AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Ruby Rose
≡ inscrit le : 07/12/2015
≡ messages : 63
≡ métier : Marginale serait sans doute ce qu'elle répondrait, mais le terme artiste serait plus adéquat.
MessageSujet: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Lun 7 Déc - 16:46

Ozalee Neah Ashaisha
That's what really bothers you isn't it? The one-night stand? Man fucks woman. Subject man, verb fucks, object woman. That's okay. Woman fucks man. Woman subject, man object. That's not so comfortable for you is it?
nom : Les noms, on ne les choisit pas, on les subit. C'est quelque chose qui nous identifie, qui forge une identité propre à chacun, mais ça nous oblige à être "le fils de". Ashaisha, c'est celui dont elle hérita de son père. Un fardeau qu'elle porte sur ses frêles épaules chaque jour qu'il lui est donné de vivre. Oui, un fardeau. Car ce nom vient avec un grand nombre de responsabilités, avec des obligations dont elle se passerait bien. Ce nom aux intonations ancestrales, rappelant la terre de ses ancêtres, du sang amérindien qui coule dans ses veines.  prénom : Sa mère a toujours aimé l’aube, le moment où le monde semble figé entre la nuit et le jour, où la nature s’éveille doucement. La jeune femme ignore cependant si c’est son amour pour ce moment de la journée qui lui valu son prénom. Il n’en reste pas moins qu’on la prénomma Ozalee, signifiant « soleil levant ». Ce prénom lui attire une multitude surnoms tous plus farfelus les uns que les autres, mais elle ne s’en soucie guère. Son second prénom est Neah, d’origine beaucoup plus obscure que le premier.  date et lieu de naissance : Un premier avril pluvieux de l’an 1992 à l’hôpital de Blackwood, chose qui n’a rien de bien exceptionnel.  âge : Vingt-trois ans. La fleur de l’âge, la petite jeunesse. La demoiselle représente d’ailleurs très bien cette vivacité qui caractérise son âge. statut civil : Le célibat, c’est son mode de vie. Pas d’attaches, pas d’obligations, juste quelques batifolages et un plaisir équivalent au nombre de nuits passées dans les bras de jeune gens rencontrés dans des bars. origines : D’un côté, nous avons les amérindiens et de l’autre, les envahisseurs européens. C’est comme ça que la jeune femme aime se représenter la chose. La famille de son père est issue d’une longue lignée de natifs américains, une longue lignée de chamanes. De l’autre, on retrouve cette femme, cette norvégienne aux cheveux blonds platine et aux yeux d’un bleu aussi translucide que les eaux de source de son pays natal. nationalité : Canadienne. emploi : Artiste serait sans doute ce qui lui convient le mieux. Tantôt peintre, tantôt photographe, tantôt musicienne, il faut dire que la jeune femme a un don inouï dans les arts. Elle excelle dans ce domaine difficile et particulièrement fermé, maniant aussi bien le pinceau que les vers de Roméo et Juliet. orientation sexuelle : Ozalee n’a pas de préférence, elle ne fait pas la différence réellement. Elle est donc bisexuelle et fière de l’être.  groupe: Lost in the Echo crédits : Tumblr

(001), La nicotine et la caféine sont ses deux drogues quotidienne. Elle commence sa journée par un café noir et une cigarette chaque jour qui lui est donné de vivre, sachant que ce régime ne lui permettra pas nécessairement de vivre très vieille.  (002), La majorité du temps, il est difficile de déterminer si elle est un garçon ou une fille lorsqu’on la croise dans la rue. Avec ses nombreux tatouages, ses cheveux cours et son physique androgyne, ce n’est déjà pas facile. C’est d’autant plus complexe lorsqu’elle porte des vêtements dignes d’un homme. (003), Elle croit fortement au mythes et légendes qui lui ont été inculqué très jeune, par le fait même, elle respecte de la nature et les animaux comme un catholique respecte sa bible. Elle passe d’ailleurs plusieurs heures par semaine dans le sanctuaire bâti par sa famille.  (004),  Le totem de sa famille est l’araignée, désirant honorée cette bestiole à huit pattes, Ozalee a décidé d’adopter une mygale velue et monstrueuse aux yeux de plusieurs. Son animal de compagnie porte le doux nom de Louis. (005), Elle est la troisième d’une famille de cinq enfants. Trois garçons et deux filles, quoi que par moment, ses frères s’amusent à la considérer comme un garçon à part entière, ne serait-ce que pour l’embêter. (006), Venant d’une ancienne famille chamanique, Ozalee a grandit dans ce monde, le considérant comme une part d’elle. Elle est d’ailleurs la seule dans sa famille à avoir des rêves prémonitoires et elle commence è être particulièrement douée pour les analyser. (007), Son apparence et sa personnalité excessive font partie d’une carapace bien difficile à percer. Toute sa vulnérabilité et sa fragilité passe par son art. Regarder l’une de ces toiles ou la voir sur scène, c’est analyser une personne complètement différente. (008), Ozalee aime provoquer, elle aime que les têtes se tournent sur son passage, qu’on la dévisage dans la rue pour une raison ou pour une autre. Elle assume sa disparité, le jugement dans les yeux des autres et s’en moque.  (009), Sa famille est très importante pour elle, malgré le fait qu’elle ne soit pas très proche de quelques membres de sa fratrie, notamment sa sœur. Elle ferait tout pour être certaine qu’il n’arrive rien à sa famille. (010), Elle se ronge les ongles lorsqu’elle est nerveuse ou embarrassée. Pendant des années, elle a essayé divers trucs de grand-mère pour parvenir à rayer ce tic nerveux sans jamais réussir. Il y a donc longtemps qu’elle a abandonné l’idée.



≡ avis sur les légendes
Elle  y croit dure comme fer. Pour elle, c’est la source de bien des malheurs que certaines personnes rencontrent dans leur vie. Prenons les Washington par exemple. Qu’aurait été leur vie s’ils n’avaient pas décider de construire ce chalet sur un lieu sacré? Ozalee est née et a grandit en entendant ces histoires qui sont pour beaucoup que des fabulations racontées par une peuple que n’a plus rien pour se rendre intéressant. Et puis, qui est-elle, elle, fille de chaman pour douter de ces mythes et légendes qui forgent la personnalité même de son peuple?  

Que pensez vous de l'infection lupine ?
Moqueuse, elle rétorquerait qu’elle n’est ni médecin ni technicienne en laboratoire et qu’elle ignore tout sur le sujet de cette infection si terrible. Elle n’est pourtant pas dupe. Elle connait les vieilles histoires et si elle n’est certaine de rien, elle trouve ridicule d’accusé les loups pour cette maladie. Ces animaux n’ont-ils pas eu suffisamment mauvaise réputation par le passé? Elle avoue que ça fait sensation, que c’est quelque chose d’accrocheur, mais à ses yeux, ce n’est qu’une idiotie qui sert à terrifier la population. Il manquerait plus que de partir  à la chasse aux loups dans l’espoir de régler le problème. Néanmoins, elle sait d’où tout cela vient. Elle connait l’histoire disant que lorsque un humain a recours au cannibalisme, l’esprit du Wendigo s’éveille. Elle n’en a encore jamais vu de ses propres yeux, mais elle est suffisamment renseignée pour connaître les symptômes et ces gens atteint de ce truc lupin démontrent les mêmes symptômes inquiétants. Il vaut sans doute mieux les garder à l’œil et voir comment les choses évolueront.


Childish Light - Top secret - 24 ans
ft. Ruby Rose -  scénario de William Washington.

fréquence de connexion : Ça dépendra de la charge de travail que me donne mes enseignants, mais je passerai tous les jours ou presque. pays : Canada. Pas le coin avec des wendigos, hein, l'autre côté du Canada... avis sur le forum : Il est trop parfait et Until Dawn est le truc le plus géniale de la planète! avez vous des suggestions : J'en ai pas pour le moment, peut-être plus tard. comment l'avez vous connu : Par Bazzart dernier mot : Je tiens à remercier Monsieur Washington de la création trop parfaite de ce scénario, je le vénère sérieusement!

_________________
DON'T LET THIS EVER END
I walk alone on the path of self-extinction with all these chains to pull me down. Come at night, luminate my inner chambers and leave the light on when you go. Please don’t go…


Dernière édition par Ozalee Ashaisha le Mer 9 Déc - 4:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Ruby Rose
≡ inscrit le : 07/12/2015
≡ messages : 63
≡ métier : Marginale serait sans doute ce qu'elle répondrait, mais le terme artiste serait plus adéquat.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Lun 7 Déc - 16:46

the warriors that built this town.
“I suspect the truth is that we are waiting, all of us, against insurmountable odds, for something extraordinary to happen to us.”
Le regard couleur jade ne la quitta pas, il la scrutait avec une attention froide, comme pour déceler le moindre défaut dans son physique ou dans ses manières indélicates. Ozalee en a l’habitude maintenant. Combien de fois cela se produit en une seule semaine? Trois ou quatre peut-être. Elle se contente de se tenir bien droite, les mains croisées dans son dos, insensible à l’agacement de son enseignante qui devait avoir l’habitude du caractère rebelle de son élève depuis le temps. Aujourd’hui, c’était la photo scolaire, ces choses insignifiantes dont les parents raffolent et qu’on envoie à la famille pour que nos cousins puissent se moquer de la petite robe rose bonbon que l’on portait ce jour-là ou du bouton immense sur le nez qui nous fait loucher. Dans ce dédale de gamins en robes dignes de poupées Barbie et ces garçons à la cravate mal nouée se trouvait la petite Ozalee, les cheveux coupés comme un garçon, le jeans troué et le t-shirt des Beatles trop grand pour elle. Pis, elle avait dessiné une toile d’araignée sur son poignet gauche avec un marqueur indélébile qui avait visiblement bavé.  « Vraiment, Miss Ashaisha?  Vous avez choisit aujourd’hui pour vous déguisez en garçon? » L’enfant ne répondit pas. Elle se contenta de relevé le menton, toisant son enseignant de ses prunelles translucides. Se déguiser en garçon. C’était quelque chose qu’elle entendait souvent de la part des parents de ses camarades de classe, ou de ses enseignants. Parfois même, de sa fratrie. Elle ne se déguisait pourtant pas. Ça faisait partie de sa personnalité. Il y avait des jours où elle aurait aimé être un garçon, d’autres, elle aimait son statue de fille. C’était bizarre, parfait mélangeant, mais chaque fois qu’elle en parlait, sa grand-mère ou ses parents lui disait qu’elle finirait par trouver sa voie, qu’elle n’avait pas à s’inquiéter de tout ça aujourd’hui. Et c’était très bien comme ça. «  De quoi aurez-vous l’air sur vos photos, hmm? » Relança la vieille bonne femme d’un ton méprisant. L’enfant haussa les épaules d’un air indifférent. « D’un garçon, je présume. » Un sourire mutin vint pointer le bout de son nez sur ses lèvres pleines. Qu’en avait-elle à faire de cette photographie de toute façon? Ses parents en avaient déjà des tas qui prenaient la poussière dans une boite de carton au milieu des autres souvenirs d’un temps révolus. Quelques unes prônaient sur les murs de la maison, dans des cadres aux couleurs passées, mais c’était tout. Une poignée d’entre elles, souvent des photographies de familles prises à Noël ou à Thanksgiving.  «  Et je vous assure que je serai ravi de rester en classe à copier cent fois la phrase que vous voudrez plutôt que d’aller jouer les mannequins devant une vieux grincheux. »

«  Je croyais que tu devais aider ta mère avec les petits? » Ce n’est pas vraiment une question, plus une affirmation, peut-être un reproche déguisé, mais dans la bouche de son père, rien ne sonnait jamais comme un reproche. Sa voix était trop chaude, son ton trop riche pour cela. La jeune fille tourna la tête vers lui, le menton toujours appuyé contre la clôture de l’enclos des cerfs. Les animaux blessés broutaient des bouts d’herbes paresseusement, dans un calme qui l’étonnerait toujours. Bientôt, on les relâcherait dans la nature, les laissant retrouver les leurs. L’un d’entre eux, le mâle au pelage clair, avait été trouvé deux semaines plutôt par son grand-père, la patte salement amochée. Il allait mieux maintenant, mais Ozalee se demandait combien de temps il devrait rester ici, ou si jamais sa patte aurait la même force que jadis. Elle en avait vu de toutes les couleurs ici. Parfois, un animal devait passer le reste de ses jours dans un enclos, parce qu’il n’aurait aucune chance de survit dans la forêt. « Hateya a dit qu’elle pouvait s’occuper de Torsten. » Son père hocha doucement la tête, bien que pas dupe. Hateya avait douze ans, bien qu’elle ne fût plus une enfant, elle n’était pas non plus une femme. Il n’en restait pas moins que contrairement à l’aînée de ses filles, elle était beaucoup moins turbulente, moins complexée, plus sereine envers se qui l’entourait et envers qui elle était. Pour Ozalee, sa sœur était une véritable plaie dans son pied, toujours sur son dos à lui faire des remarques déplaisantes. C’était avec elle qu’elle s’attendait le moins, mais si elle pouvait lui reléguer la tâche de veiller sur le turbulent Torsten – le plus jeune de la famille et le seul qui avait hérité d’un prénom scandinave, rappel des origines de sa mère- elle le faisait volontiers. « Tu crois qu’il va pouvoir retourner avec les siens avant l’hiver? » demanda la jeune femme en désignant l’animal devant elle d’un mouvement fluide de la tête. « Peut-être bien, ça dépendra de lui. Ce n’est pas ce qui te tracasse, cependant, n’est-ce pas? » L’homme l’observa attentivement, notant les traits fins de son visage, des traits qui quittaient doucement les rondeurs de l’enfance pour devenir ceux d’une femme. Et malgré ses origines, plus il regardait sa fille, plus il se disait qu’elle n’avait pas grand-chose des Ashaisha, si ce n’était son caractère inégale. D’entre les cinq enfants que lui avait donné son épouse, Ozalee avait toujours été la plus perturbée, c’était une caractéristique de l’enfant du milieu disait-on et c’était exactement ce qu’elle était. Deux aînés et deux cadets. Il n’avait jamais cherché à la pousser, à la provoquer, la laissant suivre son chemin comme une rivière, même si elle devait buter quelques fois contre les rochers. « Ce sont les enfants à l’école hein? Ils te taquinent encore? » La jeune fille haussa les épaules d’un geste nonchalant. C’était quelque chose de récurant. Elle avait souvent droit aux quolibets ridicules lancés de part et d’autre dès qu’elle mettait les pieds à l’école. Par moment, elle ne les entendait pas, parfois, ils la poignardaient comme des centaines de petits poignards. «  Qu’ils disent ce qu’ils veulent. Ils sont tous pareil, comme leurs pères chasseurs. Ils s’attaquent au plus faible, accrochent la tête de leur proie sur leurs murs et s’en ventent. Ils se gonflent d’orgueil et éventuellement, la nature se venge. » L’homme secoua doucement la tête, un léger rictus sur les lèvres. «  Ta grand-mère serait fière de toi, néanmoins, fait attention, mon enfant, la rancune ne te mènera à rien. »

« Tu as vu? » lança une voix sur le pas de sa porte, la tirant de la toile sur laquelle elle travaillait. La brunette au physique androgyne tourna la tête vers l’intrus, observant le visage angélique de sa petite sœur qui tenait un papier à la main. Le journal local. Hateya et elle, c’était le jour et la nuit depuis tellement longtemps qu’elles avaient apprit à vivre avec le fait qu’elles ne seraient jamais les meilleures amies du monde. Sans un mot de plus, elle lui tendit le journal, indiquant du doigt le gros titre inscrit en gras sur la première page. «  Ils disent que c’est une infection lupine. Quelque chose comme ça. Amarok dit que c’est de la connerie, que c’est les Wendigo le problème, pas les loups. » Amarok était l’aîné de la fratrie, ne parlant jamais beaucoup, donnant rarement son avis, il était taciturne et terre à terre, mais ses parents avaient toujours beaucoup d’impacte. Ozalee observa le papier un moment avant de le rendre à sa sœur, l’air indifférent. Depuis quelques temps, Blackwood n’était pas l’endroit le plus serein. En peu de temps, deux jeunes filles avaient disparues lors d’un weekend dans le chalet de leur richissime père, chalet qui avait brûlé un an après avec tous les amis des deux gamines dedans. Une tragédie pour certain, une fatalité pour d’autre. Pour le peuple de sa famille, c’était la nature qui rendait la monnaie de sa pièce aux Washington. Non qu’elle ne compatissait pas à la douleur des parents qui venaient de perdre trois enfants, mais ils l’avaient bien cherché, quelque part. On leur avait pourtant dit que ces terres étaient sacrées. « Amarok a raison. » Hateya se laissa tomber sur le lit, repliant les jambes sous elle, les yeux rivés sur le journal qu’elle tenait entre ses mains. «  Tu crois que ça a un truc à voir avec ce qui s’est passé dans la montagne? » Un soupire passa les lèvres de l’aînée, elle passa une main sur sa nuque dégagée, toisant sa jeune sœur avec agacement. « Comment veux-tu que je le sache? » Pendant un moment, elle dévisagea Hateya, notant ses cheveux blond retenus dans un chignon, sa peau matte, ses yeux noisette qui ne la quittait pas une seconde, comme si elle avait la science infuse. « Tu as des rêves prémonitoires pourtant, non? » Parfois, sa sœur croyait qu’elle avait la science infuse, que ses rêves lui permettaient de tout voir. C’était à la fois amusant et agaçant. «  Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne, tu le sais bien. » rétorqua-t-elle.

La maison était étrangement silencieuse, ce qui était rare vu le nombre de gens qui vivaient sous le même toit. Elle savait que son frère aîné avait emmené les autres dans une balade en ville, leur promettant des glaces et autres sucreries auxquelles elle avait su résisté, préférant rester cloîtrée dans sa chambre pour travailler sur ses projets personnels. C’était la faim qui l’avait tiré de son cocon créateur, bien plus que la raideur de ses muscles après des heures figée dans la même position. « Et qu’allons-nous dire aux enfants? »  La voix de sa mère s’élevait dans le couloir, venant de la cuisine où résonnait des bruits de respirations et de froissements de papier. Ozalee s’arrêta net, glissant doucement sur le sol pour écouter les propos échangés par ses parents et ses grands-parents, qui ignoraient sa présence. « Ils n’ont pas besoin de le savoir, il doit bien y avoir une solution. »   Savoir quoi? Au bien entendu, elle était consciente que sa famille ne roulait pas sur l’or, ce n’était pas une question à poser, mais jusqu’ici, les choses allaient bien, du moins, de ce qu’elle savait. Ses parents faisaient des efforts pour nourrir leur famille, pour soigner les animaux, pour réparer la maison en cas de besoin. Elle savait qu’Amarok leur versait une certaine somme à toutes les semaines et que son père avait plus d’un travail, mais jamais elle ne se serait douté que les choses étaient hors de contrôle. «  Et quand ils prendront le refuge ou bien la maison? Tu leur diras quoi?  Ils ne sont pas idiots. » Perdre la maison? Depuis quand était-ce devenu si grave? Quand est-ce que les choses étaient passées de préoccupantes à urgente? Ozalee connaissait sa famille, elle savait qu’ils essaieraient de les protéger le plus longtemps possible, qu’importe à quel point les choses étaient sérieuses. Dévalant les quelques marches restantes, la jeune femme se planta sur le pas de la porte, observant sa famille en silence sans qu’ils ne la remarquent, avant de briser la conversation de sa voix aux intonations transpirant l’inquiétude et l’embarras. « On va perdre le refuge? » Quatre pairs d’yeux se tournèrent vers elle, certains surpris, d’autres embarrassés. C’est drôle comment son cerveau fonctionnait. Autant que l’idée de perdre le refuge la révulsait, l’idée de se retrouver à la rue l’inquiétait bien moins. «  C’est si grave que ça? » Cependant, personne ne semblait résolu à lui fournir une réponse, ils se contentaient de l’observé sans dire un mot, la mine sombre, comme lors d’une veillé funèbre. «  Maman? » Cette dernière poussa un soupir avant de secoué ses boucles blondes, son visage imprégné d’une grand tristesse. «  Peut-être. Nous avons reçu quelques lettres, nous avisant que s’ils ne voient pas la couleur de notre argent, ils devront saisir. »  La voix généralement chaude et douce de sa mère était bien différente maintenant, même son accent qui n’avait jamais vraiment disparut lui paru plus dure. « Et que puis-je faire? » Oui, parce qu’elle n’allait pas rester les bras croisés à attendre qu’on vienne lui voler ce qui lui était aussi cher à ses yeux. « Rien, ma chérie. On va trouver une solution. Tout ira bien. » Elle hocha la tête, pourtant bien décidé à ne pas resté planté là les bras croisés.



_________________
DON'T LET THIS EVER END
I walk alone on the path of self-extinction with all these chains to pull me down. Come at night, luminate my inner chambers and leave the light on when you go. Please don’t go…


Dernière édition par Ozalee Ashaisha le Mer 9 Déc - 17:35, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : tom hardy
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 111
≡ métier : passionné par le bois et la forêt depuis tout petit, naturellement, il est devenu bûcheron. mais la nuit tombée, il chasse les wendigos.
≡ quartier : il vit dans un chalet isolé au milieu de la forêt
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Lun 7 Déc - 18:03

Ruby Rose, qu'elle est belle ow
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche! red

_________________
Δ Sometimes quiet is violent
I find it hard to hide it My pride is no longer inside It's on my sleeve My skin will scream Reminding me of Who I killed inside my dream I hate this car that I'm driving There's no hiding for me I'm forced to deal with what I feel There is no distraction to mask what is real I could pull the steering wheel© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : dylan o'brien
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 884
≡ métier : Serveur, se glisse dans des cours sur l'occulte et le surnaturel. Curiosité du jour.
≡ quartier : 527, east blackwood
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Lun 7 Déc - 18:30

Choix original ça fait plaisir ! Bienvenue héé courage pour ta fichette !

_________________
Ce que tu es, ne sera jamais ce que tu hais. Qu'importe que tu t'exécutes cent fois, tu auras toujours perdu la foi. Ce que tu vois ne sera jamais semblable à cette voix-là. Fais ce que tu veux gamin, demain elle sera toujours au même endroit, au creux de tes entrailles: elle sera toujours loin de toi. Adopte le double jeu et brises les règles de ceux qui se sont trop souvent joués de toi.  fucking face. fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t194p15-ezeckiel-introduc http://outofthedarkness.forumactif.org/t199-ezeckiel-i-wake-up-on-a-other-lie#2367
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Mads Mikkelsen
≡ inscrit le : 10/11/2015
≡ messages : 255
≡ métier : Président d'une multinationale d'audiovisuel et du 7ème art (Galaxy Drop), Investisseur & Dénicheur de talents.
≡ quartier : 158 south blackwood - middlefield road.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Lun 7 Déc - 19:18

Mon Ozalee ! luv trocute aon sex

Officiellement bienvenue sur le forum, j'ai hâte d'en lire davantage même si les débuts sont déjà excellents ! bril

_________________

by the light of this lonely lantern I hold aloft,
I'll safeguard the wandering and lost
I'll keep you in my sight, I'll ward away the dark and fright. I'll keep you from harm within my arms, hat circle round your shaking form. No need for tears or wide eyed alarm, my arms will shield you from the storm.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : sam claflin
≡ inscrit le : 30/10/2015
≡ messages : 786
≡ métier : guide touristique et propriétaire de son agence, il s'intéresse de près à tout ce qui croyances les plus folles.
≡ quartier : une maison à south blackwood, payé avec l'argent de papa et maman entretenu avec le sien.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Lun 7 Déc - 21:54

bienvenue tikeur

_________________
and now we are alive
Welcome little child to the darkest fears inside. Come join the fun, take a journey through the night. Your dreams become the sickening.  Break, break, break my mind. Force my thoughts through hell and back. Break, break, break my heart. Break me till I fall apart. This can't be real, this can't be right. Now die inside the flames of your fright! › alaska.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Andrew Lincoln
≡ inscrit le : 30/11/2015
≡ messages : 20
≡ métier : Boxeur professionnel ; surtout payé pour se prendre des coups et perdre.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Lun 7 Déc - 23:51

Punaise elle est trop belle cette nana blblbl bril trop badass
Bienvenue parmi nous et très bon choix de personnage :D ♥️
Bon courage pour ta fiche fire

_________________


✛ And surely not because death seems suddenly appealing. The person in whom Its invisible agony reaches a certain unendurable level will kill herself the same way a trapped person will eventually jump from the window of a burning high-rise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : shantel vansanten.
≡ inscrit le : 11/11/2015
≡ messages : 81
≡ métier : chercheuse en biologie animale ; et humaine, en chimie aussi. puis en physique à ses heures perdues. en astronomie parfois et pourquoi pas en mathématiques ; chercheuse, tout simplement..
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Mar 8 Déc - 10:59

Bienvenue sur le forum red
Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas puppy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : tyler hoechlin.
≡ inscrit le : 08/11/2015
≡ messages : 286
≡ métier : soldat de l'US Army à la retraite, ancien démineur.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Mar 8 Déc - 14:20

Super vava, super pseudo bril
Bienvenue parmi nous I love you

_________________

You're my death

so you can keep me inside the pocket, of your ripped jeans, holdin' me closer, till our eyes meet, you won't ever be alone,  wait for me to come home.
présence réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t238-hello-from-the-other http://outofthedarkness.forumactif.org/t276-keeping-me-s-a-n-e
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Ruby Rose
≡ inscrit le : 07/12/2015
≡ messages : 63
≡ métier : Marginale serait sans doute ce qu'elle répondrait, mais le terme artiste serait plus adéquat.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Mar 8 Déc - 19:13

Merci miou
En espérant qu'elle vous plaira, la petite Ozalee!

_________________
DON'T LET THIS EVER END
I walk alone on the path of self-extinction with all these chains to pull me down. Come at night, luminate my inner chambers and leave the light on when you go. Please don’t go…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : theo james.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 507
≡ métier : inspecteur de police. un poste qui s'avère ètre une bonne couverture pour un chasseur.
≡ quartier : 322, northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Mer 9 Déc - 11:50

excellent choix d'avatar!
& BIENVENUE sur le forum I love you

_________________
It's not easy on my nerves. It's not easy on my conscience. It's not easy on my soul. This is not what you wanted. What you wanted for me. I know that much now.
My apologies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t229-nate-running-wild-an http://outofthedarkness.forumactif.org/t234-nate-go-forth-and-have-no-fear
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : Maki Horikita
≡ inscrit le : 01/12/2015
≡ messages : 74
≡ métier : professeure de japonais à l'université
≡ quartier : 047 northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Mer 9 Déc - 19:14

Bienvenue sur le fofo miss !! (j'étais pas passé depuis quelques jours, honte sur moi ghé)

De mon côté c'est parfait, j'attends l'avis de papounet Washington pour valider calinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t406-ayame-samurai-heart# http://outofthedarkness.forumactif.org/t410-ayame-i-need-your-love-i-m-a-broken-rose#9901
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Mads Mikkelsen
≡ inscrit le : 10/11/2015
≡ messages : 255
≡ métier : Président d'une multinationale d'audiovisuel et du 7ème art (Galaxy Drop), Investisseur & Dénicheur de talents.
≡ quartier : 158 south blackwood - middlefield road.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Mer 9 Déc - 19:18

Pour moi c'est tout bon. luv

_________________

by the light of this lonely lantern I hold aloft,
I'll safeguard the wandering and lost
I'll keep you in my sight, I'll ward away the dark and fright. I'll keep you from harm within my arms, hat circle round your shaking form. No need for tears or wide eyed alarm, my arms will shield you from the storm.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : Maki Horikita
≡ inscrit le : 01/12/2015
≡ messages : 74
≡ métier : professeure de japonais à l'université
≡ quartier : 047 northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    Mer 9 Déc - 19:24

Alors je valide ♥️

félicitations, tu es validé(e) !
t'es trop swag kikou lol, tmtc bg !
High five gros, t'es officiellement validé(e) sur OTD ! C'est la classe,du coup, je te donne un premier conseil de survie :don't fucking move ! et puis si rien qu'en regardant le gif t'es complètement paralysé, c'est normal, c'est stressant quoi yay

Pour commencer tu peux aller vérifier dans le bottin des avatars, si on a pas oublié de rajouter ton avatar, si jamais c'est le cas, n'hésite pas à le signaler qu'on puisse régler ça au plus vite. Ensuite, les listings, si tu veux une maison passe chez notre agent immobilier et si tu as un job, tu peux le recenser par là.

Ensuite, si tu veux chercher des liens, c'est ici que ça se passe, faire une fiche de liens et passer dans celles des autres est essentiel pour l'intégration. Et puis, si tu veux un partenaire de rp, tu peux aller chercher dans ce sujet. Tu peux également faire un scénario par là en respectant le modèle et les règles, ça va sans dire. Le plus intéressant pour la fin, tu peux également venir flooder avec nous en faisant un tour ici ! N'hésite pas non plus à poster dans la fiche bazzart, un petit mot, ça fait toujours plaisir

Sur cette avalanche de liens, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue parmi nous et sache qu'on t'aime déjà fort loove du coup, deuxième conseil de survie shoot pas les serrures c'est pas discret Arrow et encore moins juste après avoir renversé un bidon d'essence euh
VOILA ! Maintenant, à toi de jouer mon petit red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t406-ayame-samurai-heart# http://outofthedarkness.forumactif.org/t410-ayame-i-need-your-love-i-m-a-broken-rose#9901
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ozalee ♦ “In the end, the world always wins. That's just the way of things.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» roméo & ozalee ❝ save the alpaca, save the world ❞
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF THE DARKNESS :: 
Boom : butterfly effect
 :: Time to meet and greet :: White Butterflies
-
Sauter vers: