AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (joshua) ≡ smoke and mirrors.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : brett dalton.
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 706
≡ métier : maitre-chien.
≡ quartier : 22, woodstone lane, east blackwood.
MessageSujet: (joshua) ≡ smoke and mirrors.   Mar 27 Oct - 18:17

joshua andrew pendleton
If only you You could see The darkest place that you could be.
nom : c'est au nom de PENDLETON, que le jeune homme répond, nom qu'il tient de son père évidemment et qu'il a transmit à sa fille, un nom qui n'a pas franchement d'histoire. prénom : JOSHUA  est son nom d'usage, souvent raccourci en josh, ce qui ne le dérange pas plus que ça, du moment qu'on ne l’appelle pas jojo, les surnoms ne le dérangent pas ; son second prénom est ANDREW, pourquoi un tel choix, il n'en sait rien et il s'en fiche étant donné qu'il ne l'utilise jamais. date et lieu de naissance : il est né le 7 JANVIER 1985, un jour particulièrement froid d'après sa mère, une date d'anniversaire qu'il a toujours partagé avec sa sœur jumelle, jusqu'à récemment. C'est dans la ville de BLACKWOOD, CANADA, une ville à laquelle il est très attaché, même s'il l'a quitté pendant longtemps. âge : il a TRENTE ANS, une nouvelle décennie entamée, pas encore trop de rides ou de cheveux blancs alors tout va bien.  statut civil : il est DIVORCÉ, du moins, de son point de vu à lui, mais il attend toujours que son épouse se décide à signer les papiers. origines : il est CANADIEN et s'il a des origines venues d'ailleurs, alors elles sont lointaines et il n'en a pas connaissance ; ce n'est pas comme si ça l’intéressait de toute façon. nationalité : il est AMERICANO-CANADIEN, canadien de naissance, américain parce qu'il s'est marié à une américaine et il a vécu sur le sol américain pendant une bonne dizaine d'années. emploi : il est MAITRE-CHIEN, il élève et dresse les chiens pour la police, un métier qui le passionne, il a toujours aimé les animaux, mais n'avait pas le niveau suffisant pour faire vétérinaire. orientation sexuelle : il est HÉTÉROSEXUEL et c'est bien une chose dont il n'a jamais douté. groupe: THE SHARPEST LIFE, humain lambda bien loin de tous les mystères de la ville. crédits : tumblr.

(001), sportif, il faisait parti de l'équipe de hockey du lycée de blackwood quand il était plus jeune, il a eu une période pendant laquelle il envisageait d'essayer de devenir professionnel, mais ça lui est passé, comme nombreuses autres vocations qu'il a pu avoir plus jeune. (002), après le lycée, il est partie à l'université à Chicago pour étudier la biologie animale afin d'entrer en école de vétérinaire, il à abandonné au cours de sa deuxième année, passant clairement plus de temps en soirée qu'en cours. (003), passionné par les animaux, il connait bien la faune de la région, d'autant plus que son père était lui-même vétérinaire, il lui a transit sa passion et ses connaissances sur la faune de la région. (004), il sait jouer de la batterie et se débrouille assez bien avec une guitare, quand il était plus jeune, il est également passé par la case ambition rock star, encore un rêve avorté, heureusement sans doute. (005), il dore les bandes dessinées, il en a une collection impressionnante et s'il avait eu un quelconque talent en dessin, sans doute qu'à un moment de sa vie, il aurait aussi envisagé de devenir dessinateur de bande dessinée, cependant, il dessine très mal, mieux vaut éviter de l'avoir dans son équipe lors d'un pictionnary. (006), il se débrouille assez bien en cuisine, tant qu'on lui demande pas des trucs particulièrement compliqué, il a les bases quoi, il a apprit sur le tas quand il est devenu papa. (007), sa fille Rose est âgée de quatre ans, il est du genre papa poule, très fier de sa gamine, qui n'hésite pas à montrer à tout va les nombreuses photos qu'il a sur son téléphone. (008), il apprécie grandement les soirées pizza, bière et jeux vidéos, ce genre de soirée pendant lesquelles il peut se détendre en oubliant le reste ; le genre de soirée dont il abusait avant de devenir père, mais dont il profite un peu moins maintenant. (009), c'est le genre de type très attaché à sa voiture, pas que ce soit une voiture particulièrement luxueuse, mais merde, ça coute chère une voiture ; il tient aussi beaucoup à sa moto, c'est peut-être un truc de mec après tout. (010), c'est un grand fan de hockey, il suit les matchs à la télévision, il n'a rien du gros beauf en marcel qui gueule devant la télé, mais il aime regarder les matchs.



≡ avis sur les légendes
Joshua est du genre à prendre ce qui l'arrange et à jeter le reste. Le Makkapitew et compagnie, ça le dépasse complètement, c'est à la limite un bon scénario pour un film d'horreur, mais, d'après lui, ce ne sont que des légendes. Cependant, il croit que la nature peut facilement se rebeller si on s'en prend à elle. C'est le genre de mec complètement contre la chasse, un peu écolo sur les bords, il ne supporte pas qu'on balance les déchets dans la rue et il tri lui, parce que c'est un petit effort qui peut changer les choses. Particulièrement amoureux des animaux, il est d'avis que leur faire du mal peut avoir des conséquences. Il participe à de nombreuses associations ayant pour but la protection des animaux, il pense qu'ils méritent bien qu'on cherche à les aider.

Que pensez vous de l'infection lupine ?
C'est un sujet qui le laisse particulièrement perplexe. Il n'est pas vétérinaire ou spécialiste des pathologie du loup, mais il a du mal à croire qu'un loup puisse causer une telle maladie. Pour lui, cette affaire manque de preuve et voir qu'un accuse à tout va les loups, ça a tendance à l'agacer. Si ça vient à s’aggraver, les humains risquent de vouloir se débarrasser des loups et c'est une idée qui ne plait pas du tout à Joshua. C'est facile d'accuser vaguement les loups simplement pour ne pas dire qu'on ne sait pas d'où vient cette maladie. Ce qu'il sait, c'est que sa petite sœur est atteinte, mais aussi que, contrairement à ce qu'on raconte, elle n'a jamais elle attaquée par un loup. C'est une idée qu'on a fini par implanter dans son cerveau traumatisé par les évènements, mais c'est loin d'être la vérité.


sweet poison - anaïs - 22 ans
ft. brett dalton - personnage inventé.

fréquence de connexion : 7j/7, je suis une geek moi. pays : douce fraaaance. avis sur le forum : c'est le swag incarné. avez vous des suggestions : filer dla bouffe aux admins, tsais les nourrir comme les animaux aux zoo. comment l'avez vous connu : bha ça, c'est une très bonne question hein. dernier mot : je déteste ward du plus profond de mon cœur, ça fait bizarre de jouer Brett du coup  panic   .


Dernière édition par Joshua Pendleton le Mer 28 Oct - 12:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : brett dalton.
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 706
≡ métier : maitre-chien.
≡ quartier : 22, woodstone lane, east blackwood.
MessageSujet: Re: (joshua) ≡ smoke and mirrors.   Mar 27 Oct - 18:17

the warriors that built this town.
From broken home to the city beat
« Qu’est-ce que tu fais là, toute seule ? » Les mains dans les poches, le jeune homme était sorti de ce bal pourris histoire de prendre l’air et aussi parce qu’il avait de plus en plus de mal à supporter les caprices de sa cavalière. Elle avait organisé ce bal, mademoiselle membre du comité machin chose et elle n’était même pas fichue d’en profiter. Elle était là toujours à crier pour un oui ou pour un non dès que quelqu’un avait le malheur de déplacer ne serait-ce que d’un millimètre l’une des décorations de la salle ou pour toute autre raison qui dépassait complètement Joshua. Alors, il avait besoin de sortir, mais, pas trop longtemps, sinon, il serait le prochain à lui servir de punching-ball. Elle était sa petite amie, mais ce n’était pas avec elle qu’il aurait voulu aller à ce fichu bal de fin d’année. Elle était là, toute seule sur son banc, celle avec qui il aurait voulu venir à ce bal. Mais il ne le lui avait jamais dit. Il la connaissait depuis toujours pourtant, il aurait eu l’occasion de le lui demander tellement de fois, mais il n’avait jamais osé. Il se laissa tomber sur le banc à ses côtés. « Là, je suis plus toute seule. » Il ne pu s’empêcher de ricaner. Elle haussa les épaules avant de reprendre. « Ce bal est chiant et mon copain, n’en parlons pas. » Il rigola de nouveau, il la comprenait mieux que personne en cet instant, ce n’était pas pour rien qu’elle était sa meilleure amie, il fallait croire qu’ils étaient toujours sur la même longueur d’onde. « C’est clair. Barbara est tellement fière de son bal qu’elle est insupportable. » Il soupira. Elle était pire qu’insupportable, il avait envie de lui dire d’aller se faire voir et de se casser. Mais pas ce soir. Il allait rompre avec elle, c’était certain, ça faisait un moment qu’il le voulait, mais il y avait ce bal et il n’avait pas eu envie de tout gâcher pour elle. « Parce qu’elle est supportable d’habitude ? » Une nouvelle fois un rire passa ses lèvres, elle marquait un point. Plus le temps passait, plus il la trouvait horrible, il était vraiment grand temps qu’il en finisse avec Barbara. « Bizarrement, j’ai envie de dire que non. » C’était mauvais signe quand on commençait à dire des choses pareilles. « Pourquoi t’es encore avec elle ? » Il haussa les épaules, c’était une excellente question ça. Mais ça n’allait pu tarder. Il allait bientôt partir pour les États-Unis, alors pas la peine de s’encombrer avec ce genre de relation qui ne marchait pas de toute façon. « Jvais rompre. » déclara-t-il le plus naturellement du monde. « Jvais faire pareil. Ce sera encore juste toi et moi. » C’était mieux comme ça de toute façon. Mais il allait partir, ça, ça ne changeait pas. « Ouais, on a besoin de personne d’autre de toute façon. » Il lui adressa un sourire. C’était tellement vrai ça. Pourquoi est-ce qu’ils avaient passés leurs vies à s’encombrer des autres alors qu’ils étaient ensemble. Il s’en rendait compte trop tard. « T’es sûr que tu veux partir d’ici ? » Oui, il l’était et il avait déjà rempli les papiers pour l’inscription à la fac, pas question de faire marche arrière. Il acquiesça en guise de réponse. « Ce sera plus pareil ici sans toi. » Il fixait la jeune femme et sans comprendre ce qui se passait, il s’était rapproché d’elle pour venir déposer un baiser sur ses lèvres. « J’avais besoin de faire ça avant de partir. » C’était éphémère, ça ne mènerait à rien parce qu’il était trop tard. C’était tout lui ça, toujours à la bourre. « J’vais revenir tu sais. Je reviendrai pour toi. » Parce qu’il avait du mal à imaginer sa vie sans elle. il avait mit du temps à le comprendre, mais maintenant, il savait. Il l’aimait et il se détestait pour avoir toujours été trop lent à la détente.

« Toi, tu vas te marier ? » Sa sœur explosa de dire à l’autre bout du téléphone. Qu’est-ce qu’il y avait de si bizarre là-dedans ? Il était amoureux, il avait une vie qu’il était en train de construire, alors le mariage, ça semblait être une bonne idée. Il en était persuadé, il était heureux. Il aimait sa vie, loin Blackwood, loin de sa famille, loin de sa meilleure amie à qui il avait déclaré sa flamme, des années plus tôt avant de quitter le pays. Elle lui manquait parfois, mais il était loin et il était persuadé d’être passé à autre chose. Ce mariage, il en avait envie, cette vie, c’était ce qu’il voulait. « Dis pas ça comme si c’était si étrange. » Elle rigola. Apparemment, c’était vraiment étrange. Peut-être bien oui. Ses relations sérieuses étaient rares. Mais il était bien avec Meave. Il l’aimait, elle l’aimait, ils vivaient ensemble depuis plus d’un an maintenant, alors il ne voyait pas pourquoi ne pas franchir un pas supplémentaire avec elle. Elle avait été là quand ça avait été compliqué pour lui. Elle avait été là, quand il s’était rendu compte qu’il n’irait jamais au bout de ses études. Elle l’avait aidé à trouver quoi faire de sa vie. Il l’aimait et il voulait rester avec elle. Ça ne devait pas être aussi étrange que ça. « Toutes tes fan-girls du lycée vont être tellement tristes. » Il leva les yeux au ciel, amusé par la réplique de sa sœur. Il devait bien l’admettre, au lycée, il avait été un mec assez populaire, membre de l’équipe de hockey, il sortait avec Barbara la cheerleader, un véritable cliché ambulant. Mais il avait grandi, il avait mûri. « En vrai, je suis vraiment heureuse pour toi Joshua. » Il sourit. L’approbation de sa sœur jumelle, c’était tout ce dont il avait besoin, pour savoir qu’il prenait la décision. Il avait toujours été très proche de ses sœurs et tout particulièrement d’Ashley. Elle était sa sœur jumelle, ils avaient tout partagé ensemble. Ce n’était pas rare qu’il l’appelle pour lui demander conseil. Elle était toujours à l’écoute, elle était toujours là pour lui. Elle lui manquait elle aussi depuis qu’il ne vivait plus à Blackwood, mais heureusement, ils passaient toujours des heures au téléphone. « Merci frangine, je pense que je vais essayer de passer bientôt à Blackwood pour annoncer la nouvelle. » Il fallait bien qu’il prévienne le reste de la famille et puis il revenait régulièrement dans sa ville natale pour voir sa famille, ses amis. Blackwood, c’était toujours sa maison, il aimait cette ville. « Tient ta langue d’ici là, okay ? » Il connaissait sa sœur, il n’était pas bien sûr qu’elle serait capable de garder un secret pareil pour elle-même, elle avait toujours eu du mal avec les secrets de toute façon. « Fais vite, parce que ça va être compliqué de garder ça pour moi. J’ai déjà envie de sortir dans la rue et de le crier haut et fort ! » Le pire c’était sans doute qu’elle en était capable. Avec elle, on était jamais trop prudent. « Tu en parles, j’te le ferais payer ! » Il trouverait bien le moyen de lui faire payer, ils étaient doués tous les deux pour se faire des coups bas et des farces, mais toujours dans la bonne humeur. Ce n’était jamais méchant, parce qu’ils s’aimaient trop pour ça. Elles étaient rares les fois où ils s’étaient disputés, les mauvais moments étaient toujours vite oubliés de toute façon. « Comme si tu me faisais peur. » Il leva les yeux au ciel, ils étaient bien partis pour une longue discussion sur qui était le meilleur des deux maintenant. Ils pouvaient y passer la nuit à ce train là, c’était le genre de discussions qui ne se terminait jamais ça.

D’un geste agacé, il apposa sa signature à chaque page où c’était demandé. Il voulait en finir avec ce mariage qui n’avait plus de sens depuis un moment maintenant. Peut-être qu’ils avaient été trop jeunes ou juste autre chose, il n’en savait rien. Ce qu’il savait, c’était qu’elle avait tout foutu en l’air, il ne voulait plus la voir. Il avait déjà commencé à faire ses valises, il n’était plus question de vivre sous le même toit que Meave. Ils avaient eu un beau mariage pourtant, ils avaient été heureux pendant un temps. Mais il fallait croire que ça n’avait pas été assez pour elle. Ils avaient une vie bien construite, une petite fille merveilleuse. Rose était de loin son plus grand trésor. Il l’aimait de tout son cœur et pourtant, avant son arrivée, il s’était souvent demandé s’il serait capable de s’occuper d’un enfant. Il gérait avec les animaux, mais les enfants, ça n’avait jamais été sa tasse de thé. Pourtant, la naissance de sa fille, ça avait été le plus beau jour de sa vie. Il ne laisserait pas la garde à Meave. Elle était trop irresponsable, trop égoïste. Elle était déjà rentrée bourrée trop de fois à la maison. Qu’est-ce qu’il lui était arrivé pour qu’elle en arrive là. Qu’est-ce qui leur était arrivé ? Il avait essayé de l’aider, il l’avait toujours soutenue. Il l’avait aimée sincèrement. Peut-être pas assez. Peut-être qu’il y avait toujours l’ombre de cet amour de jeunesse presque inavoué, quelque part dans son cœur. Il n’en savait rien. Ce qu’il retenait, c’était que malgré tous les efforts qu’il avait pu faire, elle s’était envoyé en l’air avec son meilleur ami. Quel connard aussi celui là. Encore quelqu’un qu’il n’avait pas envie de revoir. Il avait envie de quitter la ville, de se barrer loin d’ici, retourner chez lui à Blackwood, c’était une idée qui s’était installée en lui depuis quelques jours maintenant. Il s’était construit une vie ici à Chicago, mais il n’avait plus envie de rester. Tout ça parce que Meave avait tout détruit. Qu’elle reste avec ses bouteilles d’alcool et ses amants, ce n’était plus son problème à lui désormais. Il avait signé les papiers du divorce, maintenant, il attendait qu’elle signe. Il déposa l’enveloppe sur la table basse dans un soupire, avant de continuer à faire ses cartons. Il avait déjà trouvé un appartement sympa en ville. Il y resterait avec Rose. Peut-être que ce serait difficile pour la petite fille, mais elle serait mieux avec lui. Sa mère l’avait déjà oubliée plusieurs fois à la crèche, trop bourrée ou trop occupée à s’envoyer en l’air avec d’autres mecs, qui sait ? Il l’avait aimée et pourtant maintenant, il la détestait. Pour ce qu’elle lui avait fait à lui, mais surtout pour ce qu’elle faisait à leur fille. Lui, il s’en remettrait, il était grand, solide. Elle, ce n’était qu’une pauvre enfant de quatre ans. Elle ne comprenait pas encore grand-chose à la vie et il fallait que sa mère commence déjà à tout foutre en l’air. Il allait la protéger, l’emmener loin d’ici, c’était la meilleure chose à faire. Lentement, il retira l’alliance qu’il avait au doigt. Il n’en avait plus besoin, c’était terminé. Il déposa l’anneau sur les papiers du divorce, elle en ferait ce qu’elle voudrait, ce n’était plus son problème à présent.

« Daisy, qu’est-ce qu’il s’est passé ? » La jeune femme semblait blanche comme un linge, terrorisée, traumatisée. Jamais Joshua n’avait vu sa sœur cadette dans cet état, mais il avait besoin de réponse. Ashley était morte et il avait besoin de savoir ce qui s’était passé. Daisy avait été là, elle avait peut-être des réponses à apporter. D’après la police, elle avait été incapable de donner quoi que ce soit de concret, mais il n’était pas la police, il était son frère. « Elles se sont fait attaquées par un animal Josh. » C’était ce qu’on disait, mais il n’y croyait pas. On disait même que c’était un loup. Il avait vu le corps de sa sœur à a morgue et les plaies qui marquaient son corps n’avaient pas été causées par un loup. Celle qu’on voyait légèrement sur la partie dénudée de l’épaule de Daisy n’avait pas non plus été causée par un loup. « C’était pas un loup Elyssa. » S’il y avait bien un domaine qu’il connaissait, c’était les animaux. Les chiens, plus que les loups, mais il avait quand même assez de connaissance sur les loups pour savoir que ce n’était pas des griffures de loups. « Un ours alors. Qu’importe, elles ont été attaquées par un animal. » Il n’y croyait pas. Il fixait Daisy qui regardait dans le vide, l’air absent. Il ne pouvait pas croire à cette théorie, les plaies étaient trop précises, trop profondes. Ce n’était pas des griffures. « C’était pas un ours. » Enfin, elle avait dit quelque chose. Il se rapprocha d’elle, lui attrapant la main pour l’inciter à dire autre chose, à se montrer plus précise. Elle avait vu ce qui s’était passé, elle avait été là, au moins avant de glisser plus bas et de se retrouver assommée. Elle était dans un sale état. Des entailles sur l’épaule et le dos, une commotion cérébrale, fracture ouverte du tibia, le bras cassé et un état de choc qui semblait ne pas vouloir passer. « Ni un loup. » Alors quoi ? Qui. C’était surtout la question qui se posait. Elle releva enfin les yeux vers son frère. « C’était pas un animal Josh. C’était un monstre. » Il fronça les sourcils et entendit sa sœur aînée soupirer avant de l’attraper par le bras pour le forcer à sortir de la chambre. « Faut la laisser tranquille, tu vois bien qu’elle n’a pas l’esprit clair. » Peut-être que Daisy avait quand même l’esprit plus clair qu’Elyssa. Sinon elle comprendrait bien que ce n’était pas un animal, ni un monstre, certes, parce qu’il n’y avait pas de monstres d’après lui. C’était un homme qui avait fait ça. Un malade mental qui avait agressé ses sœurs et il fallait bien qu’il trouve un moyen de le prouver. Il le devait bien à Ashley et puis à Daisy. Il soupira avant d’acquiescer face au regard agacé de sa sœur. Il allait arrêter de question Daisy, au moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org
 

(joshua) ≡ smoke and mirrors.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (JANVIER 2022 - MORGANGE) smoke and mirrors
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» I smoke a cigarette and hush ▬ [ 29/05 - 21h35 ]
» ROLL ONE, SMOKE ONE ~ 13 MARS, 05H31
» Glace à la citrouille et au chocolat [PV Joshua]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF THE DARKNESS :: 
Boom : butterfly effect
 :: Time to meet and greet :: White Butterflies
-
Sauter vers: