AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 born to die if i loose your kiss.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : stephanie bertram rose.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 159
≡ métier : dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre.
MessageSujet: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 0:29

zephyra maïra st.thomas
ta gueule et marche, princesse.
nom : St-Thomas, c’est ton nom à toi. Jeune éthiopienne adoptée par un couple de franco-américain, rien de très choquant jusque là. Tu reprends leur nom pour faire continuer cette lignée que tu aimes tant, cette lignée qui ne doit pas s’éteindre et doit rester éternelle. Une lignée représentant ton univers, ton tout.  prénom : Zephyra, un rayon de soleil englouti, invisible parmi toute cette pénombre. Un murmure isolé dans cette foule agitée. Une gifle douce que l’on se prend lorsqu’on te prononce. Un prénom parmi tant d’autres, porté par une personne des plus banales. Zephyra, une tempête détruisant tout sur son passage. Un mistral mettant en morceau chaque vie qu’il rencontre. date et lieu de naissance : Joyeux jour d’été, triste nuit de guerre. Un simple deux août dans ta douce et belle Ethiopie. La ville, tu ne la connais pas tout se que tu sais c’est que tes géniteurs t’ont vendu là-bas. âge : Vingt-cinq pétales fanés.  statut civil : Célibataire, anciennement attachée à un chardon déguisé sous les traits d’une rose.  origines : Tu viens d’un pays lointain. Ethiopienne aux milles couleurs. nationalité : Américaine. emploi : Tu cris, tu pleures. Tu grognes, tu rages. Tu souris, tu ris. T’enfermes, tu libères. Tu rencontres le mal et tu recherches le bien. Tu cours, tu tombes. T’imposes ta vérité et tu détruis ceux qui s’y opposent. Dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. Des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre. Tu gagnes ta vie comme la plupart des habitants de Blackwood, tu la gagnes simplement de la mauvaise manière. orientation sexuelle : Tu n’aimes que les personnes belles et douces. Les personnes fortes et fières. Les personnes sauvages et renfermées. Un cœur perdu, que tu laisses virevolter à droite à gauche, que tu laisses se perdre au creux des bras puissants des hommes, que tu laisses se faire bouffer par la haine que tu voues aux femmes depuis un passé difficile.  groupe: fire and fury. crédits : gifs de tumblr.

(001), bête et violente. Tu frappes sans compter, tu fracasses et détruis sans laisser la place à une quelconque pensée. Tu abandonnes toute raison quand la colère te gagne, devenant alors un monstre sans nom – ton pire cauchemar. La drogue qui te brûle et te consume à petit feu. L’envie de vengeance qui te dévore, la haine que tu portes envers ce monde. Tout ces sentiments écœurants tu les déverses sur tes proies, laissant tes phalanges se recouvrirent de ces hémoglobines à l’odeur ferreuse. (002), belle et charmante. Une rose en pleine floraison, tu te recouvres pourtant d’un manteau d’épines quand quelques regards indiscrets se posent sur toi. Connaissant ta beauté et ta valeur, tu n’aimes cependant pas que les autres en profitent sans en payer le prix. Car oui, chez toi tout a un prix – même les simples regards. Alors tu profites pleinement de tout ce que la Nature t’a offert, jouant de tes charmes quand cela te chante. (003), douce et souriante. Malgré tes airs de garce endurcie, il t’arrive de te montrer aussi gentille qu’un ange. Devenant alors généreuse, aimable et soucieuse des gens t’entourant. Par moments tu redeviens la petite Zephyra des années passées, l’enfant courant pieds nus dans la forêt à la poursuite de quelques animaux.  (004), jeune et conne. Une adolescente dans le corps d’une adulte ou alors une adulte retardée, tu ne sais pas vraiment ce que tu es mais ce dont tu es sûre c’est que t’aimes te détruire la vie. Tu profites de tes livraisons, tu testes la marchandise en quelque sorte et tu te tues. Tu te laisses dériver dans cette vague d’héroïne, de pilules et de LSD. (005), cruelle et intelligente. Tu prends plaisir à voir tes ennemis souffrir, un bonheur malsain que tu consommes sans modération. Variant les jeux de torture, tu observes ou tu agis en fonction de tes humeurs – toujours en te demandant quel doigt tu devrais sectionner en premier. A cela s’ajoute ton esprit calculateur, cette minutie qui t’a gardé des autorités jusqu’à aujourd’hui. Perfectionniste, tu veilles toujours à ne laisser aucunes traces de ton passage sauf si cela est volontaire. (006), jalouse et égoïste. Une pauvre fille ne pensant qu’à elle et à son bien-être, voilà qui tu es. Une mauvaise ombre jalousant le bonheur des autres qui t’est inaccessible. Tu envies les bijoux et les diamants. Tu envies les amours et les amitiés. Tu désires tout avoir et vivre une vie des plus parfaites.  (007), possessive et impulsive. Et tu gardes farouchement ce qui t’appartient, ne partageant qu’avec très peu de personnes. Tu empêches le monde de venir fouiner dans tes affaires, tu grognes à chaque regard trop curieux. De plus, tu réagis au quart de tour. Sans écouter ta conscience quand celle-ci te souffle de ne rien faire, tu préfères foncer tête baissée et réfléchir après. (008), honnête et sincère. Dotée d’une franchise sans pareille, tu dis tout ce qui te passe par la tête. Sans vraiment posséder de filtre, tu ne fais pas attention à tes paroles et préfères te laisser guider par ton instinct. (009), sensible et forte. Perle fragile se cachant derrière une armure de piques. Tu montres pourtant ta force en exposant tes faiblesses. Tu sais comment t’imposer, tu connais le monde à force de trainer dans les basses ruelles mais au fond il y a toujours cette peur enfantine, cette peur du noir qui t’empêches d’avancer.  (010), adulte à l’âme ravagée, à la vie arrachée. Tu coules, tu bois les ténèbres et te délectes des ombres. Adulte oubliée, tel un étranger.



≡ avis sur les légendes
Déjà enfant, on te contait ces étranges histoires qui te faisaient froid dans le dos. Elles t’ont appris à te méfier, à te montrer prudente face à l’inconnu, à ne faire confiance qu’à ton instinct. Ces légendes, tu y crois, tu y rêves, tu les vois. Tu ris au nez de ceux qui hurlent que ce ne sont que des contes que l’on dit au coin du feu. Tu ris au nez de ceux qui s’enferment dans leur petit monde, de peur de voir la réalité. Tu espères tout bas qu’un jour ces histoires dévorent ceux qui t’ont traités de menteuse.

Que pensez vous de l'infection lupine ?
Un nouveau mal rongeant l’humanité. Une maladie affaiblissant la race humaine, cette race pour qui tu te donnes tant de mal. Tu en as assez de ces monstres, qui en plus de massacrer des innocents, se mettent à les transformer en d’étranges créatures désormais incapables de voir les objets fixes. Tu aimerais savoir ce que cela fait d’être contaminé, tu as failli le savoir mais la chance t’as permis d’échapper à ces crocs acérés. Tu te dis chanceuse car nombreux sont qui n’ont pas sus esquiver ce fléau. Cette infection qui ne cesse de grandir, tu voudrais l’éradiquer – l’arrêter à la source. Alors tu te tues à la tâche, tu veux te venger des ‘loups’ affligeant tous ces malheurs à ta ville. Tu évites pourtant les contaminés, car même s’ils ne sont pas dangereux tu ne peux t’empêcher de les voir eux aussi comme des monstres. Comme les créations de tes démons.


wild.weird - ayan - sixteen
ft. serayah mcneill - personnage inventé.

fréquence de connexion : 7j/7. pays : france. avis sur le forum : toujours aussi laid. avez vous des suggestions : la perfection a vraiment besoin de suggestions ? comment l'avez vous connu : bazzart. dernier mot :  bed


Dernière édition par Zephyra St.Thomas le Dim 8 Nov - 17:46, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t236p15-born-to-die-if-i-
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : stephanie bertram rose.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 159
≡ métier : dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 0:30

the warriors that built this town.
a high hope for a low heaven

⊹⊹⊹
Une horrible musique électro venant détruire tes tympans, des rires dépravés, des gens éclatés. Tu te demandas où tu étais tombé. Mais quel genre d’endroit pouvait contenir autant de personnes agitées, tu jetas un regard interrogateur à Andrew. Tu l’avais suivi ici par curiosité, il te faisait toujours les éloges de cet endroit alors t’as voulus voir à quoi cela pouvait bien ressembler. Il te prit doucement la main, un sourire se voulant rassurant sur les lèvres et toi, tu te laissas entrainer dans cette foule malade. Les gens dansaient, riaient, tournaient de l’œil puis s’écroulaient. D’autres vomissaient, pleuraient et tentaient de se faire du mal. Un endroit malsain où tu te sentais bien. Guidée par ses pas, tu vins de quitter cette marée sombre. Il t’emmena dans un couloir trop serré à ton goût. Sombre et empestant l’alcool, tu y vis des sachets de poudre, des seringues et du sang. Ces choses-là tu les avais déjà vues dans la voiture d’Andrew, jeune toxico ne pouvant se passer de la drogue et ses méfaits – tu l’observais se détruire, trop amoureuse, trop aveugle pour comprendre quoique ce soit. Tu te rappelais de ces après-midi où il était trop out pour faire son boulot de dealer, alors tu reprenais le relais et faisais les affaires à sa place. T’étais douée pour ça, tu le savais. T’enchainais les offres, t’écrasais tes concurrents. A la fin t’avais fini par devenir l’associée d’Andrew, vous travailliez ensemble – main dans la main comme toujours. La seule différence c’est que toi tu n’avais jamais touchée à la drogue, ton sang, ton palais ; ils n’y avaient jamais goûtés avant cette soirée.

Vous pénétriez dans cette pièce chaude, quelques sofas déjà occupés par des hommes et des femmes inconscients – sûrement ailleurs. Certains avaient encore l’aiguille de la seringue plantée dans la veine, tu grimaças à cette vue tandis qu’Andrew te souffla quelques mots. « Ne regardes pas… ». Toujours là, à prendre soin de toi comme si tu n’étais qu’une poupée de porcelaine alors que tu es faite de chiffon. Un cri de femme brisa la pièce en deux, tu sursautas et t’agrippas à Andrew comme le ferait un bébé koala à sa mère. Il rit, tu te sentis bête de réagir ainsi et regardas la jeune femme responsable de cette frayeur. Ses paupières étaient closes, elle suait à grosse goutte et se débattait comme si quelque chose la tenait enchainée. « Un bad trip… » Murmura-t-il à ton oreille. Vous rejoignîtes donc une autre salle, cette fois-ci moins remplie mais où trainaient toujours quelques drogués. Andrew s’installa sur le sol, sans vraiment poser de question tu t’assis à ses côtés. Il tira alors un sachet de comprimés de sa poche, tu l’observais en ingurgités quelques uns et tu compris que tu allais devoir le tirer sur le chemin du retour mais cela t’importait peu. « Nouvelle potion. Tu dois absolument la tester. » Tu fronças les sourcils à ses mots, il n’avait jamais tenté de te droguer jusqu’à cette nuit, il te l’interdisait d’ailleurs – lui, il savait que c’était mauvais mais à ce moment il semblait avoir changé d’avis. Alors, comme toujours, tu l’écoutas et le laissas poser la pilule sur ta langue. Tu l’avalas sans grandes difficultés, attendant patiemment les effets de la drogue. Tu sentis ta gorge se dessécher et tes yeux se dilater en à peine quelques secondes. Ton cœur se mettant à battre au rythme des sons. Tes paupières papillonnant sous les raies lumineuses des projecteurs. Des tâches de couleurs apparaissant dans ton champs de vision, se mélangeant puis disparaissant une à une. Tu vis un sourire d’enfant. Tu entendis la voix d’Andrew, le rire de ton père, le chant de ta mère. Et tu revis toute ta vie, du début jusqu’à la fin.

« Je me rappelle de tout, Andrew. Du jour où mes parents sont venus passer leur lune de miel en Ethiopie et qu’ils m’ont trouvé dans ce vieux carton délabré où je pleurais parce que j’étais affamée et épuisée par le soleil. J’étais qu’un nourrisson quand c’est arrivé. Abandonnée par une famille trop pauvre et trop désespérée par la naissance d’un septième enfant. Tu te rends compte comme la vie est cruelle ? Mais j’ai eu de la chance. Papa et Maman m’ont recueillie dans leurs bras aimants, ils se sont battus comme des lions pour moi, pour que le monde me voie officiellement comme leur unique enfant. Je me rappelle de mes sept premières années en France, Maman m’a enseigné sa langue et m’a montré toutes les plus grandes villes de son pays. Et puis je me souviens du premier jour où j’ai posé le pied au Canada. J’ai pus rencontrer toute ma nouvelle famille, j’avais des tantes, des oncles et même des cousins, tu te rends compte ? Je crois que j’étais la gamine la plus heureuse du monde. Mes parents étaient riches, j’étais forte à l’école, j’avais tout ce que je souhaitais et j’avais beaucoup d’amis. J’ai même pas eu une adolescence difficile, la petite vie parfaite. J’étais pas sensée terminer comme ça. Mais je t’ai rencontré dans la forêt, pendant que Papa m’apprenait des choses sur les ‘loups’. Toi aussi t’étais avec ton père, toi aussi t’apprenais à comment tuer ces monstres. Et le temps a fait le reste. Je serais pas comme ça si je t’avais pas rencontré. J’te hais Andrew. »

⊹⊹⊹

Le bruit effréné de tes talons s’écrasant sur le bitume, il t’énervait ce bruit, il t’a toujours énervé et pourtant tu faisais des efforts et acceptais ces foutues chaussures de torture. Tu acceptais beaucoup de choses ces derniers temps, tu les acceptais pour lui. Il disait qu’il aimait bien ces chaussures, il te les avait offertes et voulait te voir avec cette nuit-là. Alors tu les portais dans ta chambre pour t’entrainer à marcher correctement. Tu t’étais faite des ampoules à force d’acharnement mais ça ne comptait pas à tes yeux, tout ce qui compte c’est lui. Et tu continuais de courir cette nuit-là. Vêtue de ta longue robe verte émeraude et parée de ton plus beau collier d’or. Tu courrais aussi vite que tes frêles jambes te le permettaient. A bout de souffle, le visage couvert de sueurs froides – tu n’en pouvais déjà plus alors que tu n’avais parcouru que la moitié du chemin. Epuisée, irritée, angoissée. Tous ces sentiments s’embrouillant dans ton esprit, tu crias de rage. Tu crias à en réveiller le voisinage. Tu abandonnas tes escarpins, à quoi cela servirait-il de les garder s’il n’était plus là ? Tu arrachas ta parure dorée, pourquoi se faire belle s’il ne pourrait plus te regarder ? Les quelques larmes perlant de tes cils vinrent abîmer ce maquillage que tu avais soigneusement appliqué. Mais tu n’en avais plus rien à faire. Tu repris alors ta course folle, laissant tes pieds nus fouler le sol glacé par la nuit. Tu avais mal, tu sentais quelques fragments de verre s’enfoncer dans tes talons ou se faufiler entre tes orteils. Et pourtant tu ne disais rien, tu te contentais de courir sur cette route tandis que le vent venait te fouetter le visage.

Tu sentais que tu allais y laisser la vie, tu savais qu’une minute de plus allait faire cesser les battements trop rapides de ton cœur. Mais tout prit fin avant, sous tes yeux en détresse la silhouette de l’hôpital se dessina. Une vague d’espoir et de peur. Dans ta robe effilée et tâchée de boue, tu franchis les portes de l’établissement sous les regards suspicieux des employés. Les mains poussiéreuses et tremblantes, tu t’appuyas sur le comptoir immaculé. La secrétaire te dévisageait, elle recula sur sa chaise roulante comme si tu étais sur le point de l’étrangler. Et toi, tu tentas d’articuler quelques mots étouffés par les sanglots. « Andrew… Où est Andrew ?! » La femme sursauta de surprise et peut-être même de peur, elle se mit à farfouiller dans des dossiers, à tapoter sur les touches de son ordinateur. Et dans un bégaiement, elle dit des mots qui te firent perdre le tête. Tu frappas du point la surface face à toi, renversant un vase sous la violence de ton geste. « Te fous pas de ma gueule ! Il est ici ! Je le sais ! » Alors désormais devenue folle, tu empoignas la pauvre employée par le col et te mis à la secouer. « Dis-moi où il est ! Salope ! » Et des mains hostiles vinrent te détacher de la blonde, tu te débattus tant bien que mal. On t’ordonna de te calmer. On te menaça de te rendre aux autorités. Mais tu continuais d’hurler, de pleurer et de les maudire. Un brancard entouré d’urgentistes pénétra dans le hall, tu te tus aussitôt – comme figée dans le temps. Tu reconnus son visage malgré le sang barbouillant son front. On te libéra, tu t’avanças d’un pas incertain, titubant dans ta démarche et laissant tes empreintes de pas rougeâtres sur le carrelage. Tu entendis les mots désespérés des infirmiers, des chirurgiens, des médecins. Ils t’observèrent d’un air désolé, s’écartèrent pour te laisser une place près du défunt. « Andrew… » Tu posas ta main contre sa joue entaillée, les yeux baissés sur la morsure humaine dévorant son ventre. Incapable de comprendre ce qui lui était arrivé, tu glissas tes doigts entre les siens. Incapable de voir autre chose que ses paupières closes, tu osas espérer voir ses lèvres s’étirer en un large sourire. « Nous sommes désolé, on a essayé de faire ce qu’on a put mais il avait déjà perdu trop de sang à notre arrivée. » Les mots d’excuse de l’infirmier t’importaient peu, tu ne doutais pas une seconde de leur travail et tu ne leur en voulais pas, le temps s’était simplement joué de toi une fois de plus. « Le coupable s’est échappé mais nous allons le rattraper. » Rajouta une policière. Tu ne dis rien à cela, ils ne le retrouveront pas –jamais. Tu le tueras avant. Tes lèvres se posèrent sur celles de ton âme sœur malgré le filet de sang s’en écoulant. Un dernier au revoir. Un adieu éternel.

⊹⊹⊹

La gorge encore déchirée par tes cris déchainés, tu laissas tes pieds franchir l’entrée de ta grande maison – trop grande par ces temps. Sur le chemin du retour, tu avais ramassé ces talons auxquels tu tenais tant. Ton dernier souvenir de lui avec son business de drogue. Les chaussures glissèrent de tes doigts tremblants pour tomber sur le tapis du salon. Tu t’arrêtas pour les observer d’un air las, presque mort. Ah ce que tu aimerais être morte en ce moment-même. Tu avais besoin d’entendre des paroles réconfortantes, de sentir des bras chauds t’entourer alors tu montas les marches grinçantes de l’escalier en bois. Tu l’as toujours détesté celui-là, trop bruyant, trop effrayant. Tu traversas un long couloir paré de tableaux luxueux, ta main se posa alors sur une poignée froide. La chambre de tes parents. Ils devaient dormir à cette heure-ci, ils n’avaient pas prévu de partir dans la forêt cette nuit-là. Et tu poussas la porte, espérant pouvoir te jeter dans leurs bras mais tout ce que tu trouvas ne fut qu’une pièce froide et vide de toute vie. Alors tu paniquas, lisant à toute vitesse le bout de papier dormant sur les draps. « Non… Vous n’avez pas le droit… » Une partie de chasse imprévue, une partie de chasse mal venue. Tu déchiras le message en un millier de morceaux. Folle de rage, tu t’enfuis vers le corridor. « Maman ?! Papa ?! Vous êtes où ?! » Tu voulais qu’ils apparaissent au fond de ce couloir, qu’ils te disent qu’ils étaient désolés pour cette mauvaise blague mais tu savais au fond que ce n’était pas une blague. Jamais ils ne se seraient amusés avec ça, avec cette boule au ventre que tu avais dès qu’ils quittaient la maison pour traquer les wendigos. Alors tu retiras ta robe de fête, cet anniversaire était décidément le pire de tous, et te glissas dans des vêtements plus adaptés à ce que tu t’apprêtais à faire.

En moins d’une quinzaine de minutes tu te retrouvas dans la forêt entre les troncs couverts de griffures et de champignons. Tu entendis un cri, un frisson te parcourut l’échine – te demandant qui pouvait bien être la victime de la bête. Et tu avançais prudemment dans cette forêt dont tu connaissais tous les recoins. Une machette trop petite accrochée à la taille et un lance-flamme entre tes doigts incertains. Tu priais de toute ton âme que tes parents aient pu s’enfuir de cet enfer, qu’ils soient encore en vie quelques parts. Mais il fallut que ton pied écrase la paire de lunettes de ton père. Tu sentis aussitôt les larmes te monter aux yeux tandis que tu te hurlais que cela ne voulait encore rien dire. Il avait très bien pu les perdre en cours de route mais le sang chaud qui s’écoula sur tes doigts commença à te faire douter de tes espérances. Tu fourras ces lunettes brisées dans une poche de ton pantalon et continuas ton chemin. Plusieurs cris s’unissant dans le silence de la nuit. Tu sursautas en entendant un bruissement de feuille venant de derrière toi. Aussitôt tu t’immobilisas, ne faisant plus aucun geste en entendant les pas lourds du monstre. Il tourna autour de toi, tenant quelque chose entre ses griffes démoniaques. Tu tentas de savoir de quoi il s’agissait mais le wendigo t’offrit la réponse sur un plateau d’argent en lâchant son butin à tes pieds avant de s’en aller dans la direction opposée. Un bras, son bras arraché reposant face à tes chaussures. Tu reconnus sa manucure qu’elle avait faite la journée précédente, tu reconnus cette bague que ton père lui avait offerte. Tout espoir disparu en même temps que ce cri s’échappa de tes lèvres. Ce cri qui te condamnerait si tu ne t’enfuyais pas au plus vite. Alors tu courus, une fois de plus.


⊹⊹⊹

« Je les ai perdu, tout est de ta faute. Si je n’avais pas été à ta foutue fête surprise. Si je ne t’avais pas suivie dans cet endroit. Si je ne t’avais pas rencontré. Ils ne seraient jamais mort ou alors je serais morte avec eux. Je te déteste. Tu m’as abandonné, toi aussi. Tu m’as laissé avec le poids de tes affaires dégoutantes, qu’est-ce que je suis sensée faire maintenant ? » Tu te retiens de cracher sur sa tombe fleurie de roses blanches. Tu observes cette pierre dont tu prends soin tous les jours. Elle est juste à côté de celle de tes défunts parents. Tu les aimes, tous les trois, et tu les hais. Ils t’ont laissée seule dans ce merdier et maintenant te voilà entrain de patauger comme tu peux dans ce marais qu’est la vie. « Si seulement je ne t’avais pas rencontré dans cette forêt, si seulement j’avais pus empêcher mon cœur de battre pour un idiot comme toi. Si seulement j’avais eu le courage de te dire non. Imbécile heureux. J’espère que t’es fier de ton coup, vieux salopard. Je ne sais même pas qui t’as tué, cet enfoiré qui t’a arraché un bout de chair – je vais le retrouver, je te le promets. Même s’il a sûrement dut se transformer en wendigo depuis le temps. Et moi qui pensais que les ‘loups’ étaient mes seuls ennemis, voilà que les humains s’y mettent. Le soleil se lève. Adieu mon bel enfoiré. »

⊹⊹⊹


Dernière édition par Zephyra St.Thomas le Dim 8 Nov - 17:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t236p15-born-to-die-if-i-
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : tatiana maslany.
≡ inscrit le : 06/11/2015
≡ messages : 214
≡ métier : en recherche d'emploi. ◦ ex-inspecteur de police.
≡ quartier : center blackwood, à l'hôtel. ◦ en recherche d'un logement stable — si seulement elle avait l'argent pour.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 0:45

JE ME SENS TELLEMENT MOINS SEULE À ÊTRE FAIBLE, TOUT À COUP. ghé red niahaha
j'ai tellement hâte de voir ce que tu vas faire de ce nouveau personnage, huuuu. bril le choix d'avatar est fou, je la connaissais pas mais j'aime trop sa bouille. bav

rebienvenue sur le forum, alors. al et bon courage pour cette nouvelle fiche. héé cute luv

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : stephanie bertram rose.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 159
≡ métier : dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 2:02

OUIIII LA BANDE DES FAIBLES VAINCRA fire mad fire red fire

c'est vrai que serayah est pas connue mais elle est tellement mignonne en plus elle est trop bonne bav inlove slip
en tout cas merci beaucoup, je vais tenter de pas trainasser sur la présentation mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t236p15-born-to-die-if-i-
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : daisy ridley.
≡ inscrit le : 27/10/2015
≡ messages : 215
≡ métier : étudiante à l'école de vétérinaire et assistante vétérinaire.
≡ quartier : elle vit chez ses parents au 266 northen road, north blackwood.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 10:37

Les comptes, c'est tellement addictifs de toute façon red
REBIENVENUE red Je connais pas cette fille, mais je trouve le choix d'avatar carrément classe héé
Bonne chance pour cette nouvelle fiche, si tu as des questions, n'hésite pas bed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 11:28

Re-Bienvenue sur le fofo ! Bonne chance pour ta fiche red
Si tu as des questions, n'hésite pas calinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
Invité
Invité
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 11:48

Voilà un personnage bien original (vava, pseudo et même les gifs). J'ai hâte d'en savoir plus. En attendant, je te souhaite la bienvenue parmi nous et bon chance pour la suite de ta présentation. miou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : stephanie bertram rose.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 159
≡ métier : dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 12:13

Merci vous trois diego
Je suis ravie que Serayah plaise en tout cas ! ananas

_________________

SWEET NIGHTMARES

When the first baby laughed for the first time, its laugh broke into a thousand pieces, and they all went skipping about, and that was the beginning of fairies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t236p15-born-to-die-if-i-
Invité
Invité
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 15:26

OH COMMENT ELLE EST TROP BELLE. aon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : stephanie bertram rose.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 159
≡ métier : dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 15:36

Tu peux parler toi avec Alycia ! bav sex

_________________

SWEET NIGHTMARES

When the first baby laughed for the first time, its laugh broke into a thousand pieces, and they all went skipping about, and that was the beginning of fairies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t236p15-born-to-die-if-i-
Invité
Invité
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 15:42

je sens que je vais adorer ton nouveau personnage puissance mille red déjà ton avatar et le début (ou tu l'as fini?) de ta fiche bed al
Revenir en haut Aller en bas
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : stephanie bertram rose.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 159
≡ métier : dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 15:49

oh merciiii ananas aon
non, je ne l'ai pas encore finie, il me reste une bonne partie de l'histoire à faire encore - j'espère terminer ça ce soir al
en tout cas ton message me fait grave plaisir fire

_________________

SWEET NIGHTMARES

When the first baby laughed for the first time, its laugh broke into a thousand pieces, and they all went skipping about, and that was the beginning of fairies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t236p15-born-to-die-if-i-
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : dylan o'brien
≡ inscrit le : 03/11/2015
≡ messages : 884
≡ métier : Serveur, se glisse dans des cours sur l'occulte et le surnaturel. Curiosité du jour.
≡ quartier : 527, east blackwood
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 16:32

mon dieu je ne suis pas venu ici mdr Re-bienvenue ! Tes gifs sont géniaux huhu

_________________
Ce que tu es, ne sera jamais ce que tu hais. Qu'importe que tu t'exécutes cent fois, tu auras toujours perdu la foi. Ce que tu vois ne sera jamais semblable à cette voix-là. Fais ce que tu veux gamin, demain elle sera toujours au même endroit, au creux de tes entrailles: elle sera toujours loin de toi. Adopte le double jeu et brises les règles de ceux qui se sont trop souvent joués de toi.  fucking face. fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t194p15-ezeckiel-introduc http://outofthedarkness.forumactif.org/t199-ezeckiel-i-wake-up-on-a-other-lie#2367
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : stephanie bertram rose.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 159
≡ métier : dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 17:02

Merciiii ! red
Qu'est-ce que j'ai galéré à en trouver qui me convenait. hum

_________________

SWEET NIGHTMARES

When the first baby laughed for the first time, its laugh broke into a thousand pieces, and they all went skipping about, and that was the beginning of fairies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t236p15-born-to-die-if-i-
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : sam claflin
≡ inscrit le : 30/10/2015
≡ messages : 786
≡ métier : guide touristique et propriétaire de son agence, il s'intéresse de près à tout ce qui croyances les plus folles.
≡ quartier : une maison à south blackwood, payé avec l'argent de papa et maman entretenu avec le sien.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 18:11

tes choix de gifs red
bienvenue aon

_________________
and now we are alive
Welcome little child to the darkest fears inside. Come join the fun, take a journey through the night. Your dreams become the sickening.  Break, break, break my mind. Force my thoughts through hell and back. Break, break, break my heart. Break me till I fall apart. This can't be real, this can't be right. Now die inside the flames of your fright! › alaska.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : jenna louise coleman.
≡ inscrit le : 29/10/2015
≡ messages : 337
≡ métier : infirmière au blackwood psychiatric hospital. une folle parmi les fous. un comble.
≡ quartier : 701 judd height, center blackwood.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 18:12

Ooouuuh ce personnage. bav Je ne connaissais pas cette demoiselle mais elle est bien charmante. ow (re)bienvenue parmi nous ! cute

_________________

- it's where my demons hide. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t102-daisy-au-clair-de-la http://outofthedarkness.forumactif.org/t140-daisy-les-ames-lanternes
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : lindsey morgan.
≡ inscrit le : 28/10/2015
≡ messages : 311
≡ métier : trappeuse, elle parcourt avidement la forêt pour s'y perdre et en connaître les richesses.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 18:25

bienvenuuuue al al bril super choix d'avatar wow
bonne chance pour la suite luv cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Doctor of the Dead —
≡ avatar : xavier dolan
≡ inscrit le : 24/10/2015
≡ messages : 928
≡ métier : professeur d'histoire au lycée de blackwood
≡ quartier : 016 woodstone lane, east blackwood
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 18:38

Je valide la VDM de ton perso, la pauvre miss ! xDDD

félicitations, tu es validé(e) !
t'es trop swag kikou lol, tmtc bg !
High five gros, t'es officiellement validé(e) sur OTD ! C'est la classe,du coup, je te donne un premier conseil de survie :don't fucking move ! et puis si rien qu'en regardant le gif t'es complètement paralysé, c'est normal, c'est stressant quoi yay

Pour commencer tu peux aller vérifier dans le bottin des avatars, si on a pas oublié de rajouter ton avatar, si jamais c'est le cas, n'hésite pas à le signaler qu'on puisse régler ça au plus vite. Ensuite, les listings, si tu veux une maison passe chez notre agent immobilier et si tu as un job, tu peux le recenser par là.

Ensuite, si tu veux chercher des liens, c'est ici que ça se passe, faire une fiche de liens et passer dans celles des autres est essentiel pour l'intégration. Et puis, si tu veux un partenaire de rp, tu peux aller chercher dans ce sujet. Tu peux également faire un scénario par là en respectant le modèle et les règles, ça va sans dire. Le plus intéressant pour la fin, tu peux également venir flooder avec nous en faisant un tour ici ! N'hésite pas non plus à poster dans la fiche bazzart, un petit mot, ça fait toujours plaisir

Sur cette avalanche de liens, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue parmi nous et sache qu'on t'aime déjà fort loove du coup, deuxième conseil de survie shoot pas les serrures c'est pas discret Arrow et encore moins juste après avoir renversé un bidon d'essence euh
VOILA ! Maintenant, à toi de jouer mon petit red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t50-felix-pretending-we-r http://outofthedarkness.forumactif.org/t56-felix-god-i-wish-i-never-spoke#112
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ avatar : stephanie bertram rose.
≡ inscrit le : 07/11/2015
≡ messages : 159
≡ métier : dans ta vision des choses tu vends du rêve, dans celles des autres tu détruis des vies. des liasses de billets dans le sac, un flingue dans la main et de la drogue dans l’autre.
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    Dim 8 Nov - 19:26

Merci vous tous ! al

Et c'est clair que sa vie est pourrave huhu hum

_________________

SWEET NIGHTMARES

When the first baby laughed for the first time, its laugh broke into a thousand pieces, and they all went skipping about, and that was the beginning of fairies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofthedarkness.forumactif.org/t236p15-born-to-die-if-i-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: born to die if i loose your kiss.    

Revenir en haut Aller en bas
 

born to die if i loose your kiss.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» 02. You and I, we were born to die
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUT OF THE DARKNESS :: 
Boom : butterfly effect
 :: Time to meet and greet :: White Butterflies
-
Sauter vers: