AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jillian Walsh
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jennifer lawrence
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 200
≡ métier : Etudiante en criminologie, ancienne étudiante en danse
MessageSujet: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 17:40

Innocence Jillian Walsh
can you feel my heart ?
nom : Walsh  prénom : Innocence, mais elle est généralement nommée par son deuxième prénom. date et lieu de naissance : San Diego  15 août 1990 âge : 25 ans statut civil : célibataire et fière de l'être. origines : Américaines, San diego nationalité : Américaine emploi : étudiante en criminologie orientation sexuelle :  l'amour n'a pas de sexe groupe: FIRE AND FURY crédits : tumblr

(001), Cleveland National Forest ; cet forêt devenue une des plus grandes forêts des états-unis fut le terrain de jeu de la demoiselle et de sa famille depuis des générations. Une nature totale, un monde rural qui s'offrait en dépit de la ville de San Diego. La demoiselle fut plongée dans ses bois autant qu'elle côtoya les salles de danse – cela voulait tout dire.  (002), Danseuse de talent, ce sport fut longtemps sa grande passion. Son père l'initia notamment au tir à l'arc dont elle tira également un grand atout. Le sport fut toujours une seconde nature chez elle, pour compenser le stress et non pas pour perdre ses kilos en trop.  (003), Jeune fille pleine de joie de vivre, un bisounours ambulant quelques simplets diraient, mais cela serait oublier le petit caractère franc de la demoiselle – parfois trop. La miss aime à chercher le meilleur chez n'importe qui, sans pour autant tomber dans la naïveté profonde d'une ingénue.  (004), Malade, sa maladie ne fut jamais évoquée ou presque. Jillian préféra toujours taire et vivre normalement, supportant les traitements et ses effets secondaires dans l'espoir d'un jour améliorer la position des patients.  (005), Son véritable prénom est bel et bien « Innocence », mais ne supportant pas ce dernier elle préfère utiliser le second. (006), L'humour fut toujours ce qui protégea la demoiselle, préférant se cacher derrière plutôt que de se froisser facilement sans aucune raison et par simple caprice. La demoiselle se retrouve donc dôté d'une facilité à rire assez fascinante, sans pour autant tomber dans l'immaturité – loin de là. (007), Ses cheveux ? Longue histoire, trop de couleurs, trop d'envies et trop de conneries pour expliquer. Longs, mais jamais de la même couleur. (008), La chasse est dans sa famille depuis de nombreuses générations et occupe une place importante sans pour autant en devenir étouffante. Jillian fut formée au tir, sans pour autant tirer sur un seul être humain, et aujourd'hui elle doute encore de sa capacité à le faire. (009), La musique dans les oreilles, cela fut longtemps sa doctrine et cela occupa longtemps une place importante dans sa vie. L’ouïe fut donc longtemps son sens le plus important avec le touché  pour finalement se poursuivre avec la vue de manière plus classique. (010), L'amour ne fut jamais son credo, et rencontrer quelqu'un ne fut jamais ses priorités pas plus que les plans d'un soir. Rien ne vaudra jamais des relations sincères.



≡ avis sur les légendes
Les légendes, cela sonne un peu chevaleresque et cela me fait penser à une légende arthurienne. Non sans déconner, une légende est faite pour le rester, parce que la différence fait peur et que la peur crée la panique donc qu'il est impossible de faire autrement de faire croire que ces légendes en sont. Les chamanes ont une culture riche, et j'aime à croire que ces individus sont des personnes qui préservent des secrets bénéfiques pour l'humanité, mais probablement que cette humanité n'est pas prête à accepter l'aide des gens qui sont anormaux selon des normes à la con. Les légendes sont douces, et parfois elles entraînent la peur : lorsqu'un wendigo se montre, je ne peux malheureusement pas nier que la peur est le seul moteur de survie.

Que pensez vous de l'infection lupine ?
Chaque maladie possède ses vices, ses effets secondaires, ses changements et ses problèmes. Chaque souffrance est différente, celle lupine est propre à une hérésie et à une douleur inexplicable. Je ne suis pas juge et bourreau, le rôle de ma famille fut celui de bourreau en condamnant sans jugement. Je ne comprends pas ce principe, et je me veux juste et non pas une arme qui tire. La maladie dévore, les corps et les mœurs, mais j'aime à croire que le remède existe et que la douleur se soulage. Une vie brisée est déjà trop, et bien évidemment je ne vais pas laisser un wendigo tuer sans me taire, mais massacrer des infectés sans tenir compte de la possibilité d'un sauvetage n'est pas dans ma nature.


V. - Quentin - 18 ans
ft. Jennifer lawrence - personnage inventé

fréquence de connexion : 5/7 pays : BRETAGNE  avis sur le forum : beautiful baby avez vous des suggestions : absence totale de suggestion huhu comment l'avez vous connu : par le staff bril dernier mot : Non, rien de rien. (non, je ne regrette rien) Je plaisante, j'ai une chose à dire en fait: j'aimerais comprendre comment l'inceste peut-être toléré en rpg, mais la maladie non. Voilà, Jiji c'est un peu ma façon à moi de dénoncer une vision bien particulière de ce qui est tolérable  mdr  miou  

_________________

ma vie aime mes vices
Le bonheur n'est pas à vendre, le malheur n'est pas un terrible dessein sans fin. Choisir de périr sous les coups, de mourir au nom d'une vie qui appartient à autrui. Chacun est libre, la liberté de chacun le rend ivre, parce qu'il est temps de vivre. La maladie vibre, Parkinson résonne en sa personne.
(c)LUCKYRED.


Dernière édition par Jillian Walsh le Mar 1 Déc - 23:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Walsh
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jennifer lawrence
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 200
≡ métier : Etudiante en criminologie, ancienne étudiante en danse
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 17:40

the warriors that built this town.
i am not okay, but i am happy


Ces gens, qui tous m'observaient sans honte, qui me fixaient, observant mes camarades, ces jeunes diplômés qui avaient tous un sourire jusqu'aux oreilles. Probablement qu'ils attendaient de moi de l'émotion, des remerciements et des grands moments de mélancolie. Ma tunique m'étouffait, et le titre honorifique de prononcer le discours traditionnel semblait être un supplice. J'étais face à cette populace, face à ces gens qui se contentaient de m'écouter, sans jamais comprendre. Cette place était mienne par chance et non par dû. Mes parents furent étouffants dans mon éducation, comme des sangsues qui me destinaient à de grandes choses. Mon père, était assis au premier rang, ma mère l'accompagnait et ma sœur aînée occupait également une place d'honneur en tâtant sa montre de manière frénétique et en tapant du pied sur le sol comme une excitée – mon frère cadet était le grand absent du tableau. Ma mère semblait porter tous les mots du monde sur son corps, tandis que mon père m'observait dans un froid implacable. Le silence se fit entendre dans la salle, j'affichais ce sourire qui se perdait dans le regard des parents dont j'avais côtoyé les progénitures. J'avais enfilé plus de shots de vodka que je n'avais travaillée, et j'avais probablement tous les défauts d'une emmerdeuse. Pourtant, j'étais là. « Wahou. C'est, grand, et vous êtes tous, dans l'ombre. J'ai l'air bête avec autant de lumières nan ? » J'affichais un léger petit sourire gêner en observant le discours qui se trouvait face à moi, que je devais lire parce qu'il fut écrit avec mes parents et que l’administration l'approuvait. J'ai finalement observé le discours avant de retourner délicatement ce dernier en déposant ma main sur le papier fin, sans violence je redressais ce visage qui n'abandonnait jamais son sourire, ce sourire qui me caractérisait autant que mon rire. « Mon nom est Innocence Jillian Walsh, mais pour les intimes, ça sera Jiji. Je devrais, et je pourrais, citer de nombreux auteurs, dire que travailler paye et toutes ces choses, que vous attendez de moi. » Je respirais lentement en perdant mon regard dans la foule. « Je préfère vous dire que pour aboutir à nos rêves, nous devons parfois nous écorcher, trébucher, mais toujours nous relever. J'ai avancé, pour ceux que j'aimais, mais demain j'ai décidé que je vivrais pour mes rêves. J'ai longtemps entendu des rêves à mon égard, mais ils ne furent jamais les miens. Je ne veux pas rester un vague souvenir comme la fille de la major de la promotion de l'année 2008. Je suis plus que ça, et chacun de nous est plus qu'une note sur un diplôme. J'ai envie de survivre à mes rêves, et c'est pour cela qu'aujourd'hui, j'ai décidé de vous inviter à faire de même. Merci à vous ». J'ai finalement retiré l'écharpe d'honneur qui ornait mes épaules en déposant mon regard sur la foule qui applaudissait timidement, tandis que les chapeaux volaient dans la pièce. Ma mère se dressa pour applaudir, mon père, lui, laissa couler une larme sur ses joues avec sa froideur habituelle. Ma sœur, elle, regardait son téléphone, et bêtement, j'ai souri.


Je me suis redressée alors, sortant de mon lit après dix minutes à l'occuper. Ne rien faire m'énervait profondément, mais il suffisait de me glisser des écouteurs pour m'élancer. J'avais ce besoin de musique, le silence me terrorisait plus que tout. Descendant les escaliers de la maison en me dirigeant vers la cuisine pour que ma mère vienne m'offrir une bise sur la joue pour me demander mon humeur en venant souligner mes cheveux gras et mon pull qui me rendait soi-disant belle même en cachant mon corps. « Il est où papa ? » Ma mère m'indiqua alors la cave qui cachait un vieux bunker de la Seconde Guerre mondiale. Mon père y passait le plus clair de son temps lorsqu'il n'était pas étouffé par ses affaires ou par sa femme. J'entrepris de descendre les escaliers lentement, balayant la pièce étroite du regard pour finalement me diriger vers la salle d’entraînement qui occupait désormais cet espace. Entrant en silence dans la pièce en observant mon paternel tenir fermement un arc entre ses doigts tandis que la flèche volait et venait à frapper la cible. Un sourire vint se dessiner sur mes lèvres « Douleur ». Je pratiquais le tir à l'arc depuis ma plus tendre enfance et les expressions propres à ce sport devenaient naturelles. Mon père pratiquait de nombreux sports, tout comme son frère ou encore son père fut un temps : chasseur. De génération en génération, ils traquaient cette bête qu'ils nommaient le wendigo. Je ne partageais pas cette passion pour la traque d'un animal, et ma sœur renia la cause pour devenir médecin. Mon père et ma mère avaient suffisamment d'humanité pour comprendre nos projets, mais ils tenaient à imposer cette formation. Mon frère cadet lui voyait cela comme un jeu, ma mère se moquait de cette « lubie » et moi, j'éprouvais plus de compassion pour ces gens que de la haine. Je vivais dans un monde de bisounours, mais tirer une flèche sur une cible n'avait rien de comparable. « Tu as du talent pour le tir à l'arc, et de même pour la course et pour l'autodéfense, et pourtant, tu décides de faire des études de danse pour ensuite monter un projet de road movie. Tu sais ce que j'en pense. » Le soupir fut inévitable, et j'ai secoué la tête avec un grand sourire avant de m'avancer vers lui pour embrasser sa joue. « Mes rêves papa, pas ceux des autres. Celui de tuer un wendigo n'est pas dans mon top 10 ». Mon père avait un pincement un cœur, parce que dans trois ans et deux semaines, je partirais faire un tour des États-Unis avec ma passion en poche : la danse - et une formation de chasseuse totale en bonus.


« Blackwood, Canada, je suis dans un motel pourri tu peux venir steuplait ? J'me sens pas bien. J'suis... » Cette soirée restera la plus sombre de mon histoire, la seule histoire sombre de mon histoire. Je me souviens d'avoir attendu 30 heures, seule dans ma chambre, à attendre que ma mère vienne me chercher depuis l'autre bout du continent. Je ne réalisais pas, du haut de mes 21 ans, que j'allais briser une vie. Dans la voiture, ma père tentait de me garder éveiller. Je pourrais citer les nombreuses villes visitées, les individus rencontrés et les nombreux pas de danse que j'ai effectué dans des bars. Je n'avais que ma liberté infinie, ma vie changeait pour n'être que le fruit du hasard. Ce soir là, j'étais au bord du gouffre, sans doute que l'alcool fut mélangé à des produits illicites, ou du moins, des calmants. Mon frère était dans la voiture avec mon père, qui avait quitté la maison en urgence pour venir me chercher. La neige tombait, le sol glissait et brutalement la voiture sortie de la route. La douleur tambourina ma poitrine, ma bonne humeur et ma joie s'envolèrent sous la douleur. En plein chemin de forêt pour rejoindre la route principale, mon père fera retentir son arme à feu à de nombreuses reprises. Des coups de feu, mon frère hurlant de douleur. Même hors de mes esprits, je fus apte à réaliser l'horreur de la situation. Mon esprit s'écroula en entraînant mon corps. Ma vie changerait, demain ne serait plus libre.


Le médecin pénétra dans la pièce. Je me sentais faible, la perfusion ne quittait pas mon corps et ma mère me regardait avec un désespoir au coin du regard. Je la voyais m'observer avec les larmes dans les yeux. « ça va aller Jillian » me répéta-t-elle. En boucle, comme un disque d'une symphonie ratée. Le médecin me regarda avec compassion, avec un air confus dans la tête « Les examens révèlent que vous êtes atteinte d'un Parkinson précoce mademoiselle Walsh. Cela regroupe seulement 5% des cas, c'est extrêmement rare. Vous allez devoir renoncer à votre carrière à haut niveau, parce que la maladie se développera vite. » Je ne foulerais plus jamais le pied d'une scène pour autre chose que mon plaisir personnel.  J'étais malade, mais je serais increvable. Mon corps sembla se tordre dans la douleur, tandis que mollement, mes mains tremblaient, pour le restant de mes jours sous mes larmes.


Le fossé se creusa entre mon père et moi. Je suis restée chez moi jusqu'à mes 22 ans, avant de finalement quitter à nouveau les miens pour retourner là où tu avais commencé : Blackwood. Ma vie de danseuse était morte et cette maladie m'empêchait de danser d'une autre façon que pour moi-même. Pour ce qui était de la chasse, la donne sembla changer. Emmenant avec moi mon arc et ma formation, avec la ferme intention de retrouver ce qui avait causé mon accident cette nuit-là, mais pour comprendre non pour venger. Je n'étais pas comme ça, et ma fragilité émotionnelle ne changeait rien en mes idéaux : le monde était laid dans le regard de ceux qui se persuadaient qu'il n'était rien. L'université de Blackwood fut l'occasion de me lancer – sans grande passion – dans la criminologie pour obtenir des bourses et convaincre mes parents de m'aider financièrement. J'étais toujours cette fille qui rêvait, celle qui souriait et je refusais éternellement d'être cette fille malade qui se rongeait dans la maladie. Je vivais pour ce que j'étais et non pas ce que je serais demain, quand la maladie m'étoufferait davantage.


Assise sur une chaise, en cercle dans un hôpital. Des enfants, des adolescents et des personnes d'un certain âge. L'idée de parler ne fut jamais ma passion et l'idée de me considérer comme une malade n'était pas dans ma nature. Ce fut mon tour de me présenter pour cette première séance. « Innocence Jillian Walsh, vous voulez sans doute entendre mon histoire, que j'ai un Parkinson précoce. Je refuse de me présenter de la sorte alors, je me contenterais de dire que je refuse d'être une dépressive chronique et que j'aime le chocolat. Je ne renonce pas à mes rêves, et je refuse l'étiquette de la malade. Merci à vous. » Et mon cul retomba sur la chaise avec un grand sourire sur les lèvres alors que je faisais passer une tablette de chocolat - réservé aux diabétiques - dans le cercle. Je n'étais pas, ma maladie.





_________________

ma vie aime mes vices
Le bonheur n'est pas à vendre, le malheur n'est pas un terrible dessein sans fin. Choisir de périr sous les coups, de mourir au nom d'une vie qui appartient à autrui. Chacun est libre, la liberté de chacun le rend ivre, parce qu'il est temps de vivre. La maladie vibre, Parkinson résonne en sa personne.
(c)LUCKYRED.


Dernière édition par Jillian Walsh le Mar 1 Déc - 23:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Copeland
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Amber Heard
≡ inscrit le : 05/11/2015
≡ messages : 765
≡ métier : Brillante avocate qui n'a plus besoin de se faire un nom. Représentante de la justice, douce et délicate représentante des innocents.
≡ quartier : 322, northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 17:43

Re-bienvenue mon chat al al al al
J'aime tellement Jiji, j'en peux plus de toi boude
Je ne dirais pas bon courage pour cette fiche que je connais héé
Hâte de voir comment tu vas l'adapter à ce forum al al al al

_________________


Poison
⊹ Aimes moi jusqu'à la haine, enchaînes moi par symbolique. Je suis tienne depuis l'aube, marchant dans les ombres de cette ville en berne. Encercles moi de tes bras, ne te fais pas attendre. La magie d'un baiser n'est que fantaisie quand l'amertume se glisse entre nos lèvres. Fuis-moi au crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Walsh
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jennifer lawrence
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 200
≡ métier : Etudiante en criminologie, ancienne étudiante en danse
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 17:46

mon bébé huhu Mdr c'est fort gentil de ton bienvenu mon amur huhu


_________________

ma vie aime mes vices
Le bonheur n'est pas à vendre, le malheur n'est pas un terrible dessein sans fin. Choisir de périr sous les coups, de mourir au nom d'une vie qui appartient à autrui. Chacun est libre, la liberté de chacun le rend ivre, parce qu'il est temps de vivre. La maladie vibre, Parkinson résonne en sa personne.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Copeland
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : theo james.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 507
≡ métier : inspecteur de police. un poste qui s'avère ètre une bonne couverture pour un chasseur.
≡ quartier : 322, northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 17:47

j.law est tellement belle bril
re-BIENVENUE avec ce personnage qui s'annonce géniale luv

_________________
It's not easy on my nerves. It's not easy on my conscience. It's not easy on my soul. This is not what you wanted. What you wanted for me. I know that much now.
My apologies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t229-nate-running-wild-an http://outofthedarkness.forumactif.org/t234-nate-go-forth-and-have-no-fear
Jillian Walsh
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jennifer lawrence
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 200
≡ métier : Etudiante en criminologie, ancienne étudiante en danse
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 17:48

j-law c'est mon bébé ultime huhu (dans mon top trois après anastasia et mon chat mdr)


Merci choupinet bril

_________________

ma vie aime mes vices
Le bonheur n'est pas à vendre, le malheur n'est pas un terrible dessein sans fin. Choisir de périr sous les coups, de mourir au nom d'une vie qui appartient à autrui. Chacun est libre, la liberté de chacun le rend ivre, parce qu'il est temps de vivre. La maladie vibre, Parkinson résonne en sa personne.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Copeland
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Amber Heard
≡ inscrit le : 05/11/2015
≡ messages : 765
≡ métier : Brillante avocate qui n'a plus besoin de se faire un nom. Représentante de la justice, douce et délicate représentante des innocents.
≡ quartier : 322, northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 17:50

OMGGGG puppy puppy puppy puppy
T'as pas le droit de dire des trucs comme ça que je peux voir puppy
J'ai un smile de fou même si je sais que j'ai pas dépassé ton chat bril Attends que je le croise diego
Bref, j'arrête de flooder héé

_________________


Poison
⊹ Aimes moi jusqu'à la haine, enchaînes moi par symbolique. Je suis tienne depuis l'aube, marchant dans les ombres de cette ville en berne. Encercles moi de tes bras, ne te fais pas attendre. La magie d'un baiser n'est que fantaisie quand l'amertume se glisse entre nos lèvres. Fuis-moi au crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Walsh
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jennifer lawrence
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 200
≡ métier : Etudiante en criminologie, ancienne étudiante en danse
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 17:52

t'as qu'à pas lire diego diego Je serais content de te croiser moi diego On aurait des discussions philosophiques sur la vie :D Ou pas huhu

Flooder c'est mal, surtout sur MA fiche XD

_________________

ma vie aime mes vices
Le bonheur n'est pas à vendre, le malheur n'est pas un terrible dessein sans fin. Choisir de périr sous les coups, de mourir au nom d'une vie qui appartient à autrui. Chacun est libre, la liberté de chacun le rend ivre, parce qu'il est temps de vivre. La maladie vibre, Parkinson résonne en sa personne.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddard Dalvik
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : michiel huisman.
≡ inscrit le : 28/10/2015
≡ messages : 421
≡ métier : garde-chasse, et éleveur de chiens de traîneau.
≡ quartier : un chalet en forêt, au milieu des arbres et de la neige, coincé entre le silence et les aboiements. loin de tout ; son monde.
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 18:26

here she iiiiis. ghé red red mon dieu j'aime tellement ce que je lis de jillian, c'est fou, okay. miou bav bav pis jlaw te va tellement bien. al niahaha Arrow
rebienvenue chez toi, en tout cas. héé luv

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t66-la-riviere-sans-repos http://outofthedarkness.forumactif.org/t178-cripple-creek-dalvik
Jillian Walsh
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jennifer lawrence
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 200
≡ métier : Etudiante en criminologie, ancienne étudiante en danse
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 18:34

Oh tu es trop chou, jiji aime ton commentaire mdr diego diego I love you I love you

cette fille me suit partout, que veux-tu huhu

_________________

ma vie aime mes vices
Le bonheur n'est pas à vendre, le malheur n'est pas un terrible dessein sans fin. Choisir de périr sous les coups, de mourir au nom d'une vie qui appartient à autrui. Chacun est libre, la liberté de chacun le rend ivre, parce qu'il est temps de vivre. La maladie vibre, Parkinson résonne en sa personne.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 19:05

(Re)bienvenue parmi nous lick lilheart
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Sherman
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : sam claflin
≡ inscrit le : 30/10/2015
≡ messages : 786
≡ métier : guide touristique et propriétaire de son agence, il s'intéresse de près à tout ce qui croyances les plus folles.
≡ quartier : une maison à south blackwood, payé avec l'argent de papa et maman entretenu avec le sien.
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 19:11

ah, le beau dc ghé
j.law, jolem aon puis j'aime tellement ce que t'as déjà écrit d'elle keur
so, rebienvenue tikeur

_________________
and now we are alive
Welcome little child to the darkest fears inside. Come join the fun, take a journey through the night. Your dreams become the sickening.  Break, break, break my mind. Force my thoughts through hell and back. Break, break, break my heart. Break me till I fall apart. This can't be real, this can't be right. Now die inside the flames of your fright! › alaska.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 19:18

Re-bienvenue avec ce compte-ci. ow
Et excellent choix d'avatar, me gusta. bril red
Revenir en haut Aller en bas
Rey Tyee
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lindsey morgan.
≡ inscrit le : 28/10/2015
≡ messages : 311
≡ métier : trappeuse, elle parcourt avidement la forêt pour s'y perdre et en connaître les richesses.
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 19:32

t'peux pas résister à Jenn on dirait huhu al al al al bril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Walsh
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jennifer lawrence
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 200
≡ métier : Etudiante en criminologie, ancienne étudiante en danse
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 19:41

gaïa ☪️  merci bril

dorian ☪️  merci misster tu es chou hug

Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too 11.36
(nan tu ne pourras pas échapper à la demande de lien huhu)


ezra ☪️ merci sexy monsieur diego


rey ☪️ IMPOSSIBLE huhu

_________________

ma vie aime mes vices
Le bonheur n'est pas à vendre, le malheur n'est pas un terrible dessein sans fin. Choisir de périr sous les coups, de mourir au nom d'une vie qui appartient à autrui. Chacun est libre, la liberté de chacun le rend ivre, parce qu'il est temps de vivre. La maladie vibre, Parkinson résonne en sa personne.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Pendleton
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jenna louise coleman.
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 337
≡ métier : infirmière au blackwood psychiatric hospital. une folle parmi les fous. un comble.
≡ quartier : 701 judd height, center blackwood.
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 20:21

La belle Jennifer. bav J'aime le pseudo aussi. I love you
(re)bienvenue parmi nous ! ow

_________________

- it's where my demons hide. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t102-daisy-au-clair-de-la http://outofthedarkness.forumactif.org/t140-daisy-les-ames-lanternes
Jillian Walsh
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jennifer lawrence
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 200
≡ métier : Etudiante en criminologie, ancienne étudiante en danse
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 20:25

Merci miss bril

_________________

ma vie aime mes vices
Le bonheur n'est pas à vendre, le malheur n'est pas un terrible dessein sans fin. Choisir de périr sous les coups, de mourir au nom d'une vie qui appartient à autrui. Chacun est libre, la liberté de chacun le rend ivre, parce qu'il est temps de vivre. La maladie vibre, Parkinson résonne en sa personne.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Pendleton
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : brett dalton.
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 706
≡ métier : maitre-chien.
≡ quartier : 22, woodstone lane, east blackwood.
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitimeMer 11 Nov - 22:29

Je sais plus si j'ai dis bienvenue ghé du coup, bienvenue al rebienvenue en fait cute
Je valide bed j'aime beaucoup le personnage bril

félicitations, tu es validé(e) !
t'es trop swag kikou lol, tmtc bg !
High five gros, t'es officiellement validé(e) sur OTD ! C'est la classe,du coup, je te donne un premier conseil de survie :don't fucking move ! et puis si rien qu'en regardant le gif t'es complètement paralysé, c'est normal, c'est stressant quoi yay

Pour commencer tu peux aller vérifier dans le bottin des avatars, si on a pas oublié de rajouter ton avatar, si jamais c'est le cas, n'hésite pas à le signaler qu'on puisse régler ça au plus vite. Ensuite, les listings, si tu veux une maison passe chez notre agent immobilier et si tu as un job, tu peux le recenser par là.

Ensuite, si tu veux chercher des liens, c'est ici que ça se passe, faire une fiche de liens et passer dans celles des autres est essentiel pour l'intégration. Et puis, si tu veux un partenaire de rp, tu peux aller chercher dans ce sujet. Tu peux également faire un scénario par là en respectant le modèle et les règles, ça va sans dire. Le plus intéressant pour la fin, tu peux également venir flooder avec nous en faisant un tour ici ! N'hésite pas non plus à poster dans la fiche bazzart, un petit mot, ça fait toujours plaisir

Sur cette avalanche de liens, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue parmi nous et sache qu'on t'aime déjà fort loove du coup, deuxième conseil de survie shoot pas les serrures c'est pas discret Arrow et encore moins juste après avoir renversé un bidon d'essence euh
VOILA ! Maintenant, à toi de jouer mon petit red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too   Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Jillian ☪ i love you... but i love chocolate too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ▽ let's love fully, let's love loud, let's love now.
» Love you like a love song + ALEX
» Keandra - Love me as I love you
» Absolarion Love.
» I love America
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF THE DARKNESS :: 
Boom : butterfly effect
 :: Time to meet and greet :: White Butterflies
-
Sauter vers: