirs. Il aime pas ce genre de bâtiment, trop propre, trop carré. Il y a pas vraiment de vie ici, même si les élèves se bousculent – tous ont l’air mort pour Lincoln. C’est comme une prison se faisant passer pour une maison d’aide. Un simple masque qui ne tombe que lorsque l’on est pris au piège. Trop tard.

Et il a les yeux qui dérivent, le regard se posant sur le fessier du brun. Mais il relève la tête aussi tôt qu’il se surprend à le mater, se giflant milles fois intérieurement. Puis ils arrivent à la fameuse salle de classe, dès que la porte s’ouvre Lincoln ne perd pas une seconde pour pénétrer dans la pièce. Les nombreuses tables alignées le font sourire, lui rappelant le bon vieux temps. Quatre années plus tôt il était encore assis à une de ces places, enchainé plutôt. Alors il hoche la tête à la question du prof. « Ouais. La place au fond à côté de la fenêtre, c’était la mienne avant. » Et il part rejoindre cette ancienne chaise qu’il avait occupé si longtemps. Pendant un instant il espère voir les quelques lettres qu’il avait gravé au ciseau dans le mur mais, déçu, il remarque que les murs ont sûrement été repeints depuis. « Si j’avais été un de tes élèves, tu m’aurais sûrement détesté. » Il rie à ces mots et se redresse, laissant ses doigts glisser contre le mur froid. Pris d’une soudaine montée d’adrénaline, il escalade une chaise avant de grimper sur la table. Alors il enjambe les vides s’emparant les tables les unes et des autres, manquant de tomber à plusieurs reprises. Puis il arrive sur une table face au brun et se penchant en avant, il fait une révérence et lui tend la main. « Je parie que t’as jamais osé te mettre debout sur une table, petit. » Lincoln, il affiche ce sourire provocateur qui traite souvent les gens de dégonflé.





 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
 
STILL INSANE

Everything I say falls right back Into everything I'm not In the swing of things But what I really mean is Not in the swing of things yet Only bad people live to see their likeness set in stone©️ signature by anaëlle.



Dernière édition par Lincoln Berlinski le Ven 6 Nov - 23:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t101-and-i-explose-like-a http://outofthedarkness.forumactif.org/t134-univers-de-cristal
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeMer 4 Nov - 18:58

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
L'explication du blond ne satisfaisait pas vraiment le prof. Les sportifs faisaient ce qu'ils aiment, certains flics passaient leur carrière sans égratignure. La souffrance n'était pas une condition sine qua non de tous les métiers. Dans l'antiquité c'était peut-être le cas, mais de nos jours, pas vraiment. Oui, bosser ce n'était pas toujours agréable. Felix préférait sortir, se taper des mecs, plutôt que de se lever à huit heures pour aller parler tout seul pendant toute une journée. Mais bon, il avait choisi cette vie et franchement, il préférait largement ça que taffer chez burger king… Il avait passé une année assez pénible là-bas. Tout ça pour dire qu'il n'irait pas se bruler vif pour expliquer l'histoire de Jeanne D'arc… même si ça, ses élèves l'aurait peut-être retenu du coup. Autant démissionner s'il devait faire ça. Bon au mois, le gamin accepta sa proposition, le mégot de sa clope tomba dans le bac réservé à cet effet et le prof ouvrait la marche. Le plus jeune le suivait jusqu'aux toilettes… Hum, il aurait bien aimé l'y emmener pour autre chose qu'une brûlure, mais faire ça dans les chiottes d'un lycée, c'était glauque. Felix remarqua les traces sur les bras de l'inconnu avant de détourner le regard, techniquement, ce n'était pas à lui de lui faire des remarques à ce sujet… Il leva les yeux en direction de ceux du blond lorsque celui-ci reprit la parole. « Une salle de classe, c'est une salle de classe. Y a rien à voir. » Enfin, dans le fond, il pouvait bien lui montrer sa salle de cours, même s'il n'en voyait pas franchement l'intérêt.

Puis, le prof leva les yeux au ciel lorsque le magicien lui posa son autre question. « Mais bien sûr. Je pourrais aussi les emmener visiter un donjon pendant qu'on y est. Et il a dix-sept ans « celui-là ». Enfin, si tu veux sortir avec des gamins, y a une école primaire à deux rues d'ici. » Répondit-il un brin provocateur. « Sinon je devrais te présenter mon ex, il ne devrait pas être contre le fait de coucher avec le premier venu. » Il haussa les épaules, se mordilla la lèvre un instant avant de se reprendre. Il était vraiment minable pour le coup. Maudire Jude semblait être plus simple que de lui pardonner… oui, mais Felix était complexé et le fait de se faire tromper le faisait d'autant plus douter de lui. Il arrivait finalement devant la porte de sa salle et l'ouvrait. « Voilà, c'est juste une salle de classe. T'étais en cours ici ? » Demanda-t-il un peu curieux et pour oublier le sujet de son ex. Et puis, si le jeune homme tenait à voir les salles de classe, peut-être que c'était parce qu'il avait fait ses années de lycée dans cet établissement. Ceci dit, Felix avait hâte de ressortir du bahut. Il avait fini sa journée, ce n'était pas pour rester dans le bâtiment. Il avait des copies à corriger et une soirée à planifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Lincoln Berlinski
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lucky blue smith
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 339
≡ métier : magicien de rue, il fait rire les enfants errants. impressionne les parents, les passants et les marchands
≡ quartier : west blackwood.
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeVen 6 Nov - 23:34

lazing on a sunny afternoon
felix & lincoln

 
Dix-sept ans ? Ça ne le dérangeait pas tant que ça le Lincoln, pauvre idiot cherchant simplement à  se faire remarquer. Et il sourie à l’entente du terme gamin, se mordant la lèvre afin de ne pas lâcher une nouvelle vanne à propos de sa petite taille. Lincoln, il trouve qu’il l’a déjà assez embêté et puis, il commence à l’apprécier un peu ce prof. Il est pas vraiment comme les enseignants qu’il a put connaitre – ennuyants, nerveux, coincés et complètement cons. Lincoln il a toujours été une sorte de visionnaire, il dirait pas qu’il a la science infuse, mais il voit toujours plus loin que son nez – trop loin parfois. Alors dans ces moments-là les adultes lui disaient souvent qu’il n’y comprenait rien puisqu’il n’était qu’un gosse. Depuis, il a pas vraiment changé, il continue de raconter ce qui se passe au-delà de l’atmosphère et les adultes le haïssent toujours autant.

Il fronce les sourcils le magicien, se demandant si le prof d’histoire plaisante ou non. Il hésite à répondre quelque chose à cette proposition douteuse à ses yeux. Il se gratte la nuque, une manie qu’il a quand il ne sait pas trop quoi faire. Maintenant qu’il y pense, il a beaucoup de manies – c’est un peu un livre ouvert, Lincoln. Il observe la lèvre du brun s’effacer sous ses dents, alors Lincoln il comprend qu’il a dut faire un faux pas en parlant de cet ex. « Et toi, t’es prêt à mettre le premier venu dans ton lit ? » Une question qu’il pose avec un léger sourire au coin des lèvres, une question qu’il pose pour tenter de faire passer le sujet difficile. Alors, il se met à suivre le professeur – abandonnant les toilettes et un potentiel coup. Il laisse ses pieds trainer sur le sol, il laisse ses yeux trainer sur les murs des couloirs. Il aime pas ce genre de bâtiment, trop propre, trop carré. Il y a pas vraiment de vie ici, même si les élèves se bousculent – tous ont l’air mort pour Lincoln. C’est comme une prison se faisant passer pour une maison d’aide. Un simple masque qui ne tombe que lorsque l’on est pris au piège. Trop tard.

Et il a les yeux qui dérivent, le regard se posant sur le fessier du brun. Mais il relève la tête aussi tôt qu’il se surprend à le mater, se giflant milles fois intérieurement. Puis ils arrivent à la fameuse salle de classe, dès que la porte s’ouvre Lincoln ne perd pas une seconde pour pénétrer dans la pièce. Les nombreuses tables alignées le font sourire, lui rappelant le bon vieux temps. Quatre années plus tôt il était encore assis à une de ces places, enchainé plutôt. Alors il hoche la tête à la question du prof. « Ouais. La place au fond à côté de la fenêtre, c’était la mienne avant. » Et il part rejoindre cette ancienne chaise qu’il avait occupé si longtemps. Pendant un instant il espère voir les quelques lettres qu’il avait gravé au ciseau dans le mur mais, déçu, il remarque que les murs ont sûrement été repeints depuis. « Si j’avais été un de tes élèves, tu m’aurais sûrement détesté. » Il rie à ces mots et se redresse, laissant ses doigts glisser contre le mur froid. Pris d’une soudaine montée d’adrénaline, il escalade une chaise avant de grimper sur la table. Alors il enjambe les vides s’emparant les tables les unes et des autres, manquant de tomber à plusieurs reprises. Puis il arrive sur une table face au brun et se penchant en avant, il fait une révérence et lui tend la main. « Je parie que t’as jamais osé te mettre debout sur une table, petit. » Lincoln, il affiche ce sourire provocateur qui traite souvent les gens de dégonflé.





 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
 
STILL INSANE

Everything I say falls right back Into everything I'm not In the swing of things But what I really mean is Not in the swing of things yet Only bad people live to see their likeness set in stone©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t101-and-i-explose-like-a http://outofthedarkness.forumactif.org/t134-univers-de-cristal
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeSam 7 Nov - 18:22

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
Après coup, Felix avait l'impression d'avoir été un peu trop loin. Foutu colère, il devait investir dans une amulette ou un bracelet représentant un agneau, ça irait mieux. Son grand-père lui avait appris à sculpter le bois, mais cette chochotte de Felix avait toujours peur de se couper, alors autant passé par l'artisanat. Ce n'était pas ce qu'il manquait à Blackwood. Enfin bref, il réalisa vraiment qu'il avait abusé en entendant la question du blond. « Hum désolé. Je suis un peu… irritable je crois. Mais étant célib, je suppose que je peux mettre qui je veux dans mon lit. Le premier venu ou non du moment que tout le monde est consentant… j'imagine qu'entre adultes responsable, ça n'a rien de choquant. » Il haussa les épaules. Le professeur n'avait pas eu l'occasion de « chasser » ou de « draguer » depuis quatre ans, il était heureux avec Jude et n'avait pas besoin d'aller voir ailleurs. Mais franchement,  il n'avait aucune envie de redevenir le meilleur ami de sa main droite juste parce qu'il n'avait plus d'amant officiel, il avait bien le droit de s'amuser avec des coups d'un soir. Tant pis si ça faisait de lui une pute ou un truc du genre, il était mature et se protégeait, c'était l'essentiel. Okay mature ce n'était pas sûr quand on voyait ses réactions de gamin face à ce qui concernait son ex… mais l'amour était un connard qui ne voulait pas lui foutre la paix.

Quoi qu'il en soit, une fois la salle ouverte, le blond affirma qu'il était scolarisé dans ce lycée. Pas étonnant, c'était le plus fréquenté des établissements de Blackwood. Felix referma la porte histoire de ne pas avoir de souci si le proviseur passait dans le coin… Techniquement, il n'avait pas vraiment le droit de faire entrer quelqu'un de l'extérieur dans le lycée et encore moins dans les salles de classe. Mais en même temps, il n'était pas rare que certains élèves repassent voir leur profs… Ceci dit, ce n'était pas le prof d'histoire qu'on venait voir généralement, plus celui d'art, de musique, de sport, les matières réellement appréciées quoi. Pour beaucoup, l'histoire c'était juste une perte de temps. Il esquissa un sourire aux paroles du blond. « Je pense pas qu'on puisse détester un élève. Enfin, sur le moment, on peut en vouloir aux petits cons, mais je crois que les élèves les plus pénibles ont juste besoin qu'on les remarque parfois, pour être aidés et/ou écoutés, j'ai été ado, c'est un moment de gros doutes quoi. » Il soupira légèrement.

Et puis, d'un coup, le blond commence à marcher sur les tables et en plus de ça, il l'invite a en faire de même. « Ça va pas la tête ! Descend de là, tu vas te faire mal ! » Rétorqua-t-il définitivement choqué. Comme s'il allait monter sur une table. Et puis quoi encore ?! Il était professeur, pas cascadeur… surtout que comme il était doué, il était foutu de finir à l'hosto… Nan mais franchement, qu'est-ce qu'il se passerait dans la tête de ses élèves s'ils apprenaient que leur prof était hospitalisé pour avoir sauté de table en table… il passerait pour un cinglé. « Si tu montais sur les tables en cours, je t'aurais détesté oui. Je suis responsable de toi alors descend maintenant. » Reprit-il alors qu'il fixait le blond avec la peur qu'il se fasse du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Lincoln Berlinski
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lucky blue smith
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 339
≡ métier : magicien de rue, il fait rire les enfants errants. impressionne les parents, les passants et les marchands
≡ quartier : west blackwood.
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeSam 7 Nov - 19:25

lazing on a sunny afternoon
felix & lincoln

 
Avait-il besoin d’être écouté à cette époque ? Lincoln se pose la question, il réfléchie aux pensées qu’il avait quatre années auparavant. Quand il allait mal suite aux coups de son père, il fuguait et passait sa nuit sous les étoiles – seul dans la forêt. Il avait pas vraiment d’amis non plus, il prenait soin de son social en parlant avec ce qui l’entourait ; les arbres, les animaux, les nuages – tout y passait sans exception. Mais son confident à lui, ou plutôt ses confidentes, se sont les étoiles. Ces points scintillant qui valsaient sous ses yeux d’adolescent errant. Maintenant, il parle toujours à ses étoiles et parfois il voit l’enfant, le gamin en larmes qu’il était et il le console. Les gens le regardent de travers car ils ne voient pas – trop aveuglés par leur réalité de pierre – pensant qu’il est fou à parler seul.

Avait-il besoin d’être aidé ? Sûrement. Il a toujours demandé l’aide des adultes, ces mêmes adultes qui l’ignoraient parce qu’il était le fils fou d’un alcoolique. Il a toujours soufflé tout bas qu’il était malheureux chez lui, qu’il voudrait mourir plutôt que de passer un jour de plus dans cet enfer.  Les enfants de son âge rêvaient de poneys et de super-héros, lui il rêvait qu’un jour la police vienne toquer à sa porte et l’emmène loin de cet homme, il rêvait qu’un jour il se retrouverait dans une famille aimante et aimée. Il aurait voulu qu’on l’aide mais personne n’en a jamais eu le courage, alors il a grandi avec cette douleur Lincoln – cette douleur d’être invisible.

Et puis, Lincoln, il se met à rire entendant l’enseignant parler. Il observe son visage sous le choc et rigole de plus belle. Il le fait penser à une maman s’inquiétant pour son enfant, la mère qu’il n’a jamais eu. Peut-être qu’il avait toujours voulu entendre ces mots. Et voir quelqu’un s’inquiéter pour lui, est-ce que ça lui était déjà arrivé ? Il en doute. Il avait toujours voulu qu’on lui dise d’arrêter ses conneries et d’arrêter de se faire du mal comme il le fait mais tout le monde s’en fout du petit être qu’il est, alors il a abandonné ce rêve depuis longtemps.

Il sourie en continuant d’écouter les paroles du brun. « Je croyais qu’on ne pouvait pas détester un élève, monsieur le professeur. » Il dit ces mots avec une voix enfantine et fait la moue, un grand gamin aimant faire chier son monde.  « Responsable de moi ? » Lincoln s’accroupie sur la table, faisant désormais la même taille que l’enseignant. « On doit pas avoir une grande différence d’âge, oublies un peu ton rôle de prof. » Alors il attrape le bras du brun et le tire vers lui, un sourire en coin étirant ses lèvres. « Aller, montes trouillard. » Et sur ces mots, la porte de la salle de classe s’ouvre laissant apparaître le visage d’une personne inconnue à Lincoln. « ça sent les emmerdes d’un coup. » Souffle-t-il à l’intention du prof.






 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
 
STILL INSANE

Everything I say falls right back Into everything I'm not In the swing of things But what I really mean is Not in the swing of things yet Only bad people live to see their likeness set in stone©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t101-and-i-explose-like-a http://outofthedarkness.forumactif.org/t134-univers-de-cristal
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeDim 8 Nov - 20:34

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
Il était ironique en disant qu'il l'aurait détesté, mais on ne plus sérieux en demandant au blond de descendre. Et oui, il était responsable de lui, puisque c'était lui qui l'avait fait venir dans la salle de classe et parce qu'il n'aurait justement pas dû. De plus,  s'il lui arrivait quelque chose, en plus d'être terriblement mal vis-à-vis du blond, il risquait d'avoir des ennuis avec l'établissement. Il aurait pu s'amuser à monter sur les tables lorsqu'il était au lycée ou à l'université (bien que cette idée ne lui été jamais venue à l'esprit : une table c'était fait pour travailler), maintenant, il était un adulte responsable. Enfin, il faisait de son mieux pour l'être… Même si c'était compliqué étant donné que Felix avait un caractère puéril. « Je  parle pas en tant que prof, mais en tant qu'adulte. » Rétorqua-t-il un brin vexé aux provocations du blond. En plus, il savait déjà qu'il était un trouillard, ce n'était pas nouveau ça. Il avait peur de la forêt, il avait peur des monstres, il avait peur de tellement de choses, que oui, on pouvait dire que c'était un trouillard, mais en attendant, il était envie et ne s'était jamais rien cassé. Comme quoi, il y avait des avantages à la peur. Pas le temps d'argumenter plus que ça ses paroles, la porte venait de s'ouvrir, le prof afficha un air choqué avant de froncer les sourcils aux paroles du blond. Heureusement, ce n'était qu'un de ses élèves.

« Ow… vous êtes occupés visiblement… je repasserais. » Non non non. Felix n'allait pas le laisser filer comme ça, les rumeurs ça circulait vite dans le lycée et il imaginait très bien ce qu'il se passait dans la tête du gamin. « Je suis pas du tout occupé. Absolument pas. C'est surement pas ce que tu imagines en plus. Tu as besoin de quelque chose ? Et toi descend. » Lâcha-t-il fermement au blond alors qu'il allait voir l'élève, c'était l'un de ses terminales… encore un gamin plus grand que lui. De pas grand-chose. Mais plus grand quand même. Enfin bref, il s'inquiétait visiblement au sujet du devoir qu'ils avaient fait le jour même. Le prof écouta avant de le rassurer, il savait que c'était un bon élève. Finalement, le gamin quitta la pièce en refermant la porte. « Et voilà, demain ils vont tous s'imaginer que j'ai une relation avec élève. » Le prof soupira. Le blond avait l'air d'un élève, ou alors c'était seulement son point de vue… Enfin dans tous les cas, ils allaient s'imaginer des trucs. « On ferait mieux de sortir d'ici. » Reprit-il en attrapant ses clés, appuyé contre son bureau. Il avait été assez anti-professionnel comme ça… un vrai amateur. En dehors du lycée il pouvait se comporter n'importe comme s'il voulait, mais pas sur son lieu de travail quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Lincoln Berlinski
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lucky blue smith
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 339
≡ métier : magicien de rue, il fait rire les enfants errants. impressionne les parents, les passants et les marchands
≡ quartier : west blackwood.
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeMer 11 Nov - 15:21

lazing on a sunny afternoon
felix & lincoln

 
Et toi, tu soupires – agacé ou soulagé ? Tu n’en sais trop rien, tu n’y accordes pas d’importance. Tu te contentes d’observer le perturbateur, il a cassé ton jeu – t’a poussé à t’arrêter. T’aimes pas ça qu’on t’arrête pendant ton temps de jeu, ça t’énerve au plus haut point et t’aimes pas être énervé, ça te rend désagréable et con. Alors tu lâches l’enseignant, une mine boudeuse affichée sur tes traits d’habitude souriants. Tu maudis intérieurement l’élève tout en le foudroyant du regard pendant que le brun a le dos tourné. Une attitude de gamin, comme un enfant à qui on aurait retiré son jouet. Puis un sourire malicieux apparait de nouveau sur ton visage contrarié aux paroles de l’étudiant. « Oui on était occupé jusqu’à ce que tu débarques. » En disait cela tu espères qu’il disparaisse aussi vite qu’il était apparu, mais il a fallu que le professeur te contredise. Et tu laisses ta bouche s’ouvrir sous la surprise avant de lâcher un grognement mécontent. Oui, ça te saoule qu’il ne rentre pas dans ton jeu. Tu es capricieux et chiant – peut-être est-ce pour ça que tu n’as pas beaucoup d’amis ?

« Et oui, c’est tout à fait ce que tu crois. » Tu lâches ces quelques mots agacés tout en exécutant l’ordre que l’on te dit. Tes pieds retrouvant de nouveau la terre ferme, tu dépasses de nouveau ces têtes face à toi mais tu souris en remarquant que l’étudiant ne pourrait pas te rattraper même si sa croissance décide de poursuivre.  Comportement primitif, te poussant constamment à te comparer aux autres et à mettre en avant tes qualités – comme tes défauts. Tu les regardes s’écarter, s’éloigner du petit être que tu es. Et tu te mets à marcher un peu partout, lisant les quelques injures gravés sur les tables ou alors les déclarations anonymes. Tu souris en te demandant si un jour tu aurais de nouveau l’occasion de te déclarer à quelqu’un. Il y a bien ce cousin, ce garçon que tu harcèles mais qui se rend aveugle en n’acceptant aucunes de tes avances. Ça te rend fou, tu redoubles d’effort mais tu ne fais que t’enfoncer dans cette relation où la fin s’est déjà produite.

Tu quittes tes pensées en entendant la voix du brun. « Au moins ça te rendra plus populaire. Les élèves adorent les profs pédophiles c’est bien connu. » Tu réajustes ton sac sur tes épaules, toi t’as pas vraiment envie de partir. Tu veux rester dans cette salle qui te rappelle tant, trop, de souvenirs. Tu veux continuer de t’amuser, d’embêter ce petit adulte à tête brune. Alors tu t’avances vers lui, les pas légèrement sautillant, un sourire suspect sur les lèvres. Tu fais mine de te préparer à le suivre et tu te glisses derrière lui comme une ombre. Jouant d’un de tes tours, tu retires la fermeture de ton sac en toile et laisses un de tes amis glisser le long de ton épaule puis de ton bras. Tu lui fais discrètement un chemin vers le cou de l’enseignant et le reptile jaune ne tarde pas à se pendre au cou du brun comme le ferait une écharpe. « Je te présente Bibi. » Dis-tu avec un air moqueur, impatient de voir la réaction de ta victime.




 
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


hors rp:
 

_________________
 
STILL INSANE

Everything I say falls right back Into everything I'm not In the swing of things But what I really mean is Not in the swing of things yet Only bad people live to see their likeness set in stone©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t101-and-i-explose-like-a http://outofthedarkness.forumactif.org/t134-univers-de-cristal
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeDim 15 Nov - 18:33

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
Felix leva les yeux au ciel en entendant les répliques puériles du garçon… dont il ne connaissait toujours pas le nom soit dit en passant. Il voulait que le prof perde son taff ou quoi ? Déjà qu'il essayait de faire en sorte qu'on ne sache pas qu'il était à cause des parents d'élèves (qui avaient tendance à imaginer que tout professeur non hétéro et/non marié était un danger pour leur môme), ce n'était pas pour laisser circuler  une pseudo relation avec un gamin. Dans la tête de certains conservateurs, homosexuel rimait avec prédateur sexuel ou pédophile. Bref, tout ce qu'il fallait pour perdre son boulot. Pas question de retourner travailler chez burger king, il avait déjà donné avec ça. Son boulot actuel, il l'aimait. « Pas sûr que ce soit populaire auprès des parents et du corps enseignant… et encore moins du directeur. » Enfin bref, il avait visiblement décidé de le suivre en dehors de la salle de classe et le mieux ce serait qu'ils sortent aussi du lycée au passage. Mais ce fut sans compter l'animal qui s'enroulait autour de son coup. Felix fut surpris, mais pas apeuré. Les animaux, c'était son truc… Même ceux qui semblaient effrayants. Il aurait pu flipper s'il n'avait pas été chaman, s'il n'avait pas ce lien si fort avec la nature, si son grand-père ne lui avait pas inculqué les valeurs dans lesquelles son défunt père avait grandi. Et puis, il reconnut une couleuvre, ce n'était pas méchant comme serpent, aucune raison de paniquer.

« Enchanté Bibi. Moi c'est Felix. Si tu pouvais me présenter ton maître ce serait sympa. » Lâcha-t-il calmement en se tournant vers le blond. Il était peut-être temps qu'il apprenne son nom… Le brun n'avait pas une longue carrière de prof, mais il avait cerné les caractères les plus évidents, la façon dont réagissait le grand jeune homme, lui faisait penser à ces gosses qui avaient un besoin maladif d'attention. Il pouvait se tromper, mais c'était comme ça qu'il analysait la chose.  Il était lui-même un peu comme ça parfois. Il avait besoin qu'on sache qu'il existait et qu'on s'occupe de lui… Surtout depuis qu'il n'était plus avec Jude… Tous les deux, ils avaient été très proches, Felix ne se sentait jamais seul alors qu'il était avec lui, même dans les moments où Jude était dans la lune. Il trouvait ça mignon…Mais c'était fini et le brun avait besoin d'enchaîner les histoires d'un soir pour se convaincre qu'il pouvait être apprécié et aimer, même si ce n'était que pour quelques heures tout au plus. Foutu peine de cœur. Enfin bref, ils n'étaient pas sortis de la salle de classe… Décidément, il était condamné à rester coincé dans ce bahut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Lincoln Berlinski
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lucky blue smith
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 339
≡ métier : magicien de rue, il fait rire les enfants errants. impressionne les parents, les passants et les marchands
≡ quartier : west blackwood.
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeDim 22 Nov - 1:00

lazing on a sunny afternoon
felix & lincoln

 
Tu haussas les sourcils sous la surprise, toi qui étais persuadé de le voir crier et courir dans tous les sens à la simple vue du reptile, on dirait bien que tu t’es trompé. Après tout, pouvais-tu penser autrement en le voyant refuser de monter sur une simple table ?  Un trouillard qui ne bougeait pas d’un pouce face à un serpent, c’était la première fois que tu voyais ça mais en même temps tu étais rassuré de le voir réagir ainsi. En décidant de déposer ton animal sur ses épaules, tu avais cette boule au ventre à l’idée qu’il devienne hystérique et envoie ton ami valser avant de le piétiner. Tu fronças les sourcils rien qu’à l’idée de voir ce massacre et hésitas un instant pour te jeter sur le serpent pour le mettre en sécurité dans ton sac. Mais au final tu ne fis rien, décidé à faire confiance à cet homme dont tu ne connais pourtant rien. Et il se tourna face à toi, étrangement tu laissas glisser un de tes pieds vers l’arrière. Tu ne savais pas vraiment pourquoi ton corps avait agi ainsi, peut-être était-ce simplement de la surprise mais tu repris rapidement ta position d’origine. Le brun se présenta brièvement, tu retins son prénom dès la première seconde – tu étais plutôt doué pour retenir les choses. « Et dis-mois, ça fait quoi de porter un nom de croquettes pour chat ? » Tu souris à l’entente de tes paroles, parfois tu parvenais à te trouver horriblement casse-couilles. Peut-être était-ce pour ça que personne ne voulait bien s’engager avec toi. Après tout qui voudrait sortir avec un gamin masochiste ?

Au fond t’as toujours eu les boules de ne pas pouvoir être considéré comme une personne normale, une personne conforme à la société dans laquelle tu vis. Mais tu cessas de t’attarder sur ces pensées défaitistes, trop occupé par les paroles du fameux Felix. Voulait-il vraiment que tu te présentes à ton tour ? Tu laissas un blanc s’installer entre vous, volontaire ou pas – tu n’en savais trop rien. Tu te demandais simplement quoi répondre à ça, devais-tu  mentir ? Ou alors esquiver cette présentation ? Une question aussi anodine qui parvenait à te mettre dans une situation presque catastrophique à tes yeux. A quand remontait la dernière fois que l’on t’avait demandé ton prénom ? Tu ne t’en souvins même plus, d’habitude les gens se contentaient de t’appeler ‘le magicien’, ‘le clochard’ ou alors ‘la pédale’. Des surnoms plus ou moins valorisant, mais ça te convenait. A quoi bon avoir une identité dans ce monde où les morts ne sont plus que des vestiges du passé dont on s’est lassé. Alors tu pensas à ta mère et tes lèvres se mirent à bouger sans que tu n’en ais le moindre contrôle. « Lincoln… Je m’appelle Lincoln. » Un stress qui n’avait jusqu’à lors pas lieu d’être se mis à redescendre en toi. Alors tu grimpas sur le bureau d’enseignement et t’y installas en tailleur – reprenant déjà tes aises et tes habitudes d’enfant sauvage. « T’as l’air à l’aise avec les animaux. Et moi qui pensais que tu allais te mettre à crier comme une petite fille. T’es souvent avec ces bestioles ? Ou alors t’es une sorte de défenseur de la nature parlant aux animaux ? »


HORS-RP:
 

 
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

_________________
 
STILL INSANE

Everything I say falls right back Into everything I'm not In the swing of things But what I really mean is Not in the swing of things yet Only bad people live to see their likeness set in stone©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t101-and-i-explose-like-a http://outofthedarkness.forumactif.org/t134-univers-de-cristal
Felix Foster
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitimeSam 28 Nov - 19:00

Lazing on a sunny afternoon
lincoln & felix
Un nom de croquette pour chats hein ? C'était une variante du nom de chat. Si Felix avait été susceptible pour ça, il n'aurait pas fini de rager. Heureusement,  il était habitué. Il aurait peut-être dû s'habituer à sa taille aussi, ça lui aurait évité un complexe. Mais bon, ça, c'était physique et c'était plus qu'un simple prénom. En plus, son prénom, contrairement à sa taille, il l'aimait bien, c'était plutôt mignon, ça sonnait bien. Bien mieux que « un mètre soixante-neuf »… Bon il partait loin là. Il se contenta de hausser les épaules à la remarque du garçon. Ce dernier mit d'ailleurs un moment à se présenter. Il ne connaissait pas son propre prénom ou quoi ? Ou alors, il était en train d'en chercher un random pour ne pas avoir à donner son vrai prénom. Chose qui semblait bizarre à Felix, mais dans le fond, on ne pouvait pas dire que son interlocuteur ne l'était pas… Enfin, bizarre, ce n'était pas un jugement de valeur aux yeux du professeur, il était sorti avec Jude qui n'était pas ce qu'il y avait de plus banal justement. Peut-être que le terme « original » était moins vu comme subjectif… Enfin bref. Il se présenta donc sous le prénom de Lincoln. Que ce soit son vrai prénom ou pas n'était pas important, tout ce qui comptait c'était de pouvoir mettre une identité (même fausse) sur le visage de l'étrange personnage avec qui il traînait actuellement… si l'on pouvait appeler « traîner » l'action d'être dans une salle de classe avec quelqu'un d'extérieur au lycée.

Il sourit en entendant la suite des paroles du jeune homme. Il n'était pas particulièrement à l'aise en fait, mais il n'était pas non plus mal à l'aise. Il préférait les chats ou même les mouflons aux serpents, mais il supportait tous les animaux. Après tout, le serpent était vu comme un guide dans ses croyances, donc rien de bien méchant… C'était comme les araignées qui faisaient peur à bien des gens alors qu'elles étaient simplement symbole de responsabilité et du destin. Felix voyait souvent un signe dans le fait de croiser telle ou telle créature. « Disons que j'ai été élevé conformément aux croyances de mon père, on utilise le mot chaman pour ça… donc j'ai l'habitude des animaux, même ceux qui font généralement peur aux gens. Le serpent est un guide, il n'est pas plus dangereux que l'avenir. En tout cas, c'était ce que me disait mon grand-père. Il disait aussi que ça explique pourquoi certains sont inoffensifs comme cette couleuvre et d'autres agressifs… enfin ce sont des blablas de chamans, ça ennuie les gens en général. » Il rit en enlevant l'animal qui se trouvait autour de son cou pour le rendre au blondinet. « Enfin, j'imagine qu'il ou elle sera plus à l'aise avec son maître que sur un inconnu. Je n'approuve pas vraiment la domestication des serpents, mais au moins, celui-ci prend l'air visiblement … ce n'est pas comme s'il était enfermé dans une boite en verre. » Il haussa un sourcil de façon perplexe. Après, les zoos ne le gênaient pas, c'était sans doute le seul moyen pour sauvegarder certaines espères, mais les particuliers qui possédaient des reptiles ou araignées en vivarium, il n'aimait pas ça, ces créatures avaient besoin d'espace et de chasser. « Et on est encore dans la salle de cours. Tu ne veux vraiment pas sortir ? Perso j'y ai passé quatre heures aujourd'hui, j'ai hâte d'aller m'enfermer dans d'autre encore comme un bar ou une boite. » Lâcha-t-il assez sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)   Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Lazing on a sunny afternoon [Lincoln & Felix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Remake d'Afternoon Delight
» Cours de potion n˚2: Felix Felicis
» Yon lot bon kou Polis Nasyonal kont malfrendeng kidnapè
» Historique des couples du RPG
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF THE DARKNESS :: 
Blackwood mountain
 :: East Blackwood :: Blackwood High School
-
Sauter vers: