AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mononoke Hime - Lulu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Teresa Oman
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 63
≡ métier : Chamane
≡ quartier : Blackwood center, Judd Height, Appartement n°706
MessageSujet: Mononoke Hime - Lulu   Mar 3 Nov - 13:53

Lulu Holloway Kwanita
San est ma fille, ma tribu est la sienne
si la forêt meurt : elle mourra avec elle.
nom :  Kwanita-Holloway, tu es fruit de cette alliance, son héritage génétique. Un sang bâtard coule dans tes veines, preuve d'une union pérenne. Aux yeux des esprits protecteurs du clan ta position se doit d'être solitaire pour porter sur tes origines hybrides un regard objectif et dénué de haine. Balance maintenant un équilibre fragile il est de ton devoir de te placer en maitresse et gardienne de la nature. prénom : Lulu, court, léger voire espiègle : à l'image de cette aisance naturelle et de ce rictus amusé toujours sur tes fines lèvres. Prénom mixte, amérindien et colonial. Entre deux dans lequel tu te complais. Lulu, le lièvre dans la langue ancestrale. C'est la vision qu'a eu ton géniteur le jour avant ton accouchement. Celui d'un lièvre bondissant dans les sous-bois. Vif, agile, malin - incapable à suivre. Fantasque et mystique, le lièvre est excentrique et solitaire - souvent incompris. Il court toujours, les battements de son cœur erratique tonnent dans sa poitrine rythme d'une vie fragile - prête à prendre fin au premier faux pas.  date et lieu de naissance : Dans les ténèbres d'une éclipse lunaire. Nuit primordiale, reflet de l'aube de temps où l'homme rampait encore et où les esprits marchaient parmi eux. Avant la chute. C'était une fraiche nuit d'hiver où le silence fut troublé par tes premiers hurlements. Blackwood est ton berceau, ta terre et ton avenir - jamais tu ne quitteras ces montagnes.  âge : Incapacité de te donner un âge - tes sourires juvéniles jurent avec ce regard hésitant entre l'eau vive et l'acier. On se plait à t'offrir entre dix-sept et vingt-cinq ans. Le fait est qu'il ne se trompe pas dans le fond. Tout juste vingt-deux ans et pourtant fière d'être arrivée jusqu'ici en un seul morceau.  Pénible tâche que de vivre entre le monde des esprits et celui des hommes, entre les premiers pécheurs et les grands ancêtres. statut civil : Mariée à la nature, trop détachée du monde terrestre et de ses priorités pour réaliser à quelle point tu es seule. Ils appellent cela le célibat tandis que toi tu ne vois là qu'une dévotion à l'ensemble de la nature - humanité comprise -, au delà de la dévotion à un être unique. origines : Amérindienne et coloniale. Mêlée - savant mélange entre tradition et renouveau - espoir d'un avenir où l'homme blanc et le peau-rouge puisse marcher main dans la main derrière leur progéniture. Cet héritage de deux familles s'étant accordé dans l'ambition d'apporter une paix durable et calmer la nature. nationalité : Canadienne, mais tes rêves à toi sont bien différents de l'idéal que l'on peut se faire de cette terre pillée et colonisée. emploi : Officiellement shamane - Tu travailles de temps à autres dans la boutiques d'artisanat amérindienne de ton père et tu te plais à être conteuse et faire visiter la région aux touristes et aux jeunes générations locales afin de les sensibiliser à vos traditions. Tu aides aussi ta mère dans la traque des "animaux sauvages" afin des les tenir à l'écart de la ville. orientation sexuelle : Hommes et femmes peuvent trouver grâce à tes yeux - la question de l'identité ne s'est jamais posée en amour. L'être apte à te saisir - toi la petite ombre fugitive que l'on aperçoit du coin de l’œil - apte à te rattraper dans ta course pour la vie, celui-là mérite bien que tu t'arrêtes un instant pour effleurer de tes doigts sa peau lisse ou rugueuse juste le temps de partager un soupçon d'absolu. groupe: Lost in the echo - fille de shaman, petite fille de shamane, il était entendu que l'élection désigne un descendant kwanita pour perpétrer la tradition. Les esprits sont capricieux. Certains membres d'autres clans ne comprennent pas que ce soit une mêlée qui ait été désignée. De cette nature mystique tu n'en revendiques aucun orgueil - simplement de la reconnaissance et un profond respect de la décision des esprits. Tu leurs voues une dévotion entière et la seule chose capable de te sortir de ton flegme naturel est de les bafouer en ta présence. crédits : ©️StudioGhibligifs.

(001), Accoutumée aux basses températures saisonnières de ta terre natale le froid est une seconde peau, il est donc fréquent de te voir déambuler dans la ville ou dans la forêt accoutrée d'une tenue légère. Le manteau n'est d'usage que lorsque la température tombe en dessous du zéro.(002), Adepte de la transe, tu te plais à égarer ton esprit - passer le voile terrestre pour se rendre de l'autre côté. Cela explique ses nombreuses errances dans les bois et ses absences hebdomadaires à son lieu de travail. Il est fréquent de trouver dans tes poches quelques psychotropes et herbes permettant d'élever ton esprit. (003), Ton odeur est aisément reconnaissable - celle de la terre que tes pieds nus foulent quotidiennement, le parfum âcre des bêtes sauvages et ces tissus imprégnés des senteurs de plantes et autres herbes aromatiques que l'on peut toujours trouver dans le fond de tes poches (004), Tu as toujours sur toi une serpe ainsi qu'une flasque d'un liquide hautement inflammable - parfois il est de ton devoir de détruire pour mieux reconstruire - pour apaiser la nature et protéger les tiens (005), La peau ornée, tu emplois de léger pigments de fleurs pour décorer ton visage très légèrement presque invisible et pourtant te démarquant du reste de la populace t'offrant fréquemment des regards moqueurs. (006), Tempérament plutôt sauvage, il est plutôt rare de te voir fréquenter des lieux publics en dehors des visites touristiques - en dehors de tes deux grandes familles peu de gens peuvent se vanter d'avoir eu une conversation avec toi. Tu ne leur jettes pas la pierre - il est loin d'être évident de suivre ton cheminement d'idées. (007), Mutine et dénuée de tout tact, il t'arrive souvent de paraitre cruelle ou bien complètement insensible quand tu exposes des idées pourtant étant réfléchie et purement logique. Tu te complais à crypter tes paroles et voir les autres tourner en rond avant de découvrir le sens profond de celles-ci. Les seuls êtres pouvant obtenir de toi des réponses claires et concises sont les membres de ta famille proche (mère,père,frères) (008), Tu exècres le contact humain quand il n'est pas de ton propre fait - et cela provoque immédiatement une esquive pour échapper à cette tentative de possession aussi minime soit-elle. Tu n'appartiens à personne - tu es libre de mener ta vie à ton gré et te ne te soumet qu'aux caprices des esprits de la forêt. (009), Traqueuse du côté maternel, tu as tenté tant bien que mal de suivre ses traces seulement tu ne peux te résoudre à transformer en brasier le fruit de ta force -  la nature. Elle a réussi à t'y résigner et à t'utiliser comme un simple outil - comme un chien de chasse prête à flairer le gibier - cela te déplait mais tu y es contrainte. (010), Cuisinière émérite tu sais réunir tes deux familles autour de festins de roi. Tu as le savoir des herbes aromatiques transformant le gibier en un met raffiné. Tes connaissances en dehors du clan peuvent s'estimer privilégiés s'ils goutent à ta cuisine.



≡ avis sur les légendes Les légendes ne sont des légendes que pour ceux qui vivent dans le négation de celles-ci. Vivre ainsi dans le rejet de millénaires de savoir ancestrale mène inévitablement au néant et à une crise existentialiste. Ces récits initiatiques placent l'homme dans le cycle de la vie, de la mort et du renouveau. Pour toi, cosmogonie, hiérogamie et récits d'exploits héroïques des ancêtres de ta tribut prennent racines dans le réel et témoigne d'une expérience antédiluvienne - avant le grand plongeon cosmogonique. Ces contes contiennent nombres de savoirs pour ceux prêtant l'oreille avec suffisamment d'attention. Tu te plais à les raconter et partager leurs enseignements, après, elle se moque bien de convaincre son audience. Tu es perpétuellement à la recherche d'un moyen pour apaiser définitivement la colère du Makkapitew.

Que pensez vous de l'infection lupine ?
Cet air habituellement détendu s'efface de tes traits pour laisser un rictus de mépris net. Tu n'aimes pas cette appellation. Elle insulte l'esprit du loup - bienveillant protecteur de la nature. Un long soupire s'échappe de tes lèvres minces et ce visage pourtant détendue affiche un renfrognement perplexe. "La nature n'a jamais fait de mal à l'homme c'est lui qui perpétuellement l'offense et s'offusque de sa vengeance. Aucun animal, à ma connaissance, ne serait en mesure de provoquer une telle maladie." Le ton est sec, tranchant la question une bonne fois pour toute. Respectant la volonté du clan, tu n'évoques pas la réelle cause du mal pourtant tu ne peux te résoudre à les laisser ainsi accuser la faune locale de Blackwood. Les infectés sont crédules où se refusent à voir la vérité en face - ceux-là ne méritent pas ton intérêt même si tu es à l a recherche d'un moyen pour rompre la malédiction et apaiser la colère du Makkapitew - celle-ci aveuglant la nature et la rendant meurtrière de ses propres enfants. Tu as pourtant de la pitié pour eux et sait qu'à force de traque - tu finiras sans doute un jour comme eux. Mononoke Hime - la princesse des esprits vengeurs. Là ou ta mère ne souhaite que les détruire tu penses encore en réparant l'affront qui a été fait à la nature qu'il est possible de les sauver - qu'il est possible d'apporter la paix à ce dieu tourmenté. Partagée entre les mettre à mort car danger du reste de la nature et la volonté de les sauver - il te faudra bien un jour faire un choix qui ne saura respecter la volonté de neutralité de tes ancêtres. Ce devoir te ronge lentement et tu préfères t'échapper une fois de plus dans tes transes cosmiques où tu effleures perpétuellement la vérité du bout des doigts pour mieux qu'elle t'échappe une fois de retour dans le réel.  


Tictoc - Anne - Dix-neuf ans
ft. Teresa Oman - personnage inventé.

fréquence de connexion : 5/7j. pays : France. avis sur le forum : Il a l'air génial. slip  avez vous des suggestions : Continuez ainsi !!!  yay . comment l'avez vous connu : via bazzart. dernier mot : valar morghulis  héé .


Dernière édition par Lulu Kwanita le Mer 4 Nov - 0:58, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t192-mononoke-hime-lulu http://outofthedarkness.forumactif.org/t209-fou-comme-un-lievre-de-mars-lulu
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Teresa Oman
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 63
≡ métier : Chamane
≡ quartier : Blackwood center, Judd Height, Appartement n°706
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mar 3 Nov - 13:54


C'était le temps des dieux
et le temps des démons.

C'était il y a bien longtemps dans une contrée lointaine jadis recouverte de forêts. En ce temps-là, l'esprit de la nature veillait sur le monde sous la forme d'animaux gigantesques. Hommes et bêtes vivaient en harmonie. Mais les siècles passant l'équilibre se modifia : les rares forêts que l'homme n'avait pas saccagé furent alors protégées par des animaux immenses qui obéissaient au grand esprit de la forêt.


Cet été-là † Yuma observe le fruit de son amour jouer dans la clairière. De vrais petits louveteaux se bagarrant. L’ainé est vigoureux, protecteur – il bataille avec ses cadets prenant toujours soin de ne pas les blesser, maitrisant sa force. Raisonnable, il jette de tant à autres des regards à son père pour s’assurer qu’il approuve son comportement. Il est son modèle et ne veut jamais le décevoir. Alors que son attention lui fait défaut toi, l’unique petite fille, la petite sauvage turbulente, tu lui sautes dessus pour le mettre à terre et répéter à la cantonade qu’il a perdu et que tu seras toujours la plus forte. Cette victoire est de courte durée le petit dernier lui saute dessus – petit rusé, un peu opportuniste – ressemblant tant à leur mère, absente. Elle travaille toujours. Les coups pleuvent, les éclats de voix hésitent entre le rire et gémissements. Habilement tu t’échappes et prend la poudre d’escampette pourchassée par tes deux frères. Yuma l’a vu. Tu es rapide. Plus rapide qu’ils ne le seront jamais. Parfois tes mains foulent le sol rappelant cette bestialité qui te distingue et quand la voix de Yuma s’élève dans l’air tu te stoppes immédiatement et dresse l’oreille – tel le lièvre attentif. Seulement ce jour est un peu différent. Il n’y aura pas de tarte à la fraise à ton retour, il n’y aura plus d’éclats de rire pendant plus d’un an. C’est la fin de l’enfance – elle est fauché par les esprits ayant décidé qu’il était temps d’élire un nouvel intermédiaire. L’élection est la manière la plus brutale de désigner un nouveau chaman. Tes frères vont vers ton père tandis que ton regard alerte se voile et lentement tu bascules en arrière. Ta chute s’arrête à la terre accueillant ce corps frêle saisit de convulsions. La vraie chute elle commence au moment où tu sombres dans l’inconscience. Plongée dans un liquide opaque. Le néant, bercée dans les ténèbres primordiales où le feu brûle projetant les ombres d’êtres monstrueux. Les visions deviennent hallucinées. Sentir un papillon blanc se poser sur le bout de ton museau. Quelques secondes plus tard tu es dans un lit, recouverte de sueur. Il n’y a pas de médecin. Il n’y a que Yuma. Tu ne le reconnais pas, tu n’es plus bien sûre de rien. Une ère de silence s’abat sur l’enfance désormais derrière toi. Proche de la neurasthénie ou de l’autisme tu fais tes premiers pas sur un fil fragile – délimitant le monde des vivants et celui des esprits. « Cela ira mieux avec le temps, lui seul te soignera Lulu. » Tu hoches la tête ton regard se perdant dans le vide.

Instead of eating her, I raised her as my own. Now my poor, ugly, beautiful daughter is neither human nor spirit † « Lulu, relève toi. » Le ton est sec. C’est un ordre. Tes mains sont recouvertes d’égratignures et peinent à prendre appuis. Un grognement sourd s’échappe de ta cage thoracique et tu te retrouves une fois de plus face à l’un de tes cousins, grand et costaud. Vos respirations sifflent, et vos regards se jaugent mutuellement. Il tente un coup de grâce, tu te sers de son poids et le met à terre. « C’est finit pour aujourd’hui. Lulu, vient me voir. » Le jeune homme s’éloigne sans demander son reste et à contrecœur tu poses un regard dédaigneux sur ta génitrice. « Tu fais des progrès, enfin même s’il faut te pousser à bout. Quelle tête de mule tu fais. Te feras une grande alliée de choix un jour. » Tu déglutis lentement en entendant ses paroles et tes joues deviennent livides. Ton destin est de devenir chamane, pas de traquer des monstres mais de leur venir en aide et d’apaiser la colère des dieux pas de l’entretenir. Le feu de la haine brûle dans son regard. Un soupire s’échappe de tes lèvres et pourtant tu offres tes bras à ta mère pour échanger une étreinte. Elle est ta famille, elle a veillé sur toi tout le temps de ta “maladie“ même si le sang du clan Kwanita coule dans tes veines le sien aussi fait de toi cet héritage bâtard. Tu ne seras jamais la chasseuse qu’elle espérait élever mais tu es sa fille, la chaire de sa chaire et ta vie est plus chère que la sienne. Jamais tu ne le désobéiras – respecter les anciens est la clé de la sagesse. Les années passent et ton apprentissage spirituel s’accompagne désormais des leçons de traques et de survie de ta mère. Lentement les exigences scolaires deviennent secondaires. De toute façon ils ont peur de ce qui est différent et tu es loin d’être dans la norme. Même pour tes cousins, les Holloway – tu es ce petit être étrange errant dans les couloirs de l’immense demeure. Ils t’ont accepté, mais cela ne veut pas dire qu’ils te comprennent. Toi tu les aime bien, tu adores jouer avec eux.


If you look in the face of evil, evil is gonna look right back at you † Décrochage scolaire absolu. Tu viens plus trop. Les cours sont pleins de putains de conneries. Tu préfères écouter de la musique électro et surtout par dessus tout – tu adores prendre tout ce qui te passe par la main pour entrer en transe. Phénomène mystique où la vérité est à portée de main. Même pas quinze ans et déjà complètement frapadingue. Ton frère lui est parfait toi t’es là pour compenser. De toute façon on t’encourage à te plonger dans le mysticisme. Plus tu ouvres tes sens plus ils seront aiguisés pour localiser les monstres. Tes visions oniriques sont pointues et d’une valeur inestimable.  Bestialité à son paroxysme, tu n’adresses pas la parole aux personnes qui ne sont pas de ton sang.  Tu traines le soir dans les rues. Ignorante du danger qui rôde. Pourtant c’est bien vrai. C’est en train d’arriver. Ce porc te passe dessus. La petite mort. Tes cris raisonnent dans l’éternité et ton âme se brise un peu plus. Ils sont plusieurs. Ils te tabassent et même pour le délire te tonde. De toute façon t’es qu’une putain d’indienne – tu l’as cherché. Tu finis aux urgences dans un état lamentable. Pourtant tu ne déclareras jamais le viol. Non. C’est trop facile. Le sang versé cette nuit appelle aux sangs de ces monstres. Des jours entiers à n’avoir qu’une idée en tête. Simplement attendre le bon moment. Il t’arrive de péter des câbles. Détruire tes phalanges contre ton miroir. « Ne les loupe pas. » Murmure ta mère t’embrassant avant que tu ne quittes la maison ce soir d’hiver. Tu as un rendez-vous avec le destin. Cette nuit une voix distendue hurlait à la vengeance. Les esprits t’approuvent. Il t’approuve. L’esprit en colère. Les esprits protecteurs ne l’emportent pas toujours. Ils ont souillés l’émissaire et le protecteur de la nature. Celle-ci est bien déterminée à rendre coups après coups. Les attirer est un jeu d’enfant. Ils ne connaissent pas les bois comme tu les connais. Le piège se referme lentement et tu jubiles, dansant seule au milieu d’une clairière sur le rythme de leurs hurlements. Ta haine s’apaise avec le silence post-mortem. Les corps ne seront jamais retrouvé.  

if you wanna get out alive, oh run for your life † La forêt souffre. Les cris de ces monstres en sont des témoignages abominables. Une traque aura lieu ce soir. La première traque où tu es convié avec ton frère, où tu n’as pas le choix de dire non. Depuis le viol tu as repris du poil de la bête et une certaine stabilité mentale que tu avais perdu. Lentement, Yuma dessine sur le visage de son fils puis de sa fille les peintures de guerre ancestrales. Vous ne perdez pas plus de temps, tu as offert aux traqueurs tous les renseignements tirés de tes visions pour ce soir. La forêt est silencieuse et la lune parfaitement pleine. Les esprits protecteurs sont avec vous. Pourtant tout tourne bien vite au fiasco. Rapidement séparés, tu cours dans les bois suivit de prêt par ton frère. Il n’est plus leur de réfléchir, ils vous ont pris en chasse. Le lièvre galope, inquièt – son cœur palpite avant de s’arrêter le temps d’une seconde. Un claquement sinistre est suivi d’un hurlement de douleur. La jambe déchiquetée dans un piège à loup. La vie s’arrête là. C’est finit. Ton frère couvre ta bouche et vous attendez, immobiles, la fin. Les wendigos laissent échapper un râle lugubre. Ils sont proches. Silencieux comme la mort, ils vont faucher ces deux enfants. Un bruit à quelques mètres se fait entendre, une troupe de traqueurs courent non loin d’eux. Les wendigos te délaisse alors. Tu supplies ton frère de partir. Après plusieurs coups de machette il libère ta jambe frêle du piège et vous prenez la fuite. Les esprits vous ont une fois de plus protégé du mal et sauvé la vie. Cette traque fut ta dernière.

The trees cry out as they die, but you cannot hear them. I lie here. I listen to the pain of the forest and feel the ache of the bullet in my chest and dream of the day when I will finally crunch that gun woman's head in my jaws...  † Le temps passe et pourtant les années n'effacent pas cet air juvénile et innocent sur ton visage. Il observe toujours les hommes avec un sourire tendre. Ils font eux aussi partie de la nature. Cependant tu ne peux leur pardonner le mal qu'ils font à celle-ci. La forêt disparait de plus en plus et plusieurs espèces d'animaux ce sont éteintes. Est-ce bien comme ça que cela doit se passer ? Tu crains une vengeance de la nature et celle-ci est venue par l'arrivée de ce nouveau fléau. L'infection lupine. Nom de la malédiction qui touche ceux ayant été mordu ou griffé par les wendigos. Ces créatures torturés. Ces humains punis. La nature est cruelle et protectrice. Elle se battra pour préserver ses droits. Pourtant tu es persuadée que l'on peut éviter une guerre. Il est de ton devoir et celui de tous les chamans d'apaiser la colère du Makkapitew, celle-ci le fait souffrir, le tue à petit feu. Désormais tu es plutôt bien intégrée dans la société des hommes et plutôt bien intégrés. Tu travailles, même si parfois on te jette des regards de travers mais tu as appris à les ignorer. Tu comptes quelques amis pour te sortir du mysticisme qui occupe tes journées. Tu as nettement moins recours aux transes que lors de ton adolescence. Tu apprends à être à l'écoute de tout le monde et à leur venir en aide - car c'est ce que les esprits attendent de toi. Ta destinée, toi la bâtarde, est de porter sur le monde un regard sans haine.


Dernière édition par Lulu Kwanita le Mer 4 Nov - 20:26, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t192-mononoke-hime-lulu http://outofthedarkness.forumactif.org/t209-fou-comme-un-lievre-de-mars-lulu
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : michiel huisman.
≡ inscrit le : 28/10/2015
≡ messages : 421
≡ métier : garde-chasse, et éleveur de chiens de traîneau.
≡ quartier : un chalet en forêt, au milieu des arbres et de la neige, coincé entre le silence et les aboiements. loin de tout ; son monde.
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mar 3 Nov - 14:13

mon dieu, ton pseudo, ton choix d'avatar, les gifs de ta fiche, ton début de fiche tout court, tout, tout, TOUT. bril je suis fan, j'ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner. ow luv
bienvenue sur le forum, en tout cas. bril et puis bon courage pour la rédaction de ta fiche. bril I love you I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t66-la-riviere-sans-repos http://outofthedarkness.forumactif.org/t178-cripple-creek-dalvik
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mar 3 Nov - 14:14

CHAMAN FTW /o/ + Mononoke, mon 2e Miyasaki préféré *p*

Bienvenue sur le fofo ! Bonne chance pour ta fiche red
Si tu as des questions, n'hésite pas calinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mar 3 Nov - 15:49

Tout d'abord je tiens a dire que je suis fan de tes choix de pseudo, de vavas et le titre... yay bed
J'ai hate de lire ton histoire aussi.
Bref, je te souhaite la bienvenue sur le forum. tikeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jenna louise coleman.
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 337
≡ métier : infirmière au blackwood psychiatric hospital. une folle parmi les fous. un comble.
≡ quartier : 701 judd height, center blackwood.
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mar 3 Nov - 16:52

CET AVATAR. bav bav bav Et puis ce pseudo, ce personnage, cette plume. Pffiou. fall Bienvenue parmi nous, et bonne continuation pour la suite de ta fiche. ow

_________________

- it's where my demons hide. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t102-daisy-au-clair-de-la http://outofthedarkness.forumactif.org/t140-daisy-les-ames-lanternes
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : brett dalton.
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 706
≡ métier : maitre-chien.
≡ quartier : 22, woodstone lane, east blackwood.
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mar 3 Nov - 18:39

MONONOKE bave bave bave
Bienvenue, bonne chance pour ta fiche nice si tu as des questions, n'hésite pas niéhe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mer 4 Nov - 13:35

le pseudo et le choix de vava I love you
bienvenue tikeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Teresa Oman
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 63
≡ métier : Chamane
≡ quartier : Blackwood center, Judd Height, Appartement n°706
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mer 4 Nov - 20:08

Aw merci à vous pour cet accueil du tonnerre miou tikeur
Vous aussi vous êtes tous beaux - je viendrais squatter vos fiches de liens bed
J'ai terminé ma fiche j'espère que celle-ci vous plaira et qu'elle conviendra panic
EDIT : et oui miyazaki cey la vie slip


Dernière édition par Lulu Kwanita le Mer 4 Nov - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t192-mononoke-hime-lulu http://outofthedarkness.forumactif.org/t209-fou-comme-un-lievre-de-mars-lulu
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : sam claflin
≡ inscrit le : 30/10/2015
≡ messages : 786
≡ métier : guide touristique et propriétaire de son agence, il s'intéresse de près à tout ce qui croyances les plus folles.
≡ quartier : une maison à south blackwood, payé avec l'argent de papa et maman entretenu avec le sien.
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mer 4 Nov - 20:22

oman, tes gifs red red
bienvenue
keur

_________________
and now we are alive
Welcome little child to the darkest fears inside. Come join the fun, take a journey through the night. Your dreams become the sickening.  Break, break, break my mind. Force my thoughts through hell and back. Break, break, break my heart. Break me till I fall apart. This can't be real, this can't be right. Now die inside the flames of your fright! › alaska.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mer 4 Nov - 22:13

HAN C'EST COMPLETEMENT HS MAIS ON A LE MÊME PRENOM. bril red excited

bienvenue parmi nous sinon. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Teresa Oman
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 63
≡ métier : Chamane
≡ quartier : Blackwood center, Judd Height, Appartement n°706
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mer 4 Nov - 23:13

Meurchi à vous deux crazy
Jemima + Pouvoir aux Anne - on dominera le monde un jour spm niahaha

_________________
Hello darkness, my old friend
She is like a cat in the dark and then she is the darkness. She rules her life like a fine skylark and when the sky is starless.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t192-mononoke-hime-lulu http://outofthedarkness.forumactif.org/t209-fou-comme-un-lievre-de-mars-lulu
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Mer 4 Nov - 23:31

Je valide red red red

félicitations, tu es validé(e) !
t'es trop swag kikou lol, tmtc bg !
High five gros, t'es officiellement validé(e) sur OTD ! C'est la classe,du coup, je te donne un premier conseil de survie :don't fucking move ! et puis si rien qu'en regardant le gif t'es complètement paralysé, c'est normal, c'est stressant quoi yay

Pour commencer tu peux aller vérifier dans le bottin des avatars, si on a pas oublié de rajouter ton avatar, si jamais c'est le cas, n'hésite pas à le signaler qu'on puisse régler ça au plus vite. Ensuite, les listings, si tu veux une maison passe chez notre agent immobilier et si tu as un job, tu peux le recenser par là.

Ensuite, si tu veux chercher des liens, c'est ici que ça se passe, faire une fiche de liens et passer dans celles des autres est essentiel pour l'intégration. Et puis, si tu veux un partenaire de rp, tu peux aller chercher dans ce sujet. Tu peux également faire un scénario par là en respectant le modèle et les règles, ça va sans dire. Le plus intéressant pour la fin, tu peux également venir flooder avec nous en faisant un tour ici ! N'hésite pas non plus à poster dans la fiche bazzart, un petit mot, ça fait toujours plaisir

Sur cette avalanche de liens, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue parmi nous et sache qu'on t'aime déjà fort loove du coup, deuxième conseil de survie shoot pas les serrures c'est pas discret Arrow et encore moins juste après avoir renversé un bidon d'essence euh
VOILA ! Maintenant, à toi de jouer mon petit red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Teresa Oman
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 63
≡ métier : Chamane
≡ quartier : Blackwood center, Judd Height, Appartement n°706
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   Jeu 5 Nov - 0:22

Merciiii ananas Vouala chef j'ai tout fait angel

_________________
Hello darkness, my old friend
She is like a cat in the dark and then she is the darkness. She rules her life like a fine skylark and when the sky is starless.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t192-mononoke-hime-lulu http://outofthedarkness.forumactif.org/t209-fou-comme-un-lievre-de-mars-lulu
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mononoke Hime - Lulu   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mononoke Hime - Lulu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LULU WEASLEY ♀ elle castagne les castagnettes :D
» [Validée]"Gyoukuji Tsukyo" Hime Kazuki.
» So-Ra-No-Wo-To
» Lulu' Vs Prospynet
» Lulu et Lylio
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF THE DARKNESS :: 
Boom : butterfly effect
 :: Time to meet and greet :: White Butterflies
-
Sauter vers: