AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 joachim (when you all have guns for hands)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : antoine de caunes.
≡ inscrit le : 08/12/2015
≡ messages : 10
≡ métier : inspecteur de police,
MessageSujet: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 0:25

joachim morgan rosier
sometimes to stay alive you gotta kill your mind
nom : rosier, ça fleure bon le bouquet carmin et la passion folle, n'est-ce pas ? C'est français, c'est réputé, et ça planque quelques épines. prénom : joachim, c'est même un prénom de prince parait-il. Prince des cons sans doute ! Puis il y a morgan et marius, héritage des arrières-grands-pères.  date et lieu de naissance : le 1er décembre 1963, le tout sous le joli ciel gris de Paris. âge : les cinquante-deux années qui viennent creuser quelques sillons traîtres sur la peau, ces enfoirées. statut civil : divorcé, il semblerait que son ex-femme et lui partageaient beaucoup de choses et notamment la même maîtresse. Sur la même longueur d'ondes jusqu'au bout. origines : suisses du côté maternel et françaises du côté paternel, les racines sur l'autre rive de l'océan. nationalité : française, il a "seulement" le statut de résident permanent du Canada. emploi : la flicaille locale, pourtant bras droit du shérif il y a encore quelques mois ; tombé de sa marche, les yeux baissés à défaut du majeur levé. orientation sexuelle : hétérosexuel, les mauvaises langues diraient même qu'il aime un peu trop les femmes. groupe: survivor guilt. crédits : tumblr, la réponse aux questions de l'univers.

(001), issu d'une famille aisée, Joachim a eu du mal à s'accommoder aux standards de la "haute société". C'est d'ailleurs ce qu'il rétorquait à ses parents, tout en mimant les guillemets, avant de terminer consigné dans sa chambre probablement plus grande qu'un studio parisien. Il avait beau pester tant qu'il voulait, la bourgeoisie avait ses avantages non négligeables. (002), passionné d'automobile depuis qu'il est gamin pour avoir vu quelques modèles d'exception passer entre les mains de son père, irrémédiablement attiré par l'adrénaline de la vitesse, Joachim a toujours clamé que la route aura sa peau et qu'il mourra lors d'un accident de voiture. (003), il a voyagé Joaquim, il a même vécu à Londres et Amsterdam mais il est toujours revenu à Paris à la fin de l'histoire (004), c'est un fou de musique, il a de vastes connaissances dans ce domaine ; mais il vibre au son du rock et ses variantes, et puis quel adolescent de 15 ans pouvait résister à l'appel de Johnny Rotten ? (005), c'est un acharné Joachim, il a cette rigueur militaire qui trahit ses années passées au service de l'armée de l'air, on peut éventuellement le mettre à genoux mais il ne restera pas bien longtemps au sol. Il lâche rien, un vrai pitbull. (006), pourtant malgré la gueule de con qu'il peut être au boulot, à l'extérieur il est bien moins strict. C'en est à se demander si c'est bien la même personne. (007), ses relations avec ses collègues sont assez changeantes. Il peut être très agréable et reconnaissant avec une personne impliquée mais il peut aussi être un sacré enfoiré avec les tire-au-flanc. Très exigeant, il peut s'avérer compliqué de travailler à ses côtés. (008), pour autant, Joachim reste un type plutôt accessible et sociable, quoique réservé : il faut juste quelques temps avant qu'il ne se décide à parler de lui, ça reste un fait peu fréquent. (009), si ce n'était pas pour sa famille, Joachim aurait sombré au fond du gouffre les yeux fermés ; mais il y a ses deux gamins plus si gamins, il y a sa sœur endeuillée, il y a son beau-frère désespéré : et pour eux il n'a pas le droit de faillir.(010), car au delà d'une affaire non résolue, la disparition des jumelles Washington résonne toujours dans son crâne, fracasse la voix qui le supplie d'accepter qu'elles sont parties pour de bon ; car ce sont ses nièces qui sont là perdues quelque part, c'est son neveu qui a perdu la vie un an plus tard et c'est Joachim qui s'obstine à trouver un semblant de justice dans cette histoire.



≡ avis sur les légendes
Joachim est un sceptique, que ce soit à propos des superstitions, religions ou légendes mystiques. Le folklore de Blackwood n'échappe pas à la règle ; des chamans considérés comme escrocs aux présages ignorés sans même s'en rendre compte, il n'y croit pas un instant. Saint-Thomas la foi en moins. Pour autant il connaît plutôt bien les histoires locales : il a beau considérer ça comme de la fiction, il est pour autant loin de renier la culture amérindienne dans laquelle Blackwood est plongée. De là à croire que renverser un chevreuil en voiture attirera le mauvais oeil... il y a tout un gouffre que Joachim ne franchira pas.

Que pensez vous de l'infection lupine ?

Une infection tout ce qu'il y a de plus banal, ça Joachim peut y croire ; il ne s'est pas plus penché que ça sur la question, ne se sentant pas vraiment concerné, mais c'est ce genre de maladie dont il reconnaît l'existence. Que ce soit lié à une bactérie transmissible du loup à l'homme ou d'une autre explication parfaitement rationnelle, il n'en a aucune idée ; ses connaissances scientifiques sont bien trop limitées pour pouvoir prétendre en savoir plus que "vaut mieux éviter les loups". Conseil qu'il n'a lui-même pas suivi, évidemment.


crooner curves - marine - 22 yo
ft. antoine de caunes - scéna par alliance ? inventé avec un pré-lien.

fréquence de connexion : toute ma vie. pays : france les coupaings. avis sur le forum : je le maudis, j'étais pleine de motivation genre "nooon je m'inscris plus sur de nouveaux forums, c'est fini" et j'ai vu le contexte et le design et l'accueil en partie invités et voilà je suis terminée  bg  avez vous des suggestions : a priori non mais j'hésiterai pas si j'ai quelque chose qui me vient en tête  lilheart  comment l'avez vous connu : via bazzart, par hasard. dernier mot : j'aime vos smileys et j'aime le fait qu'ils soient classés par couleur #psychorigide  diego


Dernière édition par Joachim Rosier le Dim 13 Déc - 18:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : antoine de caunes.
≡ inscrit le : 08/12/2015
≡ messages : 10
≡ métier : inspecteur de police,
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 0:26

the warriors that built this town.
sometimes death seems better than the migraine in my head.

(un autre jour en France)
Et c'est la première nuit de décembre qui voit le jour en même temps que Joachim, le digne héritier, le fils Rosier et les promesses d'un avenir plus fleuri qu'épineux.
Le macadam comme terrain de jeu et le ciel gris comme plafond, le gamin qui grandit dans les rues de Paris, favorisé avant même de savoir marcher ; quand Papa a percé dans le cinéma et que Maman a de l'or (ou du chocolat) entre les mains, on ne peut pas prétendre connaître les fins de mois difficiles. Ni même les classes difficiles car bien sûr les Rosier demeuraient dans les riches arrondissements de la ville. Même dans les écoles on était "fils de" avant d'être untel, mais quand on ne connait que ça ça sonne comme l'évidence même.
Créatif le gamin Rosier, un peu turbulent - mais à cette époque on n'envoyait pas les gamins chez le psy pour un oui ou pour un non, psy qui se serait fait une joie de le diagnostiquer hyperactif et ça fera 80€ la séance, merci - mais pas bien méchant. Curieux de tout et surtout ce qui ne le regarde pas, du monde qui l'entoure et de ce qu'il ne comprend pas. Joachim c'est le gamin qu'on regarde au loin avec un sourire et puis finalement on réalise qu'il doit vraiment être fatigant au bout d'une heure, mais là-dessus ses parents ont été d'une patience folle. Et ça se passait plutôt bien quand on y pense, le gamin travaillait bien à l'école (largement aidé par une bonne mémoire) et si on excluait les nombreux rappels à l'ordre concernant sa discipline il n'y avait pas grand chose à en redire.

Puis les parents ont décidé de faire un deuxième gamin et bientôt Aurore agrandit la famille ; ça a chamboulé quelques jours le petit monde que Joachim s'était créé mais finalement il s'est pris au jeu, ravi de pouvoir raconter à tous ses copains du collège qu'il avait une petite soeur et que même si elle pleurait souvent et qu'elle le réveillait la nuit, il avait hâte de pouvoir jouer avec elle (c'est moins marrant quand on est seul).

Et les débuts de l'adolescence ont frappé, les après-midi à écouter le son authentique (mauvais) des vinyles piqués au grand-frère de Louis ou au père d'Auguste, préférer taper dans un ballon plutôt qu'apprendre à jouer aux échecs, avaler quelques caramels en rentrant de l'école et avoir mal au bide pendant le dîner bien trop pompeux organisé par les Rosier. Les réprimandes et les esprits qui s'échauffent - parce que Joachim a sale caractère et veut se soustraire à l'autorité parentale, parce que son père a autre chose à faire que gérer les sursauts d'humeur du fils de quinze ans en pleine crise d'ado -, ça termine souvent en froid mais jamais bien longtemps. Car hormis les quelques éclats de voix et les portes claquées, il ne connait pas de drame Joachim.

A vrai dire, il a tellement été dans une phase de rebellion envers ses parents qu'ils ont bien failli ne jamais le croire quand il a demandé à intégrer une école militaire. "Pilote dans l'armée de l'air", qu'il a balancé sans même sourciller par dessus la salière quand sa mère lui a demandé s'il savait ce qu'il voulait faire plus tard. Ravis de ce revirement de situation - ils l'imaginaient déjà tourner punk -, les Rosier se sont fait une joie de lui payer son école d'officier, même si ça signifiait le voir quitter Paris quelques temps pour la jolie ville de Salon-de-Provence où se trouvait l’École de l'Air. C'est un métier honorable, militaire, annonçaient-ils durant les réceptions, un hochement de tête approbateur à l'appui.

Les premiers temps ne furent pas de tout repos : on ne passe pas d'apprenti révolutionnaire à officier discipliné en un claquement de doigt. Si intégrer l'école ne fut pas excessivement difficile - faut dire qu'il préparait le coup depuis longtemps Joachim, il a mis toutes les chances de son côté -, les trois années qui ont suivi réussirent presque à le démotiver.
Mais le Rosier n'est pas facile à décourager, tenace dès le départ, le sang chaud qui se doit d'être polaire, la discipline militaire forgée à coups de marteau (et la faucille est reléguée au second plan). L'insigne militaire croché à la veste pour la remise du diplôme, le menton vers le ciel, le contrat signé. Un regard en arrière vers la base 701 et Joachim pose ses valises à la base aérienne de Villacoublay en région parisienne, vingt années désormais derrière lui - et il semble loin le gamin qu'il était quelques années auparavant -.

(london calling)
C'est un an avant la fin de son contrat qu'il l'a rencontrée, la jolie anglaise. C'était ce genre d'évènements portes ouvertes qui visait à redorer l'image de l'armée pour les civils et Megan se tenait là dans le groupe de touristes, silencieuse mais lumineuse, planquée sous ses lunettes taille XXL et son foulard vichy. Il n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour la repérer Joachim - et déjà prévenir ses collègues qu'il l'avait vue en premier, comme quoi finalement il n'avait peut-être pas tellement grandi quand on y pense -, c'était évident qu'il n'allait pas la laisser repartir sans avoir seulement essayé. Il aimait bien essayer, le Rosier, à défaut d'avoir une gueule parfaite il avait le sourire éclatant, l'assurance insolente et l'uniforme, autant dire qu'il ne s'est pas gêné pour en profiter.
Et contre toute attente, le parisien tomba sous le charme ; et à la fin de la journée il lui proposa de revenir puisqu'elle restait encore quelques jours dans la capitale, sans vraiment y croire, comme une invitation lancée à la mer, persuadé que c'était bien là la dernière fois qu'il verrait la londonienne (et elle avait tout pour plaire, quelques années de moins que lui mais déjà un humour acéré, une intelligence pointue et les jambes aiguisées, pas étonnant qu'il n'ait pas pu résister).
Il la revit le surlendemain pourtant, de quoi terminer de le convaincre qu'il ne pouvait pas la laisser filer.

Mais Megan est repartie à Londres et elle lui fit promettre de passer dès que son contrat serait terminé, quelques mois plus tard, au moins pour qu'elle puisse lui rendre la pareille et lui faire visiter un morceau de la ville.

La sérénade aurait pu s'achever là, au bout d'une piste aérienne sous quelques nuages argentés, une promesse en l'air jamais tenue qui aurait laissé quelques regrets. Le coup de coeur passager qui repart et laisse comme une amertume au bout des lèvres, comme lorsqu'on se réveille et qu'on ne sait plus vraiment où on est.
Joachim a tenu sa parole néanmoins, il s'est octroyé quelques semaines hors de France, le temps de retrouver la belle envolée. Assez d'heures passées à ses côtés pour se rendre compte que pour la première fois depuis un temps certain, il n'avait pas envie de continuer à vivre comme un éternel célibataire, peut-être même qu'il accepterait d'être fidèle !

Mais le devoir rappelle à l'ordre, Joachim repart en Île-de-France et ils commencent ce qui semble d'avance voué à l'échec ; elle sur son île, lui sur le continent, ça dure quelques mois difficiles et c'est finalement Megan qui quitte ses proches pour le rejoindre. Cette année là il voit un de ses frères (camarades) mourir au combat et ça le fait presque flipper, car maintenant il a quelque chose à perdre. C'est encore bouleversé par l'évènement qu'il demande à Megan de l'épouser - et tant pis si ça fait à peine un an qu'ils se fréquentent, il est sûr qu'elle est parfaite, ça lui suffit -.
Dans la foulée ils apprennent la grossesse de l'anglaise, à peine quelques jours après que Joachim ait signé un nouveau contrat de quatre ans sur la base, l'année de ses vingt-huit ans, comme quoi le hasard a un sens certain de l'ironie.

Promis aux cieux et marié au ciel l'officier, il peut pas abandonner son grade ou son équipage et abandonner les airs pour le sol ça lui fait quand même peur.
Et quand Poppy naît il redescend sur la terre ferme - c'est Megan qui a choisi le prénom et il ne peut rien lui refuser de toute évidence, et puis donner son nom à sa fille ça lui semble bien assez pour le combler -. Il s'arrange pour passer un maximum de temps au sol et concilier les deux vies, conscient que tout tient à peu de choses mais l'idée de rompre son contrat ne l'effleure même pas (malgré les discussions vives que ça peut déclencher avec Megan qui ne supporte pas vraiment le spectre qui flotte là, l'épée de Damoclès au dessus du crâne, les menaces qui pourraient le transpercer de toute part).

Et finalement c'est peut-être le hasard ou le destin, mais le sens de l'humour est palpable ; Joachim doit intervenir sur une base militaire à l'étranger, située en Yougoslavie - le pays est en guerres et des officiers de toute la France sont réquisitionnés pour cette opération extérieure -. Et Megan venait d'apprendre sa nouvelle grossesse mais elle fait le choix de ne pas lui en parler, pas juste avant son départ. Elle a beau être inquiète, la londonienne, elle sait que le sang-froid du Rosier est une des garanties qu'il ne fera rien d'irréfléchi alors même si elle ne peut contrôler les aléas, ça au moins elle peut lui épargner.

Trois années passées sur une base aérienne dans l'état fractionné, sans savoir qu'à son retour il aurait loupé les premiers évènements de son fils, focalisé sur les missions. Quelques pertes ont été décomptées et l'espoir de rentrer sain et sauf qui semblait s'éloigner à chaque nouvel homme tombé, jusqu'à ce qu'enfin la mission de protection ne s'achève pour laisser la place à une nouvelle opération.

Et ça l'a laisse marqué quelques mois difficiles, Joachim, il a du mal à revenir à la vie civile et à retrouver ses marques au sein même de sa famille (et c'est pas la faute de Liam, même si le gamin de trois ans n'a pas trouvé évident à comprendre que c'était bien son père qui se tenait là, car à son âge les photos ne suffisent pas vraiment).
Sur les bons conseils d'une psychologue de Villacoublay, Joachim ne renouvelle pas de suite le contrat ; en fait, il s'offre même le luxe d'emmener les Rosier à Londres - probablement le plus beau cadeau qu'il puisse faire à Megan après toutes ces années d'ailleurs -. Le changement d'air (le gris français contre le gris anglais) et d'environnement pour se ressourcer tranquillement, loin des rappels violents des vies avortées sur le sol européen. Il retrouve sa place, éventuellement, et la vie londonienne lui rappelle celle de son enfance.

Mais quelque chose s'est brisé sur le chemin, et les pétales dévoilent les épines, quand c'est au tour de Joachim de se détacher de Megan elle tente de le ramener à bord ; et lorsque c'est elle qui prend le large c'est lui qui reste impuissant à la voir dériver sans pouvoir agir. Il y a cette tendresse et cet attachement mais ça ne suffit pas à masquer le décalage dans lequel ils se trouvent, une course de relais mal synchronisée, les horloges mal réglées condamnées à battre la mesure à une demie seconde d'écart.
Il aime Londres, Joachim. Il aime aussi les londoniennes, et puis l'accent français reste un atout non négligeable.

Il ne faute pas les premières fois qu'il en a l'occasion - enfin, la première fois qu'il en a envie, car des occasions il pouvait s'en créer à plusieurs reprises -. Il sait que ça n'arrangera rien et que Megan finira par l'apprendre, alors il décline.
Jusqu'à ce que la tentation soit trop forte et qu'il ne dérape. Une fois, puis deux, puis à plusieurs reprises ; plusieurs fois avec la même personne (la professeure de yoga de Megan), d'autres de parfaites inconnues. Il retombe dans ses travers, ceux-là mêmes qui l'empêchaient de se stabiliser plus de quelques mois, et plus le risque de se faire prendre est grand plus c'est dur de résister.

(...)



(blackwood.)


Dernière édition par Joachim Rosier le Mer 16 Déc - 1:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : dylan o'brien
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 884
≡ métier : Serveur, se glisse dans des cours sur l'occulte et le surnaturel. Curiosité du jour.
≡ quartier : 527, east blackwood
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 8:03

Le prix de l'avatar le plus original est pour toi diego bienvenu sur le fofo en tout cas et courage pour la suite de ta fichette bril

_________________
Ce que tu es, ne sera jamais ce que tu hais. Qu'importe que tu t'exécutes cent fois, tu auras toujours perdu la foi. Ce que tu vois ne sera jamais semblable à cette voix-là. Fais ce que tu veux gamin, demain elle sera toujours au même endroit, au creux de tes entrailles: elle sera toujours loin de toi. Adopte le double jeu et brises les règles de ceux qui se sont trop souvent joués de toi.  fucking face. fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t194p15-ezeckiel-introduc http://outofthedarkness.forumactif.org/t199-ezeckiel-i-wake-up-on-a-other-lie#2367
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : tom hardy
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 111
≡ métier : passionné par le bois et la forêt depuis tout petit, naturellement, il est devenu bûcheron. mais la nuit tombée, il chasse les wendigos.
≡ quartier : il vit dans un chalet isolé au milieu de la forêt
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 8:41

twenty one piloooots red
et puis antoine quoi omg aon fall et j'adore le pseudo loove
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche! panic

_________________
Δ Sometimes quiet is violent
I find it hard to hide it My pride is no longer inside It's on my sleeve My skin will scream Reminding me of Who I killed inside my dream I hate this car that I'm driving There's no hiding for me I'm forced to deal with what I feel There is no distraction to mask what is real I could pull the steering wheel© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : theo james.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 507
≡ métier : inspecteur de police. un poste qui s'avère ètre une bonne couverture pour un chasseur.
≡ quartier : 322, northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 11:51

gosh. ce choix d'avatar!! I love you I love you ananas
BIENVENUE sur le forum,
& bon courage pour rédiger ta présa' lilheart

_________________
It's not easy on my nerves. It's not easy on my conscience. It's not easy on my soul. This is not what you wanted. What you wanted for me. I know that much now.
My apologies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t229-nate-running-wild-an http://outofthedarkness.forumactif.org/t234-nate-go-forth-and-have-no-fear
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Mads Mikkelsen
≡ inscrit le : 10/11/2015
≡ messages : 255
≡ métier : Président d'une multinationale d'audiovisuel et du 7ème art (Galaxy Drop), Investisseur & Dénicheur de talents.
≡ quartier : 158 south blackwood - middlefield road.
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 13:24

Je ne vais pas faire dans l'originalité : avatar + pseudo, ça défonce sa mère ! red inlove crazy excited

J'ai hâte qu'on approfondisse tout ça beauf, je sens que ça va être épique ! niéhe

_________________

by the light of this lonely lantern I hold aloft,
I'll safeguard the wandering and lost
I'll keep you in my sight, I'll ward away the dark and fright. I'll keep you from harm within my arms, hat circle round your shaking form. No need for tears or wide eyed alarm, my arms will shield you from the storm.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : Daniel Craig
≡ inscrit le : 13/11/2015
≡ messages : 56
≡ métier : Professeur de mathématiques.
≡ quartier : center blackwood (judd height - appartement 204)
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 15:35

Je te l'ai déjà dit mais je t'aime déjà ! bril et vive les pépés diego
Un bienvenue officiel sur le fofo du coup et bon courage pour ta fiche ! ♥️♥️

_________________
I feel something so right, by doing the wrong thing, and I feel something so wrong, by doing the right thing. I couldn't lie, couldn't lie, couldn't lie, everything that kills me makes me feel alive ©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t312-depression-leads-me- http://outofthedarkness.forumactif.org/t317-run-through-my-blood-rowley
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : antoine de caunes.
≡ inscrit le : 08/12/2015
≡ messages : 10
≡ métier : inspecteur de police,
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 18:52

ezeckiel je tenais à remercier mes parents sans qui rien n'aurait été possible et j'ai une pensée pour mon agent qui m'a poussée à m'inscrire sur ce forum, mais si je suis ici aujourd'hui c'est grâce à vous mes fans diego trève de conneries : merciiii !

cullen hinhin je t'aime déjà toi huhu merci beaucoup : en espérant que tu n'essayes pas de cramer le cul de Joachim une fois la nuit tombée bg

je suis contente de voir qu'il plaise nathanaël ehe miou thanks lilheart

william jtbezj'aidit on va faire un de ces duos tu vas pas comprendre ce qu'il t'arrive bwihihi evil

rowley mais brdldecul ton deuxième compte est tout aussi awesome que le premier ghé merci encore, je compte vous rejoindre bien vite en partie RP héé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : Maki Horikita
≡ inscrit le : 01/12/2015
≡ messages : 74
≡ métier : professeure de japonais à l'université
≡ quartier : 047 northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 19:17

Bienvenue sur le fofo ! Bonne chance pour ta fiche red
Si tu as des questions, n'hésite pas calinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t406-ayame-samurai-heart# http://outofthedarkness.forumactif.org/t410-ayame-i-need-your-love-i-m-a-broken-rose#9901
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : sam claflin
≡ inscrit le : 30/10/2015
≡ messages : 786
≡ métier : guide touristique et propriétaire de son agence, il s'intéresse de près à tout ce qui croyances les plus folles.
≡ quartier : une maison à south blackwood, payé avec l'argent de papa et maman entretenu avec le sien.
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 19:30

wow, de caunes, je l'avais jamais vu sur aucun forum ghé
quelle originalité, j'adore diego
bienvenue tikeur

_________________
and now we are alive
Welcome little child to the darkest fears inside. Come join the fun, take a journey through the night. Your dreams become the sickening.  Break, break, break my mind. Force my thoughts through hell and back. Break, break, break my heart. Break me till I fall apart. This can't be real, this can't be right. Now die inside the flames of your fright! › alaska.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : antoine de caunes.
≡ inscrit le : 08/12/2015
≡ messages : 10
≡ métier : inspecteur de police,
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Mer 9 Déc - 19:39

merci beaucoup ayame miou j'hésiterai pas héhé, pour le moment tout va bien hehe

dorian héhé bg bon on voit de temps en temps Claflin sur les forums mais on serait fous de s'en plaindre, soyons honnêtes aon merki à toi en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Dim 13 Déc - 8:18

Ezeckiel Morgenstern a écrit:
Le prix de l'avatar le plus original est pour toi diego bienvenu sur le fofo en tout cas et courage pour la suite de ta fichette bril

+1 bril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : brett dalton.
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 706
≡ métier : maitre-chien.
≡ quartier : 22, woodstone lane, east blackwood.
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Dim 13 Déc - 16:25

Bienvenue sur le forum bed
Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas bril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : antoine de caunes.
≡ inscrit le : 08/12/2015
≡ messages : 10
≡ métier : inspecteur de police,
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Lun 14 Déc - 14:54

ehe cirilla merci angel j'adore ton pseudo !

merci joshua bg lick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : tyler hoechlin.
≡ inscrit le : 08/11/2015
≡ messages : 286
≡ métier : soldat de l'US Army à la retraite, ancien démineur.
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   Lun 14 Déc - 18:46

Choix original, chapeau I love you
On a une vague d'acteurs français ça fait plaisir mdr
Bienvenue parmi nous bril

_________________

You're my death

so you can keep me inside the pocket, of your ripped jeans, holdin' me closer, till our eyes meet, you won't ever be alone,  wait for me to come home.
présence réduite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t238-hello-from-the-other http://outofthedarkness.forumactif.org/t276-keeping-me-s-a-n-e
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: joachim (when you all have guns for hands)   

Revenir en haut Aller en bas
 

joachim (when you all have guns for hands)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (D11) ▲ how to kill with bare hands - pho&vi.
» Clap Your Hands [James & Pollo]
» Joachim Patinir (1485-1524)
» Le Secret de Maître Joachim - Sigrid Heuck
» rapport de bataille apocalypse
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF THE DARKNESS :: 
Boom : butterfly effect
 :: Time to meet and greet
-
Sauter vers: